Across the Hell's Gate [Pv' Eris]
Une question avant de nous rejoindre ? cliquez ici / Une demande de partenariat ? cliquez ici. Ouvert aux invités !


Entamez une nouvelle ère en compagnie des X-Men et des Avengers !
Revisitez les plus grands héros du monde ! - Ouvert depuis le 6 avril 2013
 

DECEMBRE 2013, ouverture de ONCE UPON A TIME RPG
Par le staff de "X Men Reborn".

On se donne tous rendez vous avant l'ouverture sur notre page
facebook !


Toutes les informations en avant première sur FACEBOOK !

ONCE UPON A TIME RPG
Le temps des contes est arrivé !




 

 Across the Hell's Gate [Pv' Eris]

X-Men Reborn
Ne vous fiez pas aux apparences... Tout est Sinistre!

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mer 15 Mai 2013, 22:55

*Necromantis vient de se connecter *

Necromantis : Salut à tous ! J'arrive dans deux secondes je m'installe
Yahaa : Pas de soucis, on t'attend sur Skype ...


Ainsi s'éteignait la lumière de la piaule de Valen. Posant son coca cola, qu'il avait pris soin de dégazer pour apporter un brin d'Allemagne en Amérique, le jeune allemand posa son ordinateur branché sur son bureau. Enfilant ses écouteurs, il préparait le paquet de chips et la boisson pour la petite soirée meuporg.
Coutumier de ces soirées, il pratiquait les mmorpgs depuis déjà un paquet d'année, mais alors qu'il avait arrêté pour cause de copine, il venait de reprendre depuis son arrivée à l'institut Xavier, mais force était de constater qu'il n'avait pas vraiment perdu dans ce domaine. Le gain en maturité devait compenser largement, et puis, il n'y avait bien que derrière l'écran que sa mutation ne lui pourrissait pas la vie., sans jeu de mot pourri …

Comme il était nouveau à l'institut, il eut droit à une chambre individuelle, ce qui l'arrangeait plutôt, partager l'endroit où on dort avec un autre danger ambulant, fusse t'il sexy, cela n'était pas vraiment sa tasse de thé. Aussi, une fois le micro branché, les écouteurs sur les oreilles, il ne dérangeait plus personne.
Or donc, il avait repris les jeux en ligne, et avait eu la bonne surprise de voir ce fameux jeu de rôle, sur l'antiquité, truc en apparence sympa, plutôt bien foutu, le gameplay semblait alléchant, et c'était un ftp. Non pas 'fils te pute' comme aurait pu le dire un allemand, mais un 'free to play', à savoir un jeu gratuit dont il ne fallait qu'acheter le cd ou l'installer. Et encore, les petits malins arrivaient toujours à trouver un lien plus ou moins légal pour télécharger le jeu.
Bref, un jeu sympa.

Donc il avait testé la bête, et avait plutôt accroché il fallait le dire puisqu'en un peu plus d'un mois, il avait monté un personnage au niveau maximum, pas forcément avec un super stuff, mais ça allait pour un début. Et puis, le jeu était tellement passionnant, qu'on avait vite envie de se faire des rerolls. Mais si des rerolls vous savez, des personnages secondaires, en plus de votre personnage principal, que vous commencez depuis le début. Enfin bref, tout ça pour dire que ce jeu lui plaisait bien, d'autant plus qu'il avait trouvé une guilde sympa. Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est une guilde, c'est un groupe de joueur qui forment une communauté et qui en général, s'entraident ou font des missions ensemble. L'ambiance se devant d'être bonne pour une meilleure optimisation des résultats, bref je vous passe les détails.
Et de ce fait, Valen côtoyait une communauté plutôt sympa et pas vraiment prise de tête, ça le changeait de son irl assez mousseuse il fallait le dire.

D'ailleurs, sa mutation l'avait tellement obnubilé qu'il n'avait pas pu s'empêcher de jouer un 'nécromancien', d'où son pseudo. Mais il préférait y voir un aspect somme toute didactique, voir comment le personnage évoluait, l'entraînement et l'idéologie autour de ses pouvoirs, semblables à ceux du type qui le jouait. Tout un programme qui ne l'aidait pas forcément à s'évader, mais il était là avant tout pour le plaisir de jouer, simplement. Si possible en bonne compagnie.

Une fois le derrière posé sur la chaise qui rebondit sous le maigre poids de l'individu, s'assurant qu'il avait bien fait les choses dans l'ordre … manger un bout, boire un coup, détour par la case toilette, abolition de la lumière dans la pièce, branchement du casque avec micro, mise en route du jeu … il put enfin se laisser transporter dans cet univers parallèle.
L'écran de chargement n'avait pas duré longtemps, et le branchement du micro se fit rapidement, maintenant, c'était parti pour une bonne soirée, du moins, il l'espérait.

« Salut à tous ! »

Les autres membres de la guilde lui répondirent des salutations toute plus différentes les unes que les autres, mais l'idée était là. À ce propos, on avait vite oublié les vannes sur son accent allemand, en effet, il ne parlait un très bon anglais que depuis peu, et parfois, il avait la fâcheuse tendance à ne pas prononcer correctement certains mots, mais le temps des moqueries était passé, on pouvait aisément dire qu'il était entré dans la période de taquinerie.
Visiblement, il n'y avait pas grand monde de connecté sur skype ce soir, devait y avoir du football à la télé, ou un match de basket, qu'importe, le serveur était bien calme.

« Z'allez bien ?

_ Bah écoute ça va et toi ? »

Le mec avec la voix de routier fan d'ACDC, jouait Yahaa. C'était un type cool, pas prise de tête qui devait sûrement s'en foutre de pas mal de truc tant que ça ne le faisait pas bouger de sa chaise de bureau. Ça ne l'empêchait pas d'être sympa pour autant.

« Salut Nécro, ça roule et toi ? »

Lui, Fed, c'était un peu le type chiant de la guilde. Ok il était sympa, plutôt bon, mais il était assez rageux sur les bords, et avait la fâcheuse tendance d'oublier qu'un jour, lui aussi, il avait débuté sur un jeu. Si vous voyez ce que je veux dire.

« Oh on fait aller … journée de cours quoi. »

Difficile de leur dire qu'on est un mutant et qu'une journée de cours c'est long et chiant. Mais ça, ils ne pouvaient pas le savoir de toute évidence. L'avantage de ces types là, c'était qu'ils ne connaissaient pas, et donc ne pouvaient pas te juger, bien que Fed soit parfaitement le genre de mec à le faire, ça ne comptait pas vraiment.

« Alors quoi de prévu ce soir ?

_ Oh pas grand chose, je compte faire pex un peu mon tank. Ou monter un peu ses métiers. J'sais pas j'me tâte.

_ Et toi Fed ?

_ Moi je me ferais bien un petit dj. »

En langage Fed, ça voulait dire qui me suit pour un donjon. Il était bien doué pour ça, et savait quand demander, à qui, et surtout, il était suffisamment opportuniste pour saisir n'importe quelle occasion de pex ou de se faire du stuff.
C'était un mec avec les dents longues, même sur un jeu, et ça se ressentait, mais Val' n'était pas là pour faire de la psychologie de toute évidence.

« Ça me tenterait bien aussi. Tu pex ton dc Fed ?

_ Oui, Gorge Sombre ça te tente ?

_ Ça me va, je co mon tank. »

Et voilà qu'il montait un donjon à l'arrache, avec des persos plutôt moyen, et Valen les voyait venir, on allait encore lui demander de se connecter avec son reroll ou de farmer l'instance pour eux, mais ça, il en avait marre le lascar. Pour ça qu'il jouait majoritairement seul, et que s'il avait vraiment besoin d'un item, il se le craftait. Le Craft, ou l'artisanat, ça coûtait cher, se fabriquer des armures, des armes, des objets, ça coûtait du temps et de l'argent, qu'on avait pas toujours, mais le jeune homme se prenait au jeu, et ça lui arrivait même de crafter des objets pour d'autres. L'art de vivre en communauté … ou pas.
Bref, réglant les derniers détails, la demande ne tarda pas à arriver.

« Sinon Nécro, ça te dit de venir avec nous ? Tu nous rush l'instance ? »

Valen, quelque peu agacé par cette demande des plus chiantes et prévisibles à son encontre, soupira fortement et répondit d'un air un brin blasé.

« Là j'avais prévu de rusher les compos pour mes craft … pis vous savez ce que je pense du rush.

_ Allez ça te prendra pas longtemps.

_ Ok mais si je viens c'est avec mon heal, je dois le faire xp aussi. »

Les autres acquiescèrent, pas vraiment le choix de toute manière s'il tenait à faire une instance ce soir.

*Necromantis vient de se déconnecter *
*Palliatif vient de se connecter *

« Re ... »

Palliatif. Quel joli nom pour un soigneur, surtout vu l'ironie de la chose, mais en général, les gens ne s'attardaient pas vraiment sur les pseudos. C'était dommage, ils rataient probablement l'aspect le plus important de la création de personnage.
Aussi, le soigneur prenait le nom le plus cynique qui soit, en hommage au futur whype du groupe, ou presque. Whype ou la mort de tous, pour ceux qui ne taquinerait pas du meuporg.
Alors qu'on téléportait le soigneur à l'entrée de l'instance, les mecs se rendirent compte qu'il manquait un dps pour que le groupe soit complet.

Et puis vint le miracle …

*Corvus vient de se connecter *

Palliatif : Salut Corvus, va bien ?
Yahaarin : Yop Corvus
Fedontédvoir : Salut
Palliatif : On est sur skype si tu veux venir …

Elle c'était Corvus. La petite nouvelle sur le jeu. Val' l'avait de suite apprécié, son coté un peu déjanté mais qui cachait un esprit bien aiguisé. Il avait monté son soigneur majoritairement avec elle dans le jeu, et bien qu'elle soit nouvelle, elle semblait plutôt être calée en mythologie, un plus indéniable pour ce type de jeu.
Sympathique personne, mais difficile à cerner. Le jeune allemand l'avait aidé un peu, et il l'aidait encore, elle n'avait pas encore le bagage parfait du geek de base, mais son coté un peu 'naïve', à propos du jeu, lui donnait un petit air qui forçait le geek qui sommeillait en lui à lui apprendre les rudiments du vrai jeu.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Jeu 16 Mai 2013, 13:36



Quand j'étais arrivée sur terre ma soeur avait eu la bonne idée de me présenter cette invention magique qu'est l'ordinateur. Pouvoir accéder à tant de choses et a tant d'information de manière aussi simple c'était vraiment génial. Quand je m'étais installée, la première chose que j'avais faite avais étais de me procurer un de ses ordinateurs. Bien sûr j'avais réussi à me le faire offrir par le vendeur et même à me le faire installer, je n'étais pas vraiment apte à faire ce genre de choses, c'était encore trop nouveau.

Après ça j'avais mis un certain temps à mis habituer, mais en fin de compte j'avais réussi à dompter la machine. Et alors que je pensais avoir à peu près tout vu sur Internet j'avais découvert quelque chose de nouveau : les jeux en ligne ou mmorpg.
C'était fascinant, un monde entièrement virtuel où on pouvait jouer, se battrait et faire des tonnes d'autre choses sans risquer de blesser qui que ce soit.

Après avoir cherché le jeu qui me conviendrait le mieux j'étais tombée sur un jeu sur l'Antiquité, basé sur la mythologie gréco-romaine à laquelle j'appartenais. C'est toujours très drôle de voir la manière dont les humains avaient romancé nos aventures, personnellement c'étaient un peu trop épiques à mon gout on perdait un peu trop le côté « les feus de l'amour », mais bon c'était quand même très drôle.

Pendant que le jeu s'installait j'avais étudier les classes de personnages et ce genre de choses pour pouvoir crée un perso adéquate. J'avais longtemps hésité entre le Tank et le Dps, mais l'idée de servir de bouclier humain me déplaisait assez, j'ai donc finalement opté pour le Dps.
Puis il a fallu choisir le pseudo, j'avais opté pour Corvus, le corbeau ou la corneille en latin. À part moi et ma soeur assez peu de gens devrait être capable de comprendre la référence pourrie, qui ne faisait rire que moi, a Badb qui veut dire la corneille en gaélique et qui est le nom d'une déesse de la guerre que certains considèrent comme mon alter ego celte. Et puis en plus Corvus c'était classe, court et simple à retenir pas comme certains qui on des noms à rallonge incompréhensible et imprononçable.

J'étais finalement prête à commencer et là c'est le drame : je galèrais à mort. C'était super compliqué, je comprenais rien, j'arrive a rien. J'allais me déconnecter et abandonner définitivement quand on me proposa d'entrer dans une guilde, j'acceptais avant regardais le nom de la personne qui venait de m'inviter : Palliatif qui était un soigneur... Je crus mourir de rire en lisant ça. Il m'explique les principes du jeu et me guida, il était super sympa, c'était principalement avec lui que j'avais joué depuis le début.

J'avais rapidement rencontrais Yahaa, un mec plutôt sympa et apparemment posé avec qui je n'avais jamais trop parlé. Puis vint ma rencontre avec Fed que je m'étais rapidement promis d'étrangler à notre première rencontre ... comment on dit déjà ...ah oui... Irl, il m'énerver un peu, mais juste un peu.

Avec tout ça j'étais maintenant une grande fan de ce jeu et en parlant de ça, un petit cout d’œil a l'horloge, ils devaient tous être connecter a cette. Il était temps d'aller les voir.

*Corvus vient de se connecter *

Palliatif : Salut Corvus, va bien ?
Yahaarin : Yop Corvus
Fedontédvoir : Salut
Palliatif : On est sur skype si tu veux venir ...


Ça faisait pas 2 seconde que j'étais connectée et on m'agressait déjà, cela me fis sourire.

Corvus : j'arrive dans une seconde
Yahaarin : pas de souci
Fedontédvoir : traîne pas trop quand même

Hop la connexion à Skype, le branchement du micro et du casque, ma thermos de café sucré à mort et j'étais fin prête.

« Salut les mecs, je vous ai manqué ? Alors c’est quoi le programme de la soirée ? »


xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Jeu 16 Mai 2013, 20:48

Corvus était une nana d'un style peu commun. Elle était vraie, dans le sens où son attitude ne laissait transparaître aucun mensonge, en ça, Valen était étonné de pouvoir penser qu'il lui accorderait une éventuelle confiance. Et pourtant les dieux savaient qu'il était méfiant. Mais elle avait un coté à la fois naïf et tellement vrai, que s'en était troublant. Ajouté à ça un comportement amusant et une vraie personnalité qui la rendait sympathique, et vous aviez une personne adorable en apparence.
Peut être que cette fille était une pourriture, ou une ordure, et alors ? Val' s'en foutait, tant qu'elle était sympa avec lui. Il fallait avouer que lui non plus n'était pas le bon petit élève, ni le petit chien du système, au contraire, il ne demandait qu'à s'émanciper, et devenir qui il était vraiment. Pour l'instant la mutation était une barrière presque infranchissable, mais tôt ou tard, cette dernière céderait, et place au grand jeu.

En ce moment, le jeune allemand se foutait bien de qui il côtoyait. En marge de la société, il n'avait plus rien à perdre. Bon, ses principes étaient tenaces tout de même, et il avait du mal à ne pas se méfier de tout, il évitait des types comme Tristan, mais là, derrière son écran, c'était le rien à foutre qui primait.
De toute façon, il n'y avait qu'un pseudo, une attitude, et une voix féminine, pour l'instant c'était tout, mais il ne fallait pas sous-estimer les liens qu'on pouvait créer sur un tel jeu.

Corvus : j'arrive dans une seconde
Yahaarin : pas de soucis
Fedontédvoir : traîne pas trop quand même

Du grand Fed, toujours impatient. Val l'était aussi, et on pouvait même dire que ce n'était pas son fort, mais disons que Fed n'avait jamais été très tendre avec Corvus, pour la simple et bonne raison qu'elle débutait, et en général, Val' prenait souvent sa défense, car il se souvenait bien qu'un jour, lui aussi avait débuté. Et comme elle était sympa, ça facilitait bien les choses.
Pour ce donjon, il savait bien que tôt ou tard, le problème viendrait. Mais en tant que heal, il devrait recoller les morceaux, et c'était en ça que son rôle était essentiel.
Il aimait bien Corvus, et Fed était un excellent joueur et compagnon, et imaginer que tôt ou tard, il devrait gérer un conflit entre les deux, ça lui demandait de prévoir tout ça.
C'est ainsi qu'au fond de son crâne, allait se nicher une petite réflexion en vue d'un éventuel problème.

« Salut les mecs, je vous ai manqué ? Alors c’est quoi le programme de la soirée ? »

Un sourire en coin passa sur le visage du jeune homme. Fallait l'avouer, elle avait quand même l'art et la manière de ne pas passer inaperçue. Entrée en vigueur pour le moins nette et directe.
Elle avait le don de mettre dans le bain direct son entourage, et ça marchait plutôt avec le jeune homme qui se détendait déjà en vue de la bonne soirée qui allait se passer.
Du moins il l'espérait.

« Salut Corvy … »

Est ce qu'elle lui avait manqué ? Oui un peu … un peu qui chez un mec voulait dire forcément autre chose. Mais en effet, il avait toujours plus ou moins hâte de fuir son quotidien en si charmante compagnie, d'autant plus qu'il ne l'avait pas vu et ne connaissait donc pas son apparence, il l'appréciait pour ce qu'elle était, point.

« Bah écoute ça dépendra de si tu nous as ramené des bières ou non ... »

Avait il ajouté en riant avec ses compères.

« Plus sérieusement, c'est cool que tu sois venue. »

Voilà, blague à part, il enchaîna sur l'autre question.

« Et pour le programme bah Fed a une envie de donjon, donc du coup on fait un groupe pour les Gorges Sombres. Ça te tente ? »

Ouais les gorges sombres, mais ça, ça devait pas lui dire grand chose, sachant que ce n'était probablement pas une des vraies batailles ou un des lieux de l'antiquité, donc pas dans son registre. À moins que cela ne soit un détournement d'une éventuelle histoire dont il ne connaissait pas l'existence. Il fallait le dire, les nordiques et la mythologie Grecque ou romaine, ça faisait deux. Ça manquait de valkyries et d'hydromel pour qu'un vrai germanique puisse vraiment s'y intéresser.
Mais Val' était curieux et apprendre de nouvelles choses et Corvus avait … disons sa vision à elle de la mythologie, et elle semblait … spécifique et focalisée sur des détails assez réalistes cela dit.

Bref, ça manquait de précision comme présentation de l'instance, et en bon geek connaisseur du jeu, le mutant s'attela à la présentation de cette dernière de manière somme toute très sommaire.

« Donc de mémoire c'est une instance dans tes niveaux … c'est pas bien méchant même s'il y a des passages un peu chiant. Concernant le détail me semble que c'est le chemin qui mène à la porte des enfers puisque le boss de fin de cette instance c'est le Cerbère. »

Se grattant la tête, le jeune homme se demanda s'il n'avait rien oublié. Visiblement non.
Ouvrant sa bouteille de coca, il en but un peu avant de la reposer et de laisser la demoiselle faire son choix.
Peu de chance que cela ne la tente pas, elle avait un gros coté tête brûlée, et c'était assez rare pour une demoiselle, d'une de jouer aux meuporgs, de deux d'avoir coté fonceur, car il fallait le dire, ingame, le plus réfléchi du groupe, c'était le plus jeune, à savoir Valen.
Ça mettait direct en confiance … ou pas.

Toujours était il qu'il manquait un dps, et que c'était probablement l'occasion pour Eris de faire ses preuves dans une instance.
En tout cas, le groupe de quatre semblait bien solide, et parfait pour encadrer une débutante. Et comme c'était souvent le cas, le tout se gérerait une fois dans l'instance.

Derrière son écran et sur sa chaise de bureau, Val' avait hâte que la partie commence, il avait envie de prendre plaisir à jouer ce soir, et la compagnie n'était pas déplaisante bien évidemment.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Ven 17 Mai 2013, 00:32



« Salut Corvy ... »

La voix du jeune homme à l'accent allemand résonna dans mon casque ce qui me fit sourire, je ne sais pas si je leur avais manqué, mais a moi en tout cas ils m'avaient manqué, enfin surtout Palliatif, car Fed m'insupporter et que mes discussions avec Yahaa n'était jamais très élaboré ou longue. Cela me paraissait quand même étrange, je ne le connaissais pas, je ne l'avais jamais vus, ne lui avais parlé qu'à travers un micro et pourtant il me manquait. C'était sûrement ça qu'on appelait se faire des amis, j'avais plusieurs milliers d'années et c'était la première fois que je me faisais des amis c'était assez pitoyable.

« Bah écoute ça dépendra de si tu nous as ramené des bières ou non ... »

Sa blague me fit sourire et chassa mes idées moroses et mon questionnement sur mon caractère antisocial.

« Plus sérieusement, c'est cool que tu sois venue. »

Ah ça m'énervait de ne pas être capable de lire dans les pensées à travers l'ordinateur j'aurais tellement voulu savoir ce qu'il pensait la. C'était vraiment frustrant. En général j'étais capable de cerner toutes les personnes qui m'entouraient grâce à ma capacité, la j'étais incapable de savoir réellement qui étais ces gens. Malgré cette frustration il m'était plusieurs fois arrivées de penser que si je rencontrais Palliatif en vrai je ne lirai pas dans son esprit ou en tout cas pas volontairement, car lire dans les pensées d'une personne sans son accord c'est un peu comme violé son intimité d'une certaine manière, d'habitude je le faisais avec tout le monde car je me moquais bien de ce qu'il pouvait penser ou ressentir, mais la pour la première fois je pense différemment et ça me perturbait un petit peu.

« Et pour le programme bah Fed a une envie de donjon, donc du coup on fait un groupe pour les Gorges Sombres. Ça te tente ? »

Les gorges sombres ? Ce nom ne disait rien et n'avait pas de rapport direct avec la mythologie. Palliatif du sentir mon hésitation et enchaîna pour me faire un topo du donjon.

« Donc de mémoire c'est une instance dans tes niveaux ... c'est pas bien méchant même s'il y a des passages un peu chiant. Concernant le détail me semble que c'est le chemin qui mène à la porte des enfers puisque le boss de fin de cette instance c'est le Cerbère. »

J'avais remarqué qu'il était toujours là pour m'aider, me défendant contre l'impatience de Fed, m'expliquant et me montrant comment le jeu marché, le tout accompagné d'une extrême gentillesse et d'un humour plutôt douteux, mais qui me faisait toujours rire.

« Et bien déjà pour commencer, désoler de te décevoir Monsieur le nordique mais je suis une méditerranéenne qui préfère le vin. »

Je crus entendre Fed grommeler quelque chose contre le vin mais je préférais faire comme si je n'avais rien entendu pour notre bonne entente à tous les deux.

« Sinon, bien sûr que ça me tente, ça va être génial surtout si on doit affronter Cerbère. »

Je pariai que dans ce jeu Cerbère serait un simple animal stupide qui ne serait pas si difficile que ça à abattre, dans la réalité c'était une créature perfide et puissante, mon dos avait gardé quelque sale cicatrice de notre première et dernière rencontre du à un stupide pari et une erreur de jeunesse. Pouvoir le tuer dans le jeu n'aurait strictement rien à voir mais ça serai quand même sacrément jouissif comme stupide vengeance ce qui me fit sourire.

« Bien, moi je suis prête allée zigouiller ce sale cabot, et vous ? »


xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Ven 17 Mai 2013, 12:34

D'ordinaire Valen ne s'attachait que peu aux personnes de son entourage, ni même dans les jeux vidéos, il était plutôt partie solo. Même dans les meuporgs, il s'entraînait seul, et faisait son maximum de manière plutôt personnelle, se gérer lui n'était pas un problème, et autrefois, il était une valeur sûre, maintenant les choses étaient différentes. Il aimait à croire en une certaine constance à ce niveau, il l'espérait vraiment.
Mais il était vite tombé sur un os. Pexer un healer seul était très difficile, et bien que se ne fut pas la première fois, il avait vraiment du mal.
Et un cadeau tombé du ciel. Corvy, la petite nouvelle qui ne demandait qu'à découvrir le jeu, une aide qui était la bienvenue.
La parfaite symbiose entre le besoin de l'un, et les attentes de l'autre, alors oui, on pouvait vraiment le dire, Val' avait eu du bol de tomber sur cette demoiselle.
Voilà donc qu'il découvrait une nouvelle de son lui, une personne capable de calculer autre chose que par manipulation, et aussi sidérant que cela pouvait paraître, il aimait ça.

Son pouvoir l'obligeait à se replier sur lui même, à ne plus avoir de contact physique, à ne plus s'approcher des autres, tout simplement à se satisfaire à soi même. Et même pour un asocial, c'était difficile, bien plus dur qu'il ne l'aurait pensé.
Enfin, il se consolait en se disant que ce n'était qu'affaire d'un temps, celui de contrôler son pouvoir, après, il pourrait reprendre une vie normale … presque normale.
Mais pourquoi ne pas avoir pris le vaccin me diriez vous ? Et bien pour la simple et bonne raison que contrôlé, ce pouvoir pouvait être utile. Il faut souffrir pour être heureux, c'était la règle de ce monde, et probablement de tous les autres.
Sacrifier la grandeur pour la facilité était une lâcheté que le jeune homme ne pourrait supporter personnellement, car c'était somme toute, il ne souhaitait pas se fuir, il voulait s'accepter. Le processus cognitif était long, et sans doute que le fait de ne pas être jugé car derrière un écran, ça l'aidait grandement. Être apprécié pour qui on était, et pas spécialement pour ce qu'on était, pas de nom, pas de visage, juste un pseudo, une voix, et des attitudes, voilà tout.

Il aimait à penser, dans sa naïveté de gamin qui apprenait la vie, qu'Eris fonctionnait également comme ça. De là à l'exiger, il y avait un gouffre qu'il ne pouvait actuellement pas franchir. Car très instable en terme d'émotions, car perdu dans ce monde, car il ne savait tout bonnement plus qui il était. Ce qu'il restait de son ancienne vie, il voulait le retrouver à travers ces jeux, se dire qu'il n'avait pas changé, qu'il était toujours le superplayer qu'il avait été, se dire que quelque part, même loin, une fille l'aimait, fusse t'elle en Bavière, se dire qu'au fond, ce n'était qu'un autre aspect de lui. Et que pour une fois, ce n'était pas cet aspect qui le conditionnait, mais bel et bien l'inverse.
Chose qu'il ne pouvait éluder à grand coup de je-m'en-foutisme.

« Et bien déjà pour commencer, désoler de te décevoir Monsieur le nordique mais je suis une méditerranéenne qui préfère le vin. »

Et pourtant elle n'en avait pas l'accent. C'était assez drôle de voir qu'elle avait perdu ce petit accent particulier des gens du 'sud' comme on disait de par là bas. Val' ne savait pas trop depuis combien de temps elle était là, mais en tout cas elle avait un anglais des plus parfaits.
La petite blague ôta un léger sourire au jeune homme alors que Fed devait grogner comme quoi le vin était une boisson de tapette. Pauvre de lui lorsqu'il apprendrait un jour qu'un bon blanc faisait treize-cinq degré …
Elle avait de la répartie, et cela suffisait à maintenir une dualité de petite vanne sympathique, sans allez très loin, pas plus que de la taquinerie gentillette. D'un coté ça détendait un peu l'atmosphère à condition d'avoir un second degré, et malheureusement, ce n'était pas le cas de tout le monde.

« Sinon, bien sûr que ça me tente, ça va être génial surtout si on doit affronter Cerbère. »

C'était vrai que sur le papier ça avait de la gueule de tomber Cerbère, mais en pratique, c'était autre chose. L'instance était simple, sauf pour ce fameux petit toutou qui demandait l'application d'une strat assez spéciale, et si on ne la connaissait pas, le groupe allait vite se faire violer par un bus de sénégalais en rut.
Valen l'avait déjà tombé avec Nécro, et connaissait donc la stratégie en vigueur, mais il doutait que le groupe puisse le tomber du premier coup. Il n'était pas fait de bric et de broc, mais il était connu que le bois de cagette n'avait pas la robustesse du bois de chêne. Tout simplement.
Enfin … Corvy semblait enthousiaste, c'était le principal. C'était assez communicateur comme sentiment de toute évidence.
La passion, et l'intérêt, voilà ce qui semblait animer cette demoiselle, et elle avait le don de le diffuser, et bien que Val' connaissait déjà ce donjon, il avait tout de même hâte de le faire.
Quant à savoir si cela venait du contenu ou de la jeune femme … la question restait ouverte.

« Bien, moi je suis prête allée zigouiller ce sale cabot, et vous ? »

Allez, c'était parti.

« Ok je t'ajoute au groupe. »

Yahaa devait faire son rôle de chef de groupe, et il le ferait bien, ainsi, Corvy rejoignit le groupe.

« Ok bon on va te tp … te téléporter … normalement tu as un message qui te demande si tu veux être téléportée à machin truc, tu cliques sur ok et normalement tu devrais avoir un écran de téléchargement. Après tu devrais nous voir ... »

On pouvait presque dire que le jeune homme faisait un bon prof, voir un bon chef de groupe, mais difficile de s'imposer quand on est jeune. Bref, ce coup ci, ce qui comptait, c'était l'instance.
Ainsi apparaissait dans ce cadre de désolation le personnage de Corvy.
La terre rouge, maculée d'un sang qui donnait probablement à ce sol un aspect ferritique intense, semblable à l'hématite, contenait également quelques inclusions noires. Le chemin évident, car plus clair, était bordé d'arbres morts, de ronces de couleur terne, ainsi que de buissons décharnés.
Devant eux, se dressait un porche en pierre immense, contenant des inscriptions qu'aucun ne put déchiffrer, langage propre au jeu ou à ce temps ancien, qu'importe.
Le ciel rougeoyant, comme en feu, ne contenait que quelques nuages d'un blanc sale. En ces terres désertiques, il ne faisait pas bon y entrer seul, et on devinait que les trois bonhommes déjà présents avaient déjà fait un peu de ménage, seulement une fois dans l'instance, la chose allait être plus complexe.

Les monstres étaient plus résistants que d'habitude, une marque spéciale autour de l'icône de sélection indiquait le niveau de menace, et les simples points de vie suffisaient à prouver que ces derniers n'étaient pas des petits rigolos. La difficulté ne serait pas la même qu'en solo ou qu'à deux, si Val et Eris avaient l'habitude de rouler sur tout ce qu'ils trouvaient, cette dernière serait probablement surprise de la difficulté, le tout était une question de technique, et forcément, on l'apprenait sur le tas.
La miss avait la chance de pouvoir le faire avec trois mecs expérimentés.
Et même si elle ne semblait pas avoir un stuff ( équipement ) particulièrement exceptionnel, il était de bonne facture pour une débutante, pour la simple et bonne raison que Val' lui avait gentiment offert. Générosité certes, mais pas que, ça lui permettait de monter l'artisanat de ses personnages et accessoirement d'en faire profiter les autres. Ainsi on avait un groupe plutôt bien armé tant au niveau des compétences que celui de l'équipement, restait à savoir ce que cela donnerait.

« Allez c'est parti ... »

Prenant une gorgée de cola, le jeune homme regarda l'écran de chargement avant de demander :

« C'est ton premier dj Corvy ? »

En tout cas c'était le premier avec lui de toute évidence, et il était rare de trouver un groupe un donjon aussi rapidement, d'où l'avantage d'être en guilde. De ce fait on était rarement seul.
Alors qu'elle fournissait sa réponse, le groupe de personnage apparut devant le contenu de l'instance. Derrière eux, le portail de sortie de cette dernière, sorte de vortex tourbillonnant assez moche il fallait le dire.
Le ménestrel Palliatif s'avança donc un peu pour se placer devant alors que son joueur indiquait sur skype, de manière orale, les instructions pour la mission.

« Ok, comme je sais pas si vous connaissez le dj, je vais vous indiquer le chemin. Donc en gros hein … on va poursuivre en ligne droite jusqu'à un croisement où yaura un paquet de mobs, on les butera et on prendra à droite. Normalement là yaura un chemin en colimaçon pour descendre et je vous redirais une fois là bas. »

Il passa un main sur sa nuque avant de poursuivre.

« Après toi Yahaa … »

Le personnage qui semblait le plus bourrin s'avança et fut suivi par le groupe.
Soupirant le jeune homme poursuivit pour l'apprentie geek.

« Donc Corvy c'est simple, Yahaa va agro le pack de mobs, et en général on dps celui qu'il focus … hum celui qu'il cible si tu préfères, ça évite que le monstre vienne te taper toi et que le heal soit obligé de s'occuper de deux personnes au lieu d'une. Bon là ça devrait aller c'est des petits monstres donc c'est facile, mais c'est important pour après …

_ De toute façon vu le stuff et le level, ça devrait aller vite.

_ Ouais je pourrais même dps un peu sur les premiers packs, donc faites vous plaisir. »

Comme dans toutes les instances, il y avait toujours des mobs pour ralentir les joueurs, des monstres pour pas qu'on arrive direct au boss et tout, ça permettait de looter quelques objets sympas, de ramasser des Pos ou simplement des compos, voir de se faire un peu d'expérience aussi.
Ainsi les quatre personnages avancèrent sur le chemin où on voyait apparaître des groupes d'ennemis qui patrouillaient. Sorte d'humain à la peau grisâtre et aux armures noires, plus classes qu'efficaces.

« Ok je pull le pack de droite. Attendez mes trois cris avant de dps. »

Yahaarin se jeta donc le premier pack en lâchant un premier cri. Derrière, dans le groupe des trois autres, le personnage Palliatif s'anima et commença à jouer de la guitare et à caster des sorts de soin. Le but du ménestrel était divers, soutien, dps ou heal, voir un peu des trois à chaque fois, et on était loin des jeux avec de la magie en veux tu en voilà, là non, c'était les ballades du ménestrel qui soignait. Second cri, et Fed en bon impatient, lança son personnage sur un autre mob, ok, ça commençait bien. Même si ça passerait, il abusait légèrement, ils étaient là aussi pour apprendre les mécaniques à Eris, et visiblement, lui ne l'entendait pas de cette oreille.
Valen soupira dans le micro et Yahaa conseilla à Eris d'y aller aussi sur le même mob tant qu'à faire.
Et les barres de santé déclinaient, celle de Yahaa moins vite que celle de Fed, c'était là le rôle du soigneur que de gérer tout ça pour maintenir tout le monde en vie.

« Je stun un des mobs, focus sur celui que Fed a agro ... »

Le ménestrel pointa du doigt un des monstres du groupe, celui qui n'avait pratiquement pas perdu de vie, et lança un cri du genre 'aaaaaaaaaaaaaaah', et des petits signes de confusion apparurent au dessus de ce dernier. Il était maintenant hors jeu pour quelques instants, le temps que Fed déplace son personnage un peu plus loin, suivi par le monstre qu'il avait sur lui et par les deux autres personnages qui le tapait, à savoir Yahaa et son monstre toujours sur lui, et Corvus.
De temps à autres, Val' lâchait un peu le heal pour dps le monstre sachant qu'il gérait plutôt bien sa barre de volonté qui correspondait à celle de 'mana' dans les autres jeux, et qui lui permettait de lancer des sorts.
Enfin, le monstre lâcha son dernier soupir et le groupe put se reconcentrer sur celui que Yahaa avait aux fesses, puis l'autre arriva, bref une instance quoi.
Les deux moururent rapidement, relâchant des babioles, de l'argent partagé entre les membres du groupe, du tissu que Palliatif prit car ingrédient propre à son métier, et des petites potions pas très utiles mais qu'il faisait bon avoir dans son inventaire 'au cas où' …
Mais cet incident d'agro ne pouvait pas passer inaperçu.

« La prochaine fois Fed, évite d'agro un mob, on a mis trop de temps là …

_ Yep, ça va plus vite si on tape tous le même. »

L'autre grogna et esquissa un ouais ouais significatif de son avis, à savoir : rien à foutre je fais ce que je veux.

« Bon allez suivant ! »

Et les voilà repartis pour un autre groupe de mobs.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Ven 17 Mai 2013, 18:04

« Ok je t'ajoute au groupe. »

Sur l'écran une petite fenêtre apparue : Yahaarin vous invite à rejoindre son groupe. J'acceptais, les noms de mes compagnons apparurent sur le côté de mon écran accompagner leur barre de vie.

« Ok bon on va te tp ... te téléporter ... normalement tu as un message qui te demande si tu veux être téléportée à machin truc, tu cliques sur ok et normalement tu devrais avoir un écran de téléchargement. Après tu devrais nous voir ... »

Un nouveau message apparu, j'acceptais et le paysage changea laissant place à une terre désolée et morte qui me rappelait avec effroi certaines parties de l'Hadès. Les graphismes étaient réellement magnifiques ce qui ne faisait que rajouter à mon malaise, l'enfer olympien étaient un des endroits que j'ai détesté le plus au monde, j'espérais quand même que l'intérieur du donjon changerait un peu. En face de nous se trouver une arche en pierre sur lequel était écrit un court texte en grec ancien je fis une pause et lus : « Si vous comprenez ce texte ne perdez pas votre temps sur ce jeu et trouvez vous un vrai travail. » les développeurs avaient quand même un sens de l'humour assez sympathique.

« Allez c'est parti ... »

Je fis avancer mon perso pour qu'il puisse suivre les autres et entré dans l'instance.

« C'est ton premier dj Corvy ? »

Il ne me fallut pas longtemps pour réfléchir et répondre à sa question.

« Oui c'est mon premier donjon, je joue très peu quand tu n'es pas là. »

Nos persos furent téléporté dans l'instance et Palliatif donna les instructions à suivre.

« Ok, comme je sais pas si vous connaissez le dj, je vais vous indiquer le chemin. Donc en gros hein ... on va poursuivre en ligne droite jusqu'à un croisement où yaura un paquet de mobs, on les butera et on prendra à droite. Normalement là yaura un chemin en colimaçon pour descendre et je vous redirais une fois là bas. »

Je bus une dernière gorgée de café avant de rentrer dans le vif du sujet.

« Après toi Yahaa ... »

Le personnage le plus massif s'avança et nos avatars le suivirent. Mon prof particulier commença à m'expliquer comment ça allait se dérouler et ce que nous devrions faire tout en faisant attention de choisir ses mots pour que je puisse comprendre.

« Donc Corvy c'est simple, Yahaa va agro le pack de mobs, et en général on dps celui qu'il focus ... hum celui qu'il cible si tu préfères, ça évite que le monstre vienne te taper toi et que le heal soit obligé de s'occuper de deux personnes au lieu d'une. Bon là ça devrait aller c'est des petits monstres donc c'est facile, mais c'est important pour après ...

_ De toute façon vu le stuff et le level, ça devrait aller vite.

_ Ouais je pourrais même dps un peu sur les premiers packs, donc faites vous plaisir. »

Alors que l'on avançait les premiers monstres apparurent, des sortes de... Gobelins gris un peu bizarre.

« Ok je pull le pack de droite. Attendez mes trois cris avant de dps. »

Lança Yahaa. Pull ? La première chose qui me vint à l'esprit c'est qu'un pull c'étaient des fringues, mais bon je compris le reste des instructions qui était d'attaquer après le troisième cri. Des instructions somme toute assez simples à première vue, mais apparemment pas assez pour la petite cervelle d'Homo sapiens de Fed qui fonça comme un imbécile après le deuxième cri.
Yahaa me conseilla d'attaquer de suite et c'est ce que je fis. Mon perso sorti sa lance et se jeta dans la bataille.

« Je stun un des mobs, focus sur celui que Fed a agro ... »

C'était pas le moment de dire que j'avais pas compris ses instructions. Je préférais donc me taire et suivre le groupe.
On finit par battre les monstres, mais ce fut plus difficile que prévu.

« La prochaine fois Fed, évite d'agro un mob, on a mis trop de temps là ...

_ Yep, ça va plus vite si on tape tous le même. »

Yahaa et palliatif étaient trop gentils avec Fed. Moi, j'étais réellement en colère, je suis le genre de personnes qui ne suivait jamais les règles ou les lois, mais les instructions et les ordres que l'on nous donne pendant une bataille c'est vital pour toi et pour tes compagnons. Si on avait été dans le monde réel son idiotie aurait pu coûter la vie à l'un d'entre nous. Certes ce n'était qu'un jeu, mais je ne pouvais pas m'empêcher d'être en colère à cause de ça. Je respirais assez lentement pour essayer de garder mon calme et de ne pas me mettre à hurler dans le micro. Je pensais que j'en serais capable jusqu'à ce que cet idiot marmonne quelque chose dans son micro qui me fit comprendre qu'il en avait strictement rien à faire ce que les autres lui avaient dit.

« Bon allez suivant ! »

Je compris que Palliatif voulait que l'on passe à autre chose et qu'on ne s'attarde pas sur cette histoire. Mais c'était légèrement trop tard et cet idiots allés entendre ses quatre vérités.

« Fed t'est vraiment qu'un petit con quand tu t'y mets ! A quoi ça ta avancer de charger comme ça au second cri plutôt qu'au troisième, a rien, juste à faire chié les autres.

- Et ses pas une petites néophytes comme toi qui va venir me faire la leçon !

- Excuse-moi mais je doute que tu te sois un jour battu pour de vrai ou encore moins que tu es participé à une vraie guerre, dans le monde réel la stupidité aurait pu nous coûter la vie et... »

Je me tue, j'étais tellement en colère que je n'arrivais plus à trouver les mots anglais seul le latin me revenait.

« Per does ! »(Par les dieux)

Je mis un coup dans ma thermos de café heureusement fermé puis gardait le silence quelque secondes, c'était des gamins ils pouvaient pas comprendre, je pouvais pas non plus leur en vouloir de ne pas connaitre la guerre leur âge. La voix hésitante de Yahaa me sortit de mes pensées.

« Corvus ?

- Désolé, je me suis un peu emportée, excuse Fed, continuons. »

Moi colérique ? Non pas du tout ...

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Sam 18 Mai 2013, 17:31

Calmer le jeu, pour éviter l'incident dès le premier pack de mobs. Mais on y allait droit. Val le savait, la demoiselle avait une sainte horreur du comportement de Fed, et ce dernier ne souhaitait pas avoir de débutants dans son groupe, et comme les deux avaient du répondant, fatalement ça allait clasher.
De ce qu'il en avait vu, Eris lui semblait être une demoiselle intègre, droite et franche, qui malgré son comportement plutôt exubérant, était quelqu'un d'assez portée sur des valeurs de vertu. Mais la vertu n'aidait pas en ce monde. La franchise se payait, la gentillesse n'était récompenser que par de l'ingratitude, et ne parlons pas de la bonté, sous peine que ce discours que vous êtes actuellement en train de lire ne vous choque.

À peine le healer eut il le temps d'entrer un '/ch' que déjà la conversation tournait à l'engueulade. Fed abusait, mais il ne fallait pas non plus en faire des tonnes, ils n'étaient pas morts, ce n'était qu'un jeu, mais il semblait plutôt logique que pour les débuts de Corvy, les choses dussent être faites dans l'ordre naturel des choses.
Que la miss n'aille pas croire que Val était laxiste et sympa, loin de là, il était même plutôt exigeant lorsqu'il le fallait. Ici, il ne s'agissait pas d'une erreur grave, et se prendre la tête avec Fed serait contre-productif, alors il passait. Comme lui avait toujours dit sa tête, tu prends un mouchoir, tu fais un nœud, tu le mets dans ta poche … la vengeance n'avait jamais meilleur goût que réchauffée après une période de froid glacial.
Tradition nordique probablement.

« Fed t'est vraiment qu'un petit con quand tu t'y mets ! A quoi ça ta avancer de charger comme ça au second cri plutôt qu'au troisième, a rien, juste à faire chié les autres.

- Et ses pas une petites néophytes comme toi qui va venir me faire la leçon !

- Excuse-moi mais je doute que tu te sois un jour battu pour de vrai ou encore moins que tu es participé à une vraie guerre, dans le monde réel la stupidité aurait pu nous coûter la vie et... »

Et là c'était le tilt.
Derrière son pc, le jeune allemand passa une main hasardeuse pour se gratter le menton, signe de réflexion. Il n'avait pas étudié la psychologie, mais il en avait quelques notions, et les éléments qu'il venait de récupérer étaient … intrigants.
Elle parlait de la guerre comme si elle l'avait vécue. C'était presque troublant qu'elle se mette en rogne comme ça. La comparaison avec son irl n'était pas dépourvue de signification, dans le sens où il y avait une vraie implication de sa personne dans cette affaire qu'elle aurait pu simplement ignorer.
Elle en parlait avec tant de réalisme, que le jeune homme se mit à penser que la voix de jeune femme qu'il entendait pouvait cacher autre chose. Une mutante qui aurait vécu la guerre ? Allons donc … il voyait des mutants partout maintenant. Se traitant mentalement de Timmy, référence à South-Park, il préféra penser qu'un ancêtre de la belle était probablement mort à la guerre, ou bien amoché, et elle devait en être proche.
Mais si elle se disait méditerranéenne, alors la dernière en date qui eut pu la toucher fut la seconde guerre mondiale, et on savait le ravage provoqué par le Reich. Elle n'était pas débile au point de ne pas reconnaître un accent allemand d'un autre accent nordique, et elle parlait bien avec un dit allemand, donc ce n'était pas ça.

« Corvus ?

- Désolé, je me suis un peu emportée, excuse Fed, continuons. »

Les deux compères l'avaient tiré de sa méditation. Cela demanderait quelques éclaircissements, plus tard sans doute.
Le gamin entreprit d'en discuter brièvement avec la demoiselle plus tard, si elle acceptait d'en parler, mais il ne fallait pas que cette dernière reste sur cet avant-goût plutôt foireux de sa première instance.
Alors Val' utilisa la fonction chuchoter, permettant de faire un dialogue privé dans le jeu.

Chuchoter Palliatif : Tu n'avais pas à t'excuser … il a merdé, il doit assumer. Moi aussi ça me gave, mais on va pas passer notre temps à lui gueuler dessus ^^'' tant qu'il nous fait pas tout foirer …

Bref les personnages avancèrent et à son commandement, le tank fit venir à lui le second groupe. Les trois cris se passèrent et les dps se jetèrent dans la mêlée, laissant le soigneur seul à l'arrière qui continuait de distribuer les balades et airs de soin pour les alliés, n'hésitant pas à claquer deux ou trois AOE, attaque de zone pour les novices, et à dps un peu. Seul soucis, il consommait plus de courage, volonté ou encore mana pour qui ne comprendrait pas. La régénération se faisant plus vite hors combat, il pouvait se le permettre en passant d'un groupe à l'autre.
Alors pour vraiment apprendre à la débutante le système de combat, il fallut lancer une 'conj'.
D'où la question, qu'est ce qu'une conj' ? Et bien il s'agit d'une conjecture, c'est à dire une attaque de groupe. Cette dernière s'effectuait à l'aide de tous les membres du groupe.
On en distinguait somme toute quatre. Les vertes pour la santé, les bleus pour la volonté, les jaunes pour des bonus de capacité, du genre force accrue, vitesse accrue etc, et les rouges pour faire plus de dégâts.
Ces dernières s'affichaient alors sous forme de croix avec des cibles qui apparaissaient sur l'écran du joueur, avant que ce dernier n'en sélectionne une. Il y avait des enchaînements spéciaux à connaître, mais c'était avant tout au chef de groupe de les connaître pour indiquer à ses compères quelles cibles choisir. L'exercice était d'autant plus difficile qu'il y avait de membres dans le groupe. À quatre, c'était en théorie plutôt simple. Donc il fallait poser une base. Les conj' seraient posées par Yahaa, Fed cliquerait en deuxième, Corvy en troisième et Val' en dernier au cas où il faudrait modifié le plan en cours de route. L'ordre importait peu tant qu'on ne cliquait pas en même temps surtout si la conj' devait faire varier l'ordre des couleurs. Car un vert rouge rouge rouge, n'était pas la même chose qu'un rouge vert rouge rouge.
Autant dire qu'il allait y avoir du bordel en plus.

C'était le but de régler la machine que l'on initiait donc la belle en perspective du premier boss de l'instance.
Ainsi, arrivant au fameux croisement mentionné précédemment, le groupe s'arrêta avant de laisser l'expert en strat' exposer le plan.

« Ok, donc premier boss de l'instance. C'est le type avec une grosse armure rouge dégueulasse là … il a pas des masses de vie, mais il tape putain de fort, donc faudra bien faire gaffe à sa vie et pas d'agro foireuse.
Normalement il fait poper des adds. C'est à dire qu'il va, à un moment du combat, invoquer deux bestioles pour l'aider, en plus des deux gardes qu'il a avec lui. »


Toussant, le jeune homme reprit après une gorgée de boisson sucrée et cafeinée.

« Donc la strat est simple, on le dps pas au début. Yahaa tu vas l'aggro avec les deux autres, Fed et Corvy vous allez dps le garde à droite, dès qu'il est mort vous passez sur celui de gauche, et une fois que les deux sont morts, vous passez sur le boss. Quand il sera à trois quart, la moitié et un quart, les adds arriveront. Vous allez devoir les dps en priorité, qu'on se ramasse pas un tas de monstres … si votre vie baisse vous inquiétez pas, je vous soignerais, mais hésitez pas à demander un soin si vous voyez que je traîne. »

Soufflant, alors, il se dit que ça allait être le premier vrai test de ce groupe. L'heure de la révélation avait sonnée. Si ça passait, ils avaient une chance de tomber cerbère, si ça passait pas, c'était pas la peine d'y penser.
Yahaa demanda si tout le monde était prêt, et c'était parti pour le premier vrai test.
Ainsi, le tank put choper l'agro du pack, et les deux dps se posèrent sur le mob de droite tandis que le heal tentait de maintenir en vie le tank, non sans une certaine difficulté.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Sam 18 Mai 2013, 22:36



J'étais en train de me calmer et de réfléchir, je m'étais peut-être énervée un peu vite. J'avais toujours étais comme ça, mais là c'était un jeu, il fallait que j'apprenne à me contrôler et à ne pas hurler sur Fed à chaque fois qu'il faisait une connerie.

J'étais perdue dans ma réflexion quand un petit message apparu dans le bas de mon écran attirant mon attention.

Chuchoter Palliatif : Tu n'avais pas à t'excuser ... il a merdé, il doit assumer. Moi aussi ça me gave, mais on va pas passer notre temps à lui gueuler dessus ^^'' tant qu'il nous fait pas tout foirer ...

Je ne pus m'empêcher de sourire, il était toujours aussi gentils.

Chuchoter Corvus : Merci.

J'adorais vraiment la compagnie de ce garçon, il était sympathique, marrant, gentil, intelligente et perspicace... Il était ... intelligent... et perspicace, cette réflexion que je venais de me faire plaça en moi un léger doute. Il avait été bien silencieux pendant la dispute d'habitude il intervenait toujours pour calmer ce genre de situation hors là il n'avait rien dit. De plus j'avais très fortement sous-entendue avoir participé à une guerre. Il penserait sûrement que j'avais participé à une des guerres qui avaient récemment eu lieu ou peut-être qu'une de mes connaissances et avait participé. J'eu léger moment de panique, et s'il me demandé à quelle guerre j'avais participé je serais incapable de répondre, il y avait un trou de 2000 ans d'histoire manquant à mon répertoire, trou que je n'avais pas pris la peine de complet, je ne m'étais même pas renseignée sur les grandes guerres qu'il y avaient eu ces dernières années. S'il me demandait je serais vraiment mal, je pouvais toujours éluder la question mais bon. À puis tant pis, on verrais le moment sera venu... je me débrouillerai.

Passons, pour le moment il y avait plus importants, le donjon continuait et je devais gérer mon perso.

On continua tous sans trop de problèmes, Fed suivit les instructions sans faire d'histoire et ne dit plus un mot, en fin de compte ma petite gueulante avait peut-être servi à quelque chose.
On finit par arriver au croisement dont nous avait parlé Palliatif et le petit groupe se stoppa attendant les instructions.

J'avais la gorge légèrement sèche et cherchais désespérément des yeux mon café qui avait volé quelque part dans la pièce. Je finis par le voir loin... trop loin pour que je puisse l'atteindre, en tout cas pas sans enlever mon casque, je ne pus retenir un léger soupir de frustration.

« Ok, donc premier boss de l'instance. C'est le type avec une grosse armure rouge dégueulasse là … il a pas des masses de vie, mais il tape putain de fort, donc faudra bien faire gaffe à sa vie et pas d'agro foireuse.
Normalement il fait poper des adds. C'est à dire qu'il va, à un moment du combat, invoquer deux bestioles pour l'aider, en plus des deux gardes qu'il a avec lui.
Donc la strat est simple, on le dps pas au début. Yahaa tu vas l'aggro avec les deux autres, Fed et Corvy vous allez dps le garde à droite, dès qu'il est mort vous passez sur celui de gauche, et une fois que les deux sont morts, vous passez sur le boss. Quand il sera à trois quart, la moitié et un quart, les adds arriveront. Vous allez devoir les dps en priorité, qu'on se ramasse pas un tas de monstres … si votre vie baisse vous inquiétez pas, je vous soignerais, mais hésitez pas à demander un soin si vous voyez que je traîne. »


J'écoutais attentivement les instructions faisant attention de ne pas en rater une miette. Jusque-là ça avait l'air simple s'occupait du garde de droite avec Fed puis quand il serait mort passer au gauche après s'occuper des serviteurs que le boss invoquera. Aller on en était capable, on aller y arriver.

Yahaa demanda si on était tout prêt, j'en profitais pour dire au groupe d'attendre une seconde, balancer mon casque sur le bureau et courus jusqu'à la thermos qui avait atterri à l'autre bout de mon appartement. Je revins, remis mon casque et signalais mon retour aux autres tout en notant dans un petit coin de ma tête de ne plus jamais shooter dans ma nourriture ou ma boisson lors d'une partie.

Tout le monde était là tout le monde était en place, ont donna l'assaut.


xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Dim 19 Mai 2013, 13:40

En soit, le Garde-sang n'était pas spécialement compliqué. Il fallait avant tout bien savoir comment le gérer, et Val se souvenait la première fois sur ce boss. On pouvait dire que ça avait été un sacré bordel, le tanking était foireux, le heal pas assez bon, et au final, il s'était trouvé que les dps devaient tout faire, autant dire que c'était plus que litigieux comme histoire. Voilà pourquoi à la fin de ce boss là, il ne restait plus que Necro et le heal, et un Necro avec plus guère de vie et un heal sans aucune volonté.
On pouvait vite courir à la catastrophe, le tout était de bien gérer, et de pas faire de conneries. Le fait était que le tanking de ce boss était quelque peu hasardeux, dans le sens où un dps pouvait très bien le tanker, juste qu'il fallait vraiment avoir un heal en permanence sur le dos, et donc des autres qui géraient à coté, mais pour celui qui devait maintenir tout le monde en vie … cette strat' relevait d'un casse-tête horrible, tant pour les nerfs que pour le play.

On sentit bien au premier contact que la chose ne serait pas facile, quant on vit le tank perdre quasi-instantanément un quart de sa vie. C'était un petit aperçu du calvaire qu'allait subir le healer durant ce combat qu'il passerait obligatoirement sous pression.
Ce fut Corvus qui écopa de l'agro du premier garde à tomber … et là, Val' se dit qu'il avait vraiment bien fait de lui crafter du stuff, parce que sinon, il aurait eu deux gros heals à gérer, et ça n'aurait pas pu être jouable. Le tank perdait un poil moins de vie, et le dps qu'était Corvy, sous effet du heal, était maintenu à mi-vie.
Alors quand Yahaa se mit aussi à dps ce garde, fatalement, ça n'eut pu que bien se passer, et il tomba après quelques minutes.
Pour varier et ne pas avoir à trop gaspiller en volonté, Val demanda à Fed de récupérer l'agro du deuxième garde. Le deuxième garde tomba aussi vite que le premier, et le heal put regagner un peu de volonté, économisant cette dernière alors que les autres passaient sur le boss.

Et la vie du boss descendit plus vite que prévu. Si bien que les trois quarts arrivèrent en un rien de temps, sans doute à cause d'un rush CC de la part d'un des dps qui avait du se lâcher sévère.
Conformément à ce qui était logiquement prévu, deux gros loups arrivèrent et passèrent sur les assaillants, un sur chaque dps. Les bêtes ne tapaient pas très forts, et n'étaient pas des 'élites', comme les autres mobs de l'instance, cependant elles posaient des stacks assez chiantes. C'est à dire des malédictions cumulables, soit qui faisait des dégâts sur la durée, soit qui ralentissait. Ici, les deux étaient alternés, et chaque dps s'occupa de son loup.

« Concentrez vous sur le même la prochaine fois. »

Certes il n'avait pas eu à les soigner mais bon, c'était pour le principe.
Ainsi, la barre de vie du boss se mit à descendre, et la barre de volonté du heal aussi. Le jeune allemand se mit à douter de sa réserve de volonté pour le combat. Ça allait passer juste si aucun ne devait mourir …
Enfin ils arrivèrent à mi-vie, et les deux loups apparurent, attaquant ceux qui avaient la plus grosse menace. Et là, ce fut le drame.
Un loup fonça effectivement dans la mêlée, mais le second se dirigea vers le ménestrel de Valen qui ne tarda pas à l'avoir sur le dos.
Les dps attaquèrent le leur, mais sans doute surpris de ne pas voir l'autre ici, ils eurent un moment de battement, si bien que Fed, sans trop chercher à comprendre, retourna tataner le boss, alors que derrière, le ménestrel courrait dans tous les sens pour éviter de trop subir de dégâts de par la bébête en attendant que gentiment quelqu'un vienne l'en débarrasser.

Et le tank voyant que sa vie ne remontait plus, s'interrogea.

« Euh Nécro tu fais quoi là ? »

De l'autre coté de l'écran, le jeune allemand commençait vraiment à se remercier d'avoir un jour téléchargé un street fighter sur émulateur pc et d'avoir appris à faire des quarts de cercle, bien pratique en cas de fuite.

« Si quelqu'un veut bien m'enlever la bestiole que j'ai au cul svp ... »

Et là, premier stack qui passe. Ralentissement. Doutez vous bien que la suite est plus difficile, et alors qu'il prenait des dégâts, sa vie descendant rapidement, le heal crut sa fin arriver.
Alors quoi faire ? Se soigner  et prendre le risque d'arriver avec moins de capacité de soin pour les autres ? Continuer de soigner le tank qui commençait sérieusement à avoir chaud aux fesses, sachant qu'il y avait possibilité d'être interrompu ?
Réflexe probablement salvateur le ménestrel regagna sa vie à l'aide d'une potion, maintenant, il ne pourrait plus en utiliser pendant le combat, autant dire qu'en cas d'autres galères, c'était foutu.
Donc le heal se mit à dps à coup de guitare le loup, mais ça ne suffirait pas. Et Fed semblait continuer de taper le boss sans réagir.

À moins d'une intervention, c'était la fin, et il fallait que Corvy vienne tirer la bestiole et la tataner pour éventuellement pouvoir finir le boss. Mais le jeune adolescent se voyait mal lui donner un ordre, elle pourrait mal le prendre, mais d'un coté est ce qu'elle y penserait seule vu qu'elle débutait ?
Dilemme entre le jeu et la personne ? Et la personne gagnait. Non, il ne lui donnerait pas d'ordre, parcequ'elle valait mieux que ça, tout simplement, et qu'elle était là pour apprendre.
C'était probablement ça, le meilleur moyen d'apprendre, sur le tas.

À croire que cela ne s'appliquait pas à la mutation … mais ici, il n'était pour l'instant pas question de ça.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Dim 19 Mai 2013, 16:22



Le combat commença.

Bien sûr j'avais toujours de la chance et c'est sur moi que le premier garde retourna son agressivité, mais palliatif gérait très bien la situation, je n'étais donc pas en danger.

Le premier garde tomba assez vite et nous passâmes au deuxième qui tomba aussi très rapidement.

Je fonçais avec les autres sur le boss et sa vie commença à baissait. Comme prévu le Garde-sang invoqua deux créatures, deux loups superbes au pelage noir et rouge. Ce qui était un peu moins prévu c'est que l'un deux attaques à moi et l'autre s'attaqua à Fed nous obligeant à les gérer seul. Ils n'étaient pas si difficile que ça à battre, mais les malédictions qu'ils jetaient était assez embêtante. Quand j'en ai fini avec mon loup je repassais sur le boss. Palliatif nous conseilla d'attaquer les prochains loups en mode tous contre un, c'était le plan initial mais j'avais été un peu surpris quand le loup avait directement foncé sur moi.

La vis du boss baissa de nouveau et il invoqua de nouveau ses serviteurs. Un loup fonça sur Fed, Yahaa et moi, il fut très bien accueilli.

Je fus assez surprises de ne pas voir le deuxième monstre nous attaquer, mais prise dans le combat je n'y faisais pas très attention jusqu'à ce que Yahaa se plaignent que sa vie ne remonté pas. Un petit coup d'oeil à sa barre de vie sur le côté de mon écran me confirma la chose. Cela me surpris assez, car Palliatif était un très bon guérisseur. Je parcourais l'écran des yeux pour tenter de le trouver, hélas il n'était pas dans l'angle de vue de mon personnage, mais j'hésitais un peu à sortir du combat pour pouvoir me retourner.

« Si quelqu'un veut bien m'enlever la bestiole que j'ai au cul svp ... »

OK plus d'hésitation à avoir, je laissais Fed et Yahaa se débrouiller tout seul et changer l'angle de vue de mon personnage est pu voir Palliatif en train d'affronter le second loup.

« Merde ! »

Je n'hésitais pas une seconde et fonçait directement à la rescousse du ménestrel. J'étais vraiment bête. Une des premières choses que l'on t'apprend quand tu te bat en groupe dans la réalité c'est de toujours, toujours protégé la personne qui peut te soigner, qu'il soit médecin, magicien, soigneur ou guérisseur. Mais j'avais pris la mauvaise habitude de relâcher ma vigilance avec le jeune Allemand qui se débrouillait très bien tout seul et qui avais un niveau plus élevé que le mien.

Je m'attaquais aux monstres pour tenter de détourner son attention sur moi, dès que ce fut le cas je m'éloigne du ménestrel, la bête à mes trousses, pour mettre notre soigneur hors de danger. Je me dis par la suite que ça servait peut-être à rien dans un jeu vidéo, mais les vieilles habitudes ont la vie dur.

« Désolé du retard mais la prochaine fois appel nous à l'aide au moment où la créature commence à te foncer dessus que l'on puisse réagir plus rapidement. » Lui fis-je remarquer en riant.

Je réussis à terrasser la bête sans trop de difficultés puis reparties à la charge du boss, mais cette fois-ci je fis attention à garder Palliatif dans l'angle de vue de mon avatar, juste au cas où.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Lun 20 Mai 2013, 21:11

A force de trop faire dans le social, on en oublie la logique. Le bon sens n'était pas mu par l'émotion, bien au contraire, la dépendance forte de l'un en l'autre ne le rendait pas explicite, en cela résidait le principal problème de la communication. De la vérité ou du politiquement correct ? De deux choses l'un, Valen s'en foutait.
La vérité était quelque chose de personnel, et le politiquement correct un piège tendu à qui voudrait bien tomber dedans. Même conscient de cela, ça ne l'empêchait d'y sombrer de temps en temps.
Cette réalité alternative, existence des plus dissimulées au commun, ne trouvait d'échos qu'une fois les joueurs connectés les uns aux autres, en ça, se tissait un lien invisible, un lien de plaisir, de jeu.
Et ce, peu importe l'identité de ses compères.

Le jeune allemand c'était longtemps interrogé sur l'identité de Corvy. Quel était son prénom ? D'où venait elle ? Que faisait elle ? Était elle une étudiante dans une université ? Travaillait elle en tant que serveuse dans un bar branché ? Tant de questions qui ne trouvaient pas de réponses, en ça, c'était peut être plus intéressant que de tout savoir d'une personne. La découvrir, jour après, s'étonner, toujours.
Ainsi, peu importait qui elle était, qui il était, de toute façon, il ne s'agissait que de noms, et rien de plus, rien d'utile pour qui se connaissait.

Mais dans ce jeu, il n'y avait que deux voix, deux personnages, rien de plus. Un lien probable ? Sans doute, mais sa nature n'était pas claire, et elle ne devait pas l'être tant que cela restait dans le cadre de ce dernier.
C'est pourquoi il n'avait rien demandé, fait l'erreur de sortir du cadre du jeu, encore une fois.
Ainsi, la belle vola au secours du ménestrel à bougeotte, l'arrachant des griffes de la bête poilue, avant de l'écarter du soigneur qui put reprendre sa dite activité.
La vie de Yahaa remonta, et la demoiselle secouriste ne put guère souffrir de ce sauvetage en règle.

« Désolé du retard mais la prochaine fois appel nous à l'aide au moment où la créature commence à te foncer dessus que l'on puisse réagir plus rapidement. »

Esquissant un sourire gêné derrière l'écran, il posa un soin de groupe avant de répondre avec hésitation et embarras.

« Mhmm oui … désolé, je pensais que vous aviez vu ... »

C'est ça, excuse toi lopette !
Dire qu'il y avait quatre mois, il n'aurait pas été aussi minable … ce manque d'assurance était le signe même que quelque chose n'allait pas chez lui. La mutation avait transformé une tête dure et solide, en gamin pleurnichard, en petit imbécile pas foutu de savoir s'y prendre avec une fille. Un putain de légume comme aurait dit un de ses potes.
En vrai, il avait perdu toute sa confiance en lui, et passait pour quelqu'un de fragile alors que d'ordinaire, il n'était pas du tout comme ça. La roue avait tourné, et voilà qu'il subissait le contrecoup le plus moche qui puisse être.

À ce rythme, il perdrait sa copine, ses amis, sa réputation, et tout ce qu'il avait gagné depuis qu'il avait été en âge de manipuler ou de dominer. La fin d'un mythe.
Mais ça, personne ne pouvait le savoir derrière l'écran. Personne ne pouvait voir combien il souffrait. Dans ce jeu, il était Palliatif, le soigneur le plus doué de la guilde, Nécromantis le dps le plus intelligent et compétent qui soit sur ce jeu. Là bas, il était un des plus hauts, et dans la vraie vie, il était en marge de ce système …
Seul …

Elle avait de la bonne humeur, et elle avait beau être contagieuse, le jeune homme n'esquissa qu'un sourire. En y réfléchissant, il avait peut être tout quitté en pensant que le monde l'attendrait, mais au final, il se trompait. On aurait vite fait de le remplacer, trop vite à son goût …
Il continuait de gérer son soin, mais la chose était trop présente dans son esprit. Combien de temps Elia resterait elle avec lui ? Un mois ? Peut être plus, et après ? Elle le remplacerait. Combien de potes lui resterait il ? Une poignée, même pas. Même dans ce jeu, on aurait vite fait de trouver un autre type pour prendre sa place. La cruelle fin de la désillusion. Le monde ne s'arrêterait pas de tourner avec lui. Il n'était rien de plus qu'un énième rouage de la machine. Il ne comptait pour personne … il n'avait jamais compté pour personne.

Ainsi, le combat se produisit alors qu'il restait silencieux. Pas un mot, il se contentait d'effectuer la couleur la plus logique pour les conj', et de distribuer les heals à la fourchette, si bien que le pop des deux derniers mobs ne fut pas un problème et se fit dans la logique la plus totale, celle d'une équipe n'avait de rôdé que l'air. Et le boss mourut ainsi. Les membres en vie, avec tous plus ou moins de vie, un heal avec peu de volonté, mais qu'importe, ils avaient survécu.
Joie ? Frustration ? Rien de tout ça pour le jeune allemand.
On passa au loot. La répartition des objets droppés ( lâchés ) par le boss, ainsi, il y avait quelques équipements, de l'or, comme souvent, des compos, et c'était à peu près tout.
Les objets furent répartis selon le type d'arme ou d'armure portées par les personnages, si bien qu'au final, pas grand chose ne correspondait au ménestrel, mais qu'importe, il savait qu'un personnage comme le Garde-sang ne droppait pas d'items utiles pour un ménestrel bien stuffé.

Comme il était courant de le faire, le groupe s'accorda une pause après le boss. Ça permettait à tout le monde de souffler, aux drogués d'aller se griller une clope s'ils ne le faisaient pas devant leur pc, aux affamés de se restaurer un peu, et au plus rempli d'aller se vider la vessie.
Ainsi, Yahaa se retira pour fumer sa clope, et Fed pour aller se vider et chercher un petit truc à manger, laissant le jeune allemand et la miss aux origines européennes également seuls en conversation vocale.
Et le plus moche dans cette histoire, c'était que le jeune allemand, tellement absorbé par ses pensées et sa réflexion, ne trouva rien à dire. À peine un soupir.

Il avait compris.
La réalité était cruelle. Le jeu l'était encore plus ...

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mar 21 Mai 2013, 04:06


Une paria.
Voilà ce que j'avais été tout le long de ma vie, de ma longue vie. Rejeté par la quasi-totalité de la population de l'Olympe. Au début lorsque j'étais petite j'étais une paria seul dont personne n'avait besoin et que personne ne voulait voir, inutile et invisible.

Puis le temps a passé je suis devenue mature, forte, belle et télépathe et j'ai appris que la plus grande arme dont je disposais étais la parole. J'ai appris à communiquer avec les gens et j'ai rapidement compris que si l'on voulait manipuler les gens il ne servait à rien de mentir au contraire il fallait dire la vérité. Certes il fallait la dire au bon moment, de la bonne manière et pas obligatoirement en entier, il fallait savoir s'y prendre. Si on manipule la vérité on manipuler les gens. Et quand on manipule la vérité on n'a plus besoin du politiquement correct on peut même en faire sa marque de fabrique, ne jamais être correct, toujours mettre les pieds dans le plat. C'était moi.

J'étais devenue irremplaçable et importante mais je resté une paria. Les gens me détestaient toujours, certains acceptent de me côtoyer mais sans m'apprécier, j'avais des connaissances mais pas le moindre ami. J'étais toujours seule. En arrivant sur terre je m'étais promis de tisser des vrais liens avec les gens et de ne pas reproduire les erreurs du passé. Mais une chose ne change pas, la vérité, ça peut paraître stupide mais c'est une chose auquel je tiens. Je considère que si tu tiens réellement à quelqu'un tu lui dira la vérité et tu ne lui mentiras pas. Ça peut paraître enfantin et bête mais c'est comme ça que je marche et que j'ai toujours marché.

« Mhmm oui ... désolé, je pensais que vous aviez vu ... »

Sa voix était hésitante, sur le coup ça ne me choqua pas, mais je m'aperçus par la suite qu'il ne dit pas un mot de tout le reste du combat et même après quand ce fut terminé il ne dit rien. Je ne le connaissais pas depuis très longtemps mais ça m'inquiétait un peu. Oui c'est ça je m'inquiétais pour ce gamin, pour un gamin dont je ne connaissais même pas le vrai nom ni même son visage et encore moins sa vie. Je ne savais rien de lui, mais j'étais certaine que quelque chose n'allait pas.

J'attendais avec impatience la pose que les deux autres s'en aillent. Avant ça il fallait distribuer les objets récupérés sur la créature, d'habitude cette partie m'amusait assez, mais la j'avais autre chose en tête et je ne fis pas attention aux objets que j'aurais pu récupérer.

Quand ce fut enfin fini vint l'heure de la pause. Par chance Yahaa était fumeur et Fed était un goinfre ce qui me permit de rester seul avec l'allemand. En général il parlait toujours dans ce genre de moment mais la rien.

Je savais qu'il était là j'entendais sa respiration.

« Tu sais ce que je déteste le plus dans ce jeu, c'est de ne pas pouvoir voir le visage des personnes avec lesquelles joue, ne pas pouvoir percevoir leurs émotions sur leur visage, être dans l'ignorance de savoir ce qu'ils ressentent, s'ils vont bien ou mal. »

Je lâchais soupir et décidé de continuer.

« Mais la même sans voir ton visage je pense pouvoir affirmer que ça vas plutôt mal. Alors, je sais qu'on ne se connaît que dans le jeu, mais si t'a besoin de parler je suis la, hésite pas... Merde ont dirait une réplique de séries télé, mais je voyais pas comment formuler autrement, désolé les relations amicales c'est pas vraiment mon fort j'ai un peu de mal à m'y prendre. »


xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mer 22 Mai 2013, 13:30

C'était l'accumulation de ce quotidien déplaisant qui rendait le jeune allemand comme nostalgique de sa vraie vie. À seize ans, il était entré de force dans le monde des adultes, pensant y être préparé, il découvrait avec une certaine amertume la dureté de ce dernier. Ce monde de requins, de rats, où il n'y avait pas de place pour la différence et la faiblesse.
Autrefois, il aurait vu ça d'un très bon œil, et aurait probablement applaudit des deux mains. Mais une fois la barrière franchie, on se rendait compte à quel point le système était dur.
Ça n'inquiétait pas tant que ça Valen pour être honnête. Il savait qu'il s'en sortirait, il serait de ceux qui surmonteraient la difficulté, et il n'en serait que plus fort. Oui, cette expérience allait le rendre plus puissant qu'il ne l'avait jamais été, il avait hérité d'une malédiction qui se révélerait peut être en tant que don, et plus qu'un nouveau mental, il aurait de nouvelles compétences bien plus utiles que le meilleur des outils. Dirons nous d'autres possibilités de faire, un moyen différent. N'était ce pas s'assumer en tant que mutant ? Peut être, peut être pas, en tout cas, il n'aimait pas en parler bien que tôt ou tard, il devrait y être confronté. L'appréhension serait là, créatrice d'une angoisse particulière, et signe de renouveau. Probablement.

Et à qui se confier ? À ces choses, ces mutants, qui étaient une peur latente de ce gamin qui aurait aimé tous les insulter et les voir crever ? À eux, ces inconnus de derrière l'écran dont il ignorait jusqu'au nom ? À ses amis, qui auraient tôt fait de lui tourner le dos ? À sa famille, qui ne demanderait qu'à le gazer comme ils l'avaient fait autrefois avec d'autres pourtant moins différents ? À sa copine, qui jamais ne le croirait ?
Cette situation était une impasse à sens unique.
Toute la gentillesse du monde ne résoudrait pas le problème. De toute façon, ce n'était pas en attendant que les choses s'arrangeraient. Il fallait fatalement provoquer les événements pour qu'ils arrivent, car justifier ça à coup de destin était bien évidemment plus que hasardeux.
Mais à qui en parler ?

Certes la demoiselle était là, de l'autre coté de l'écran, à écouter, mais que lui dire ? Rien. Il était bien incapable de lui dire quoi que ce soit qui ne concernait pas le jeu, il était incapable de parler de lui, parce que 'lui', au fond, qu'est ce que c'était ?
Cette 'chose' qui était là sans vraiment l'être, parasitant chaque instant de ce qui était l'établissement d'un protocole ? Ce qui autrefois était son caractère, dépourvu de limites claires et franches, marque d'un passé glorieux bien que pauvre ? Ou ce qu'il était actuellement ? Cette loque. Cet état qu'il maudissait plus que tout au monde. L'incertitude même d'exister en tant qu'humain, n'était ce pas là le signe qu'au fond, tout allait mal ?
La boucle était bouclée. Celui qui autrefois persécutait était maintenant persécuté. Comme quoi, au fond, il y avait peut être une justice dans ce monde de merde.

« Tu sais ce que je déteste le plus dans ce jeu, c'est de ne pas pouvoir voir le visage des personnes avec lesquelles joue, ne pas pouvoir percevoir leurs émotions sur leur visage, être dans l'ignorance de savoir ce qu'ils ressentent, s'ils vont bien ou mal. »

Et alors qu'importait ? Il s'agissait du jeu avant tout. Ça ne faisait pas de Valen un plus mauvais joueur que ça d'avoir une vie de merde. Du mois il l'espérait. Ce sentimentalisme était bien féminin de toute évidence, parce que peut être que certains se préoccupaient des autres, mais c'était bien la minorité des gamers de ce jeu.
Peut être que Val' avait sous-estimé ce lien que créait le jeu, peut être, peut être pas. Il n'y avait qu'elle pour le lui spécifier, et elle était novice, son avis avait de l'importance en tant qu'humain, mais le joueur lui, mettait ça de coté. Elle n'était probablement pas de la même génération de joueur, et pourtant sa voix n'indiquait pas qu'elle eut trente ou quarante balais comme c'était le cas de Yahaa. Ça plus la guerre … ça faisait beaucoup de coïncidences, mais au fond, qui s'en souciait si ce n'était un gamin en plein mal-être ?

Elle était candide au fond, à croire que le visage parlait autant. Était ce une façade ou ignorait elle les mensonges ? Les masques que l'on pouvait porter ? À moins qu'elle ne voit toujours ce qui il y avait derrière, et dans ce cas, il n'y avait plus rien de rationnel et elle était probablement une mutante. Tiens, voilà qu'il repensait à ça, vraiment, il voulait voir des mutants partout.
Vraiment la mutation avait changé sa façon d'appréhender les individus, et on ne pouvait pas dire que cela lui réussissait spécialement. Peut être même au contraire.
Et comme si elle avait pu entendre sa réflexion et en être blasée, elle soupira.

« Mais la même sans voir ton visage je pense pouvoir affirmer que ça vas plutôt mal. Alors, je sais qu'on ne se connaît que dans le jeu, mais si t'a besoin de parler je suis la, hésite pas... Merde ont dirait une réplique de séries télé, mais je voyais pas comment formuler autrement, désolé les relations amicales c'est pas vraiment mon fort j'ai un peu de mal à m'y prendre. »

L'adolescent échappa un bref rire ponctué d'un sourire en coin.
Ouais, ça faisait vraiment série télé daubée, du genre que regardaient les pétasses en croyant que la vie ressemblait à ça. Loin de lui l'idée de penser qu'elle en était, mais toutes les demoiselles avaient légèrement tendance à adapter leur référence à ce genre de niaiseries. À croire que les producteurs diffusaient des messages qu'elles étaient plus aptes à recevoir. Un peu comme de la propagande à la Goebbels, mais en moins nazie et moins efficace.
Elle aussi était fachée avec le contrat social ? Ils étaient au moins deux. Mais pourtant, avec son beau discours, elle avait de quoi réussir, à moins que cela ne soit que pure hypocrisie et que son visage la trahisse quand elle mente. Ou peut être pas. Elle avait toujours été franche, alors pourquoi cette attention ? Elle ne le connaissait pas, il ne la connaissait pas.
C'était somme toute illogique. En réalité, il y avait plus de choses illogiques que Valen ne voulait l'admettre. Rien que les mutants, et être plongé dans ce monde lui faisait perdre ses repères.

« Comme ça on est deux ... »

Il soupira à son tour, comme si ce triste constat ne faisait que le blaser, à défaut de plus. Relativiser l'aidait assez, tout du moins suffisamment pour ne plus avoir d'illusions sur la nature humaine. D'où sa méfiance vis à vis de ce tout ce qu'il pouvait, ou devait voir. Le doute de tout.
C'était à la fois horrible et salutaire. Horrible parce que jamais on ne pouvait se reposer, et salutaire parce qu'en se méfiant de tout, on s'en prévenait.
Toutefois, cela ne l'empêchait pas de réagir face ce comportement aussi avenant qu'étrange.

« Hmm … merci mais tu peux rien pour moi. »

C'était assez sec bien que dis avec calme. Aussi, le jeune homme rajouta avec prudence :

« C'est gentil de te soucier de moi … tu devrais pas. »

Avec un petit rire amusé pour ponctuer le tout.
Haussant les épaules, il poursuivit :

« Fin tu dois avoir suffisamment de problèmes comme ça irl pour te faire chier avec les miens ... »

On avait tous son lot d'emmerdes, et la demoiselle n'échappait pas à la règle, comme tout le monde. Alors non, elle devait mieux avoir à faire que de se soucier des soucis de vie d'un ado de seize ans, elle qui devait déjà avoir sa place dans la société, des factures à payer, un éventuel chat à nourrir et un copain à entretenir, si elle en avait un … mais Val' n'en était pas sûr.
À vrai dire, il était curieux des emmerdes qu'elle pouvait avoir, mais ça ne le regardait pas. Il n'aimait pas qu'on s'occupe de sa vie, alors il ne s'occupait pas de celle des autres.
Hochant la tête avec un sourire en coin gêné que l'autre ne pouvait de toute façon pas voir, il put enfin terminer son intervention.

« Et si jamais tu as des soucis … et que tu as besoin des maigres compétences d'un gamin de seize ans normal, tu sais à qui tu peux demander. »

Normal … c'était ça, normal, alors qu'il pouvait faire pourrir un corps en deux secondes, normal, bien évidemment. Il était amusé de sa propre phrase, non pas par l'ironie du fait qu'on puisse avoir besoin de ce qui était inutile ( donc parfois indispensable ), mais plus par le fait de jouer sur ce qu'il devait être, et non ce qu'il était vraiment.
Au jeu des masques, on finit par ne plus s'y retrouver. C'était son cas.
L'éternel question à laquelle on ne pouvait même pas répondre quarante-deux : 'Qui suis je ?'.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mer 22 Mai 2013, 16:15

« Comme ça on est deux ... »

Il avait des problèmes avec les gens, pas vraiment que ça me surprenne mais c'était un peu en contradiction avec son attitude sur les jeux. Bon être derrière un micro comme ça sans contact avec les gens ça devait rendre certaines personnes plus fortes.

« Hmm ... merci mais tu peux rien pour moi. »

Je ne pus retenir un soupir de désolation, il ne parlerait pas ou en tout cas pas de lui-même, pas de son propre chef. Il ne me reste plus qu'à écouter chaque phrase qu'ils me diraient et de décortiquer ce qu'il pouvait penser, ça allait être dur mais j'avais plusieurs milliers d'années d'expérience, ça devrait suffire.

« C'est gentil de te soucier de moi ... tu devrais pas. »

Il lâcha un léger rire avant de continuer.

« Fin tu dois avoir suffisamment de problèmes comme ça irl pour te faire chier avec les miens ... »

Pourquoi est-ce que je ne devais pas m'inquiéter de lui ? Ça m'intriguait un peu. Il est vrai que j'avais une vie et quelque petit soucis a moi, mais si je voulais m'inquiéter pour lui, pourquoi est-ce que je ne devrais pas ?

« Et si jamais tu as des soucis … et que tu as besoin des maigres compétences d'un gamin de seize ans normal, tu sais à qui tu peux demander. »

Sa dernière phrase venait de m'en apprend beaucoup plus que le reste.
Déjà, 16 ans il n'avait que 16 ans, c'était un gamin et il avait déjà perdu toutes les illusions de la vie. Quand je vivais sur terre les gens étaient encore très croyants, ils croyaient en nous, et on leur répondait, pas toujours, mais des fois et pour cette raison ils croyaient toujours en la vie, ils pensaient toujours que ça irait mieux que s'il priait assez fort les choses changeraient. Mais maintenant plus personne ne pensait comme ça, même les gens qui se disent croyants ne croient plus en grand-chose.
Ensuite, il se disait normal, une personne normale ne le précise dans une phrase, en tout cas pas les gens qui se considèrent comme étant normal.

« Bien déjà pour commencer, tu dis que je ne peux rien pour toi mais qu'est-ce que tu en sait ? Je pourrais te surprendre tu sais.
Deuxièmement, oui j'ai des soucis dans ma vie comme tout le monde, mais si je te propose de l'aide c'est parce que ça ne me fait pas chier de t'aidé avec les tiens.
Troisièmement, tu as 16 ans, par les dieux t'es un gosse, comment tu peux ne plus avoir fois dans les gens et être aussi déprimé. Même moi, a 16ans, j'étais encore persuadée que les gens finiraient un jour pour m'accepter comme je suis, certes ça ne s'est jamais produit mais à 16 ans t'es pas censé déprimés comme ça. »


Je fis une légère pause avant de lui poser ma question, ça aller le mettre mal à l'aise mais bon si je voulais le faire parlé je devais le faire. Je passais la main dans mes cheveux et pris une grande respiration avant de me lancer.

« Et dernièrement pourquoi est-ce que tu te sens anormal ? »

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Jeu 23 Mai 2013, 08:29

À trop se confier, on prend le risque de se dévoiler, de laisser apparaître une partie réelle de soi. En ça le jeu des masques était quelque peu complexe. Porter l'un d'eux n'est pas le plus difficile, bien au contraire, cela ne dépend que du jeu d'acteur, mais c'est lorsqu'il faut en changer que la chose n'est plus aisée. Entre deux masques, il y a bien un temps durant lequel le vrai visage apparaît, et il suffit que ce moment là soit capter pour se retrouver dans une merde noire. Tout allusion à cette dite communauté serait purement fortuite.
Ainsi Val ne se doutait même pas que de l'autre coté du micro, il y avait une fine psychologue avec plus de deux milles balais de vécu, et il ne se doutait même pas que ces conditions soient possibles.
Là était la limite de l'esprit, la connaissance, si elle n'est pas absolue, est toujours limitante si la compétence n'est pas là derrière pour rattraper le tout ou ne serait ce que compenser.
Et à seize ans, il avait légèrement du mal à compenser tout ça …

Oh il savait qu'il en avait trop dit, mais venait alors le moment de se démerder, de trouver une parade, comme les bonnes vieilles excuses foireuses mais qui marchaient parce qu'on avait pas de quoi prouver que cela n'était pas ça. Dire un peu de vrai dans le tout, histoire que cela reste crédible, et le tour était joué.
C'était presque instinctif chez lui, direct il avait trouvé la parade, peut être grâce à un instinct d'improvisation.
L'habitude sans doute, quoi que, on ne pouvait pas vraiment parler d'habitude dans le sens où chaque situation était différente d'une autre, et on ne reproduisait que très rarement la même erreur, sauf pathologie ou trouble quelconque. C'était aussi pour ça qu'on l'avait dit plutôt démerde.

Fatalement, il s'attendait au retour de flamme. Ce dernier devait venir, et connaissant la miss, de visu, elle allait être franche et y aller cash, lui rentrer dans le lard, peut être même sans le faire exprès, mais à défaut de pouvoir s'adresser à lui en face à face, elle allait vraiment essayer de se faire comprendre un maximum.
Réfléchir à comment démantibuler chaque argument pour qu'il tombe en sa faveur. La chose était faite, l'intelligence calculatoire avait été efficace, et il fallait que cette dernière fasse ses preuves ici et maintenant.

« Bien déjà pour commencer, tu dis que je ne peux rien pour toi mais qu'est-ce que tu en sais ? Je pourrais te surprendre tu sais.
Deuxièmement, oui j'ai des soucis dans ma vie comme tout le monde, mais si je te propose de l'aide c'est parce que ça ne me fait pas chier de t'aider avec les tiens.
Troisièmement, tu as 16 ans, par les dieux t'es un gosse, comment tu peux ne plus avoir foi dans les gens et être aussi déprimé. Même moi, a 16ans, j'étais encore persuadée que les gens finiraient un jour pour m'accepter comme je suis, certes ça ne s'est jamais produit mais à 16 ans t'es pas censé déprimer comme ça. »


Décortiquer chaque partie de phrase, et trouver la faille, comment éluder subtilement ou induire en erreur.
Et puis vint le coup de massue.

« Et dernièrement pourquoi est-ce que tu te sens anormal ? »

C'était pas prévu comme question.
Son cerveau passa en mode survival horror, désormais il fallait réagir vite et bien, pas question de tourner en rond pour rien.
Cette foutue dernière question captait son attention, si bien que le gamin dut faire un effort de mémoire tampon pour pouvoir tout saisir à nouveau. Il fallait vraiment qu'il apprenne à contrôler ses émotions …
Puis, dans un sourire en coin, rictus de victoire partielle, le jeune homme entreprit de répondre instinctivement et de la manière la plus naturelle possible.

« Le prend pas mal, mais si tu pouvais quelque chose pour moi Corvy, j'aurais été te trouver et je n'aurais pas les fesses posées sur une chaise devant mon écran comme ceci. Je dis pas que t'as pas la compétence, ça j'en sais rien, mais il faut reconnaître que si on avait LA compétence, on serait pas en train de geeker.
J'accepterais volontiers ton aide, sauf que tu vois, comme tu l'as dit, on ne se connaît qu'à travers ce jeu, irl, je ne sais même pas qui tu es. Tu pourrais très bien être Castro que je ne le saurais même pas … quoi que, ça manque d'accent cubain. »


Il eut un bref rire suite à cette vanne et reprit après.

« Tu sais, quand on se retrouve à vivre dans la rue à seize balais, qu'on a plus rien ni personne, on perd rapidement foi en tout. Et pour survivre, tu apprends à compter que sur un chose, toi même. Ça fait peut être aussi réplique de série télé, mais c'est la strict vérité. Y'a pas de rêve américain, la seule chose tangible, c'est ce qu'on a sous les yeux et sous le capot. Simplement ... »

Un bref soupir et il poursuivit.

« Et ta dernière question me surprend puisque tu as sans doute du être pointée du doigt aussi … lorsqu'on a décidé de dire que tu étais différent, que le commun te le rabâche toute la journée, qu'il t'en apporte la preuve … que tu le veuilles ou non, tu commences à le croire même avec la meilleure résistance mentale. Alors ne me dit pas que tu ne te sens pas anormal … on a tous envie d'être unique, et c'est le seul moyen qu'on a de se donner un tant soit peu d'estime, en se disant qu'on est pas normal. Même si des fois on aurait aimé l'être un peu plus … tu vois ce que je veux dire. »

Bien sûr qu'elle voyait, elle avait du en subir les effets. Et si Val n'était pas en mesure de déterminer comment, il savait que c'était le cas. Pas la peine de réfléchir pour le savoir, rien que le fait qu'elle pose la question prête à le démontrer.
La confirmation n'était qu'optionnelle.
Il ne cherchait pas à lui retourner le cerveau, loin de là, il aimait à lui faire la démonstration que tout s'expliquait, et que tout était justifié dans ses mots, même si cela pouvait lui paraître obscur, elle avait déjà des pistes de preuves. Creuserait, creuserait pas ? Elle était curieuse de nature, donc elle chercherait à creuser, il ne savait pas trop comment, mais voilà, elle le ferait, parce qu'il lui semblait dans sa logique, dans sa ligne de conduite, qu'elle le fasse.
Et il aimait à croire qu'elle ne trouverait que ce que lui voulait bien qu'elle trouve, même s'il aurait aimé qu'elle en trouve plus et qu'elle puisse l'accepter tel qu'il était.
Mais c'était bien naïf de sa part. C'était bien connu, on détestait les mutants, alors inutile d'y penser.

Enfin bref, pour l'instant il était un super player dispo pour une instance et attente du retour de ses partenaires éventuels.
D'ailleurs alors que le silence venait juste de commencer à s'installer, Yahaa annonça son retour demandant alors de quoi ils parlaient. Le jeune allemand contourna le problème en lui disant que ce n'était rien de particulier et que ce n'était pas 'pour l'instant', très constructif. Le moyen de faire taire pour que cette conversation reste entre eux. Eris et lui auraient évidemment d'autres occasions d'en parler.
On entendit le retour du goinfre qui revint avec un paquet de chips au bacon, bouffe industrielle que le gamin avait découvert ici et s'était mis à apprécier.
Quand tout le monde fut prêt, on descendit les escaliers pour s'enfoncer dans la seconde partie de l'instance.
La roche voûtée et sombre, pareille à l'onyx, n'était guère accueillante alors que des lumières non identifiables oranges servaient de seul éclairage faiblard.
Les monstres étaient plus difficiles à repérer, mais le coté soufré et sombre indiquait clairement qu'on commençait lentement à se rapprocher de la fameuse porte.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Jeu 23 Mai 2013, 16:39


« Le prend pas mal, mais si tu pouvais quelque chose pour moi Corvy, j'aurais été te trouver et je n'aurais pas les fesses posées sur une chaise devant mon écran comme ceci. Je dis pas que t'as pas la compétence, ça j'en sais rien, mais il faut reconnaître que si on avait LA compétence, on serait pas en train de geeker.
J'accepterais volontiers ton aide, sauf que tu vois, comme tu l'as dit, on ne se connaît qu'à travers ce jeu, irl, je ne sais même pas qui tu es. Tu pourrais très bien être Castro que je ne le saurais même pas … quoi que, ça manque d'accent cubain. »


C'était vrai je ne le connaissais pas et il y avait de grandes chances que je sois incapable de l'aider. J'étais inutile dans ce monde, je n'avais plus de place comme avant, je ne servais plus à rien, je n'étais plus irremplaçable j'étais juste inexistante. Avoir LA compétence... C'est vrai je l'avais certainement pas.

« Tu sais, quand on se retrouve à vivre dans la rue à seize balais, qu'on a plus rien ni personne, on perd rapidement foi en tout. Et pour survivre, tu apprends à compter que sur un chose, toi même. Ça fait peut être aussi réplique de série télé, mais c'est la strict vérité. Y'a pas de rêve américain, la seule chose tangible, c'est ce qu'on a sous les yeux et sous le capot. Simplement ... »

Ce qu'il venait de me dire me désola encore plus, c'est vrai la seule chose sur laquelle on peut compter c'est nous-mêmes, mais j'avais toujours voulu penser différemment et je continuer à penser différemment. J'étais persuadée que l'on pouvait faire confiance aux gens, faire confiance à nos amis et compter sur eux. Mais je n'avais jamais eu qui que ce soit sur qui compter et en qui avoir confiance. Ou en tout cas je n'avais plus personne, dans l'Antiquité je pouvais faire confiance aux humains c'est d'ailleurs pour ça que les apprécier, mais maintenant...

« Et ta dernière question me surprend puisque tu as sans doute du être pointée du doigt aussi … lorsqu'on a décidé de dire que tu étais différent, que le commun te le rabâche toute la journée, qu'il t'en apporte la preuve … que tu le veuilles ou non, tu commences à le croire même avec la meilleure résistance mentale. Alors ne me dit pas que tu ne te sens pas anormal … on a tous envie d'être unique, et c'est le seul moyen qu'on a de se donner un tant soit peu d'estime, en se disant qu'on est pas normal. Même si des fois on aurait aimé l'être un peu plus … tu vois ce que je veux dire. »

Ce qu'il venait de dire était faux, je n'avais jamais été considérée comme différente ou anormale j'étais une olympienne un point c'est tout. Peut-être un peu plus forte que la moyenne mais pas plus, j'étais normale et ce n'étais pas pour ça qu'on me détestait mais pour autre chose. Ici sur terre par contre je n'étais pas normale, je n'étais même pas une humaine, j'étais même pas une terrienne. En fait en jouant à ce jeu je n'essayais pas d'être une héroïne ou quelque chose comme ça, j'essayais d'être une humaine rien de plus. Mais je ne l'étais pas et ne me serait jamais, je serais toujours une étrangère.

Depuis ma libération à chaque fois que je commençais à être mal à l'aise les cicatrices aux niveaux de mes poignets me brûler et c'était actuellement le cas. Je les frottais pour tenter de faire partir la douleur, en vain.

Yahaa et Fed revinrent de leur pose et nous pûmes recommencer à jouer. Toutefois, j'étais incapable de me concentrer réellement sur la partie. Mes poignets me brûlaient et sans le vouloir palliatif venais de me jeter mes quatre vérités à la figure.

Alors que nos avatars descendaient un escalier ma vue devint trouble et je m'aperçus que j'étais en train de pleurer.

« Merde ... »

J'avais pas pleuré une seule fois pendant les 2000 ans ou j'avais été enfermée et la je pleurais a cause d'un gamin. Je ne sanglotais pas et mes larmes coulaient en silence, ça ne devait pas s'entendre au micro. Mais je n'osais pas parler de peur que ma voix déraille, je restais donc silencieuse.

Je continue donc à suivre les autres joueurs sans pour autant être réellement concentrée a ce qui ce passé.


xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Sam 25 Mai 2013, 16:35

La vérité était souvent plus difficile à accepter qu'un joli mensonge entouré d'un nœud rose.
Elle était cruelle et impitoyable, mais c'était un mal pour un bien, on ne pouvait pas se permettre de vivre loin de la réalité, pas sans en payer les conséquences. Alors elle faisait mal, oui, vivre n'était que souffrance, cependant il n'y avait pas que ça.
Si Valen croyait encore au bonheur ? Bien sûr, mais actuellement il ne le voyait pas. Il ne pouvait pas le voir de toute manière en ce moment parce que tout bonnement, selon lui, sa vie c'était de la merde, mais un jour viendrait où ce ne serait plus le cas. Il avait hâte de se jour … et il croyait.
Sous son discours d'impitoyable réaliste, se cachait un rêveur, qui attendait l'espérance d'un jour meilleur.
Loin de lui l'idée de penser que sa partenaire de jeu était niaise, elle était simplement optimiste, et les gens qui voyaient le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide, c'était tout bonnement qu'il croyait en un monde meilleur. C'était ignorer la nature humaine à ses yeux, l'humain était pourri et vicieux, il fallait l'accepter et vivre avec, simplement.
Et le jeune homme n'avait absolument pas calculé les effets de ses paroles sur la demoiselle.

Était elle émotive ? S'en foutait elle ? Qu'en pensait elle ? Il ne le savait pas, et ne pouvait anticiper ses réactions, alors il avait jeté ça à l'arrache. La vérité comme bouclier, voilà qu'il délaissait le pouvoir pour du réalisme, curieuse stratégie. En vrai, il n'y avait même pas de stratégie, juste de la franchise, crue certes, mais au moins, il était droit et honnête avec elle, il avait dit ce qu'il pensait, au risque de déplaire. Et puis après tout, c'était elle qui avait lancé ce sujet là … excuse de gamin, mais qu'on lui pardonne, il n'avait que seize ans.

Alors quand on reprit le chemin du donjon, le jeune homme fut étonné de ne plus entendre la seule demoiselle du groupe. Peut être qu'elle avait pris la mouche ? Pourtant elle jouait encore, mais sans dire un mot.
Et ce n'était pas son genre. Il fallut arriver au deuxième pack de mobs pour que Valen commence à tiquer qu'il y avait un soucis. Elle ne demandait pas de heal quand sa vie baissait, elle jouait presque sans profondeur, car sans doute devait cliquer sur des skills au pif pour faire style je suis là, alors qu'en fait pas du tout.
Il se demanda vraiment s'il n'avait pas été trop loin. Il aurait pu mettre plus de formes, mais il ne l'avait pas fait, parce qu'elle l'avait piqué au vif, elle avait appuyé rien qu'un peu sur la fibre sensible, et du coup il était parti au quart de tour. La mutation, sa place dans la société, qui il était, c'était devenu LE sujet sensible à ne pas aborder. Là, elle avait évité le pire parce que l'anonymat jouait beaucoup, mais en vrai, les choses auraient sans doute été différentes, et la discussion également. On aurait pu avoir droit à un incident en règle.
Même si elle n'était qu'une inconnue, Val' l'appréciait, et lui faire du mal comme ça, ça n'était pas son style, elle ne l'avait pas mérité. Ce n'était pas un grand émotif, mais il avait un certain sens de la justesse, des valeurs morales assez claires et strictes. Y déroger n'était pas vraiment quelque chose qu'il aimait.

Alors que faire pour amorcer à nouveau le dialogue ? En parler devant Fed et Yahaa, c'était tendre le bâton pour se faire frapper. Un petit message en chuchotant … oui, il allait faire ça, même en plein combat, il gérait suffisamment pour compenser.

Chuchoter Palliatif : Excuse moi pour tout à l'heure, j'aurais pas du te parler comme ça … j'ai été con sur ce coup là dsl ...

Suite à ce message, il y eu un rush au niveau du heal. La santé générale se remit à augmenter de manière rapide. On lança même une conj' full rouge, à savoir du dps de bourrin. Et derrière, le ménestrel continuait de distribuer des balades de soins et de boost pour ses camarades de groupe.
Le seul moment où Valen s'adressa oralement au groupe fut pour donner sa couleur pour la conj, épargnant ainsi à Eris de l'annoncer puisqu'elle terminait cette dernière.
C'était le moins qu'il pouvait faire à défaut de la réconforter, chose dans laquelle, et il le reconnaissait, il n'était pas du tout compétent. Il n'avait jamais été capable de le faire correctement, alors il laissait tomber en faisant à sa manière. Si maladroit fut il, il avait au moins le mérite de tenter quelque chose. Non pas que Yahaa ou Fed en avaient rien à foutre, juste qu'ils étaient trop pris dans leur discussion pour vraiment faire gaffe à qui il y avait aussi dans le groupe et l'état des deux autres.

Mais Val venait à se questionner sur le sujet. Devait il ou non faire dans le sentimentalisme avec la joueuse de Corvus ? Après tout, il ne la connaissait pas, il s'agissait d'un jeu, et il n'avait pas à s'en vouloir de lui parler comme ça. De l'autre, il avait tissé un lien avec elle. Peut être pas conventionnel, mais elle avait le mérite de lui redonner le sourire ou de le faire se sentir bien.
Elle n'avait rien fait pour qu'il la traite comme ça, au contraire. Elle avait voulu l'aider, et voilà comment il réagissait, comme une bête, rien de plus. C'était foutrement ingrat comme attitude, mais entre la fierté et l'énervement quasi permanent, il ne touchait plus terre le pauvre gamin. Entre ceux qui voulaient, ceux qui pouvaient, ceux qui mutaient … impossible pour lui de se retrouver dans cette psychose permanente, comme si plus rien n'avait de sens et que le monde entier semblait l'agresser littéralement.
C'était moche comme situation, mais il s'agissait là de ce qui était vrai.

Suite à cette réflexion, il soupira d'un air dépité. Était ce vraiment lui qui avait le contrôle en ce moment ? Il en doutait vraiment.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mar 28 Mai 2013, 15:41



L'optimisme n'est pas une qualité des mortels. En même temps leur vie est assez courte pour leur permettre d'être pessimiste et de toujours voir le verre à moitié vide. Mais pour nous les immortel ces différents. Notre durée de vie est tellement longue que si l'on voyait toujours le mauvais côté des choses on ne pourrait pas survivre. Bien sûr il y en a toujours quelques-uns qui ne voient pas les choses comme les autres, mais ils tournent généralement assez mal.
J'oubliais souvent de prendre en compte le côté pessimiste des humains et ça me jouait des fois quelques sales tour.

Je n'étais pas la seule à ne plus rien dire, Palliatif aussi avais cessé de parler. Seul Yahaa et Fed continuait de bavarder. Peut-être était-il fâché à cause de notre discussion, ou s'était-il aperçu de mes larmes, j'étais pourtant sûre de ne pas avoir fait de bruit.

Alors que le combat continuait je vis un petit message apparaître en bas de mon écran.

Chuchoter Palliatif : Excuse moi pour tout à l'heure, j'aurais pas du te parler comme ça … j'ai été con sur ce coup là dsl ...

Cela me fit sourire et me remonte un peu le moral. D'un geste rapide de la main j'essuyais les dernières larmes qui venaient de perlée et ramener mon attention sur le jeu. Je voulais lui répondre, mais je n'étais pas aussi à l'aise que lui avec le clavier et faire ça au milieu d'un combat est un peu compliqué pour moi.

Alors que le combat continuait j'allais devoir annoncer la couleur de la conj', mais l'allemand le fit à ma place, il devait avoir compris que je ne voulais pas trop parler.

Nos deux camarades semblaient ne pas s'apercevoir de notre mutisme mutuel et continuer à parler sans y prêter attention.

Le combat fini enfin et je pus répondre à mon camarade de jeu.

Chuchoter Corvus : Non ne t'excuse pas, c'est moi qui ai commencé.

J'ai passé la main dans les cheveux et laché un soupir avant de continuer à écrire la suite.

Chuchoter Corvus : Je m'inquiétais pour toi, mais ça ne donnait pas le droit de te poser toutes ces questions. Désolé >__<

Les larmes avaient totalement cessé de couler et mes poignets n'étaient plus du tout douloureux. J'allais pouvoir recommencer à parler sans craindre que ma voix ne déraille. J'étais de nouveau prêt à aller massacrer des monstres plus hideux les uns que les autres.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mer 29 Mai 2013, 09:35

Le contrat social. Quel idiot avait bien pu inventer ça ?
Comment pouvait on parler de contrat social alors que la société était viciée, qu'elle avait tendance à exclure ceux là même qui la composaient ? Non vraiment, il n'y avait pas de contrat, c'était on l'acceptait, ou elle t'écrasait. Plus un ultimatum qu'un contrat.
Et social, rien n'était social. Pas l'homme, pas le mutant, pas on ne savait trop quelles créatures, rien ne l'était si ce n'était une politique abrutie. L'homme était un animal politique avait dit on ne savait trop quel clampin qui n'avait pas encore compris que de toute façon, l'homme était voué à se taper dessus sans aucunes raisons et qu'il n'y avait que des excuses pour ça.
Religion, fric, sexe, politique … mais il y avait bien une raison qui justifiait probablement ce genre de conflit, et l'idée même qu'elle paraisse légitime à qui la pratiquait, relevait du bon sens. La Supériorité.

Peut on dire que le mutant est supérieur à l'humain ? Oui et non. Tout dépendait de la faculté de maîtrise et le degré de puissance de ce pouvoir mutant. Si pour l'instant Val' se trouvait inférieur à l'humain de base, ou tout au plus égal, il savait que tôt ou tard, ce ne serait plus le cas. Alors quand viendrait ce jour … on verrait si l'homme est vraiment un animal politique et social.

En ce moment, le jeune allemand voyait le verre à moitié vide, si bien que la vie de merde qu'il menait, venait à le pousser à vouloir oublier cette dernière.
Si chez lui on noyait ça, assez facilement d'ailleurs, dans le schnaps, il était bien plus difficile de trouver quoi boire ici. En plus pensez vous, il était même pas majeur ici, et il fallait attendre cinq ans pour avoir le droit de sortir une bière du frigo, impensable quant on savait qu'un bon allemand se sifflait son premier demi ( demi litre en Allemagne ) à l'age de onze ans.
Il en venait presque à maudire ces foutus américains d'avoir été un jour indépendants.
Alors il oubliait ça comme il pouvait, dans le sport ou dans le jeu, et il se trouvait qu'involontairement, on lui recrache ça à la figure. La réaction ne pouvait être qu'épidermique, et attaquer ainsi un esprit sous pression, c'était probablement quelque chose d'assez pétatoire.
La miss avait peut être eu de la chance d'être appréciée, sans quoi, cela aurait certainement pu dégénérer en méchanceté gratuite. Loin de ce que souhaitait le jeune Valen, mais la colère était ainsi faite, commandée par l'adrénaline et la testostérone.

Aussi, le combat se poursuivit de la manière la plus simple possible, et au final, bien qu'il y eut un manque total d'expression et de communication, cela se révéla tout aussi simple.
Puis des bruits de doigts sur un clavier. Cela ne pouvait signifier qu'une chose, créatrice d'anxiété, qu'en était il de la réaction de la miss ? Là la tension montait d'un cran pour Valen qui n'y était pas imperméable comme il avait pu l'être autrefois.
Trop de pression pour son esprit déjà bien encombré. Un coup de cola pour le détendre. Ses yeux pétillèrent sous l'effet de la caféine qu'il sentait se répandre dans son corps à vitesse grand v, c'était à la fois stressant et plaisant. Oui, il y reprenait goût. Damned, il n'y avait bien que cette miss pour provoquer cet irrésistible sentiment de ne pas savoir ce qui allait arriver, c'était un plaisir malsain, mais le mutant s'en satisfaisait.

Et puis vint le verdict, premier message.

Chuchoter Corvus : Non ne t'excuse pas, c'est moi qui ai commencé.

Soupire de soulagement.
Voilà que tout était pardonné, ne serait ce qu'en apparence.
Vraiment, il se trouvait là libéré d'un poids, comme si toute la pression était redescendue en un instant. Au moins, le plaisir de s'évader et de jouer ne serait plus entaché par cette mésentente, provoquée par une discussion houleuse sur un sujet polémique que probablement aucun des deux n'évoquerait sans être en face de l'autre.
En parlant de ça, la suite s'afficha.

Chuchoter Corvus : Je m'inquiétais pour toi, mais ça ne donnait pas le droit de te poser toutes ces questions. Désolé >__<

En lisant ça, l'adolescent se gratta l'arrière du crâne. Avait bien lu ? Avait il bien traduit ? Elle s'inquiétait pour un type qu'elle ne connaissait pas ? Pourtant elle n'était pas du genre naïve. Elle avait peut être trop foi en l'humain, signe qu'elle était soit très tolérante, et aux vues de ses réactions avec Fed ce n'était pas vraiment le cas, soit qu'elle était candide et n'avait pas tellement subi de préjudices pour faute humaine.
Et là, s'échappait les derniers espoirs de Valen de penser qu'elle eut pu être mutante, car un jour ou l'autre, tous les mutants avaient subis les moqueries ou critiques des humains lambda. Ne serait ce qu'avoir une crainte à cause de son état.
Et puis un autre doute.
Si elle était mutante et qu'elle avait foi en l'humain … peut être était elle une X-woman. Un sérieux doute fit son apparition. Pouvait il imaginer que quelque part, dans ce même institut, il y avait une fille qui jouait à ce même jeu, qui était également originaire d'Europe … c'était fort probable. Nouvelle anxiété pour le gamin qui venait de tiquer, fixant d'un regard vide son écran alors qu'il avait un réel bug interne.

C'était tout simplement ouf de penser ça, mais quel en était le pourcentage de chance ? Quelle probabilité que ce cas se présente ? Le doute le plus sérieux l'envahissait alors. Comme si … comme si elle avait pu être là sans l'être, c'était dingue, quelque chose clochait, quelque chose qui lui semblait étonnamment positif.
Un regain d'espoir, peut être pouvait il être compris, peut être pouvait il enfin se faire une amie ici.
Cela soulevait d'autres questions, que la précipitation ne résoudrait pas. Alors il prendrait son temps pour le découvrir, mais il devait tôt ou tard le savoir.

Retournant au clavier le jeune homme lui répondit alors :

Chuchoter Palliatif : C'est gentil de t'inquiéter, mais je préfère mieux pas en parler. Si ça ne te dérange pas ...

Voilà qui était franc. Dans ce genre de cas, mieux valait accorder ses violons. Là, le jeune homme y travaillait alors que Yahaa lui demandait pourquoi il traînait derrière. Forcément, il ne pouvait pas et taper et avancer. Alors il s'excusa oralement avant de rejoindre le groupe pour tomber un autre paquet de mobs alors que les personnages entraient dans une grande salle en pierre ronde, signe qu'on approchait de la fin.
S'il se souvenait bien, il y avait un truc à faire ici, genre looter des objets, activer des leviers ou un truc du genre. Ça lui reviendrait.
Les gardes tombaient assez facilement vu que le raid avait pris l'habitude de jouer ensemble.
Enfin, les cinq premiers gardes tombèrent et alors qu'on répartissait les objets trouvés, l'un d'eux fit tiquer le jeune homme.
Voilà c'était ça ! Chaque membre du groupe devait looter et posséder dans son inventaire cet objet pour dissiper un stack d'une malédiction du cerbère et pouvoir accéder en enfer et passer le Styx, ou un truc du genre, il ne savait plus trop, bref c'était important pour une quête et pour la suite, sans autant être indispensable.

Alors que Fed proposait de gentiment contourner le pack du milieu, Val' intervint pour leur expliquer.

« Attendez faut buter les mobs ici, c'est pour la suite. En gros, il y a une possibilité de loot d'une grenade ou un truc du genre, ça vient du mythe de Perséphone. On pourra aussi utiliser l'item pour dissiper un effet du cerbère. Pis pour accéder à une ville et des quêtes après pour passer le Styx. »

C'était un peu confus comme explication, aussi le jeune homme reprit.

« Le Cerbère va nous poser un stack de peur à un moment et on peut le dissiper avec cet item. La peur va réduire les capacités de nos persos. Mettez l'item dans votre barre des sorts, ça sera utile pour la suite. »

Mais tout le monde n'avait pas encore looté ce foutu objet, voilà pourquoi il fallait tomber divers mini-boss pour les obtenir. Lieutenant machin, colonel truc, maréchal bidule … bref, tout ça jusqu'à ce que tout le monde puisse obtenir ces pépins de grenade.
Difficile donc d'y aller avec le sourire, et c'était plus en soufflant que le jeune homme y allait que le reste. Enfin, c'était bientôt la fin de la mission, donc voilà qui était plutôt rassurant, toutefois, c'était non sans une certaine appréhension qu'il se rapprochait du cerbère. La strat ne serait pas simple, et il se demandait vraiment comment le groupe allait faire. Sans se mentir, il appréhendait vraiment la suite.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Dim 02 Juin 2013, 17:20



Chuchoter Palliatif : C'est gentil de t'inquiéter, mais je préfère mieux pas en parler. Si ça ne te dérange pas ...

J'aurais dû me douter qu'il répondrait quelque chose comme ça. Je laisse échapper un léger soupir, il était vraiment coriace, mais bon s'il ne voulait pas me parler je n'aller pas le forcé. Et puis maintenant il savait que j'étais là au cas où.
Je devais rester concentrée sur le jeu. Un autre groupe de monstres tomba et nos persos continuèrent à avancer.
On arriva rapidement. Dans une grande salle circulaire en Pierre. Vu le changement de décor je soupçonnais un peu que l'approche de la fin.
Les monstres qui suivirent tomber assez facilement. Notre équipe commencer à être rôdés et nous étions de plus en plus efficaces.
Lors du partage du butin un item me fit réagir. Une grenade. C'était la première fois que j'en voyais une dans le jeu et le fait qu'elles apparaissent alors que nous étions en enfer n'était certainement pas innocents.

« Attendez faut buter les mobs ici, c'est pour la suite. En gros, il y a une possibilité de loot d'une grenade ou un truc du genre, ça vient du mythe de Perséphone. On pourra aussi utiliser l'item pour dissiper un effet du cerbère. Pis pour accéder à une ville et des quêtes après pour passer le Styx. »
« Le Cerbère va nous poser un stack de peur à un moment et on peut le dissiper avec cet item. La peur va réduire les capacités de nos persos. Mettez l'item dans votre barre des sorts, ça sera utile pour la suite. »


Nos avatars allaient devoir ingérer des crins de grenades ? Oui, aux yeux d'un mortel ça peut paraître stupide comme réaction, mais chez les olympiens il y avait une légère paranoïa au niveau des grenades depuis le sale coup que Pluton avait fait à Perséphone. Et oui elle a mangé à peine deux grains de ce fruit et elle se retrouve obligée de passer la moitié de l'année aux enfers. Je voyais plutôt ça comme un malus que comme un bonus ou une aide
.
Et puis je trouvais pas sa logique d'utiliser des grenades pour dissiper les effets du Cerbère et encore moins pour passer le Styx.

Pour arrêter cerbère j'aurais plus vu... des gâteaux de miel... Oui des gâteaux de miel, ça peut paraître stupide, mais dans la mythologie c'est ce que les morts donne au Cerbère pour le calmer, et pas que les morts d'ailleurs, le souvenir de ma soeur en train de donner des gâteaux de miel au Cerbère pour qu'il accepte de me lâcher après mes petites mésaventures me fit sourire.

Et sinon pour passer le Styx le plus logique auraient été des pièces, des pièces spéciales ou des pièces anciennes j'en sais rien, mais bon c'est quand même ce qu'on est censer donné un Charon pour qu'il nous fasse passer le Styx sur son embarcation. Je me demande si on allait voir Charon ? Cela me ferait bien rire de voir un de mes frère en version virtuelle.

Enfin bon, l'histoire des grenades ça me perturbait un peu quand même. Les vieilles habitudes ont la vie dure, mais les développeurs n'avaient pas dû autant réfléchir et les grenades s'étaient stylées et ça rendait un peu mieux que des gâteaux de miel.

Les monstres continuent de tomber pour que l'on puisse chacun avoir... notre grenade. Ah ... nan c'est pas vrai... J'avais vraiment cette fâcheuse habitude de me torturer l'esprit pour des bêtises et si je lui demandais pas j'aller me torturer jusqu'à ce qu'on arrive à la fin de ce fichu donjon.

« Dit Nécro. Je veux pas te remettre en question,... Mais tu es sur pour les grenades ?»


xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mer 05 Juin 2013, 11:58

Tout ce qui était devrait un jour disparaître. Les relations humaines, l’œuvre d'une vie ou d'un instant, qu'importe, le temps prenait ce qu'il voulait. Il n'y avait que dans la mort que l'on trouvait ce qui était éternel, et encore, il fallait pouvoir le discerner.
Enfer, paradis … tout ça n'était peut être qu'une invention, une seule chose était certaine, la mort. L'immortalité n'existait pas.
L'humain, le mutant, ou n'importe quelle autre bizarrerie pouvait périr, il suffisait juste de trouver le moyen de la mettre à bas.
Tout n'était au final qu'une question de moyens et de savoir, le reste allait avec ce qui découlait de ces deux caractéristiques.
Mais où était la limite du moyen vis à vis du savoir ? L'omnipotent peut il se donner la possibilité d'être omniscient ? L'omniscient sait il comment devenir omnipotent ? Dans la finalité, il semblait que l'un et l'autre ne soit qu'une seule chose.
D'aucun rajoutait à cela l'omniprésence, et on avait le concept de 'Dieu'. Le tout et le rien, pas de limites claires, un nuage de flou, et ça suffisait bien assez pour qu'au final, on ne puisse pas creuser la question.
Et on revenait à l'éternel problème … est ce qu'on ne pouvait pas ? C'est à dire à cause des moyens. Est ce qu'on ne savait pas comment creuser ? Et là le problème venait simplement des idées et du savoir.

Valen avait eu à se poser ses questions. L'introspection difficile du passage à l'adolescence, suivie de la mutation, l'avait poussé à considérer ces questions, toujours dans un but évolutif, et voilà que les choses étaient différentes actuellement. Il se posait des questions, mais ne cherchait pas toujours de réponses vraiment claires. En d'autres termes, lui donner un piste de réflexion suffisait généralement à mettre en lumière bien des choses.
Et pourtant, il était dans cet institut depuis un moment à creuser la question, à y réfléchir, pour au final ne pas trouver de réponses.

Alors qu'il réfléchissait, une voix retentit dans ses oreilles. Douce et féminine, mais pleine de détermination et d'une inquiétude palpable.

« Dit Nécro. Je veux pas te remettre en question,... Mais tu es sur pour les grenades ?»

Elle qui d'ordinaire était assez fonceuse se questionnait sur la matière. On n'égalait pas sa connaissance de la mythologie gréco-romaine, c'était bien qu'il y avait un truc qui ne lui plaisait pas si elle en parlait. L'avantage avec elle, c'était qu'elle était vraiment très franche. Et il n'y avait pas de hasard dans son intervention, quelque chose clochait pour elle, et elle avait été maladroite pour le faire comprendre, mais l'idée était là.

Val se gratta un coup l'arrière du crâne. Elle venait de lui foutre le doute. Merde c'était quoi alors ? Cette eau bizarre qu'il lootait sur le humanoïde ? Des venaisons salées ? Des gâteaux au miel ? En vrai, il y avait tellement d'items inutiles que l'adolescent doutait de ce qu'il devait prendre et utiliser.
Elle venait de balayer la certitude d'un coup, alors que faire ? Le gamin n'eut pas le temps de réfléchir longtemps ou de mesurer ses paroles.

« Hm ben normalement oui … pourquoi t'as des raisons de penser l'inverse ? »

C'était elle la spécialiste, lui fonctionnait avec les souvenirs qu'il avait. La limite du savoir de la miss était celui des développeurs, donc forcément, il n'y avait pas que l'aspect mythologique, il y avait celui qui relevait du gameplay et de la jouabilité.

Il fallait qu'elle ait un gros doute pour en venir à mettre en doute la parole de celui qui connaissait bien ce jeu, du moins en théorie. Elle allait devoir argumenter, chose qu'elle savait faire, mais si jamais elle avait autre chose, why not ? C'était probablement la meilleure solution, au pire, ils n'étaient pas à un try près … tout du moins Val avait pas toute la nuit mais presque.
Alors qu'il laissait la miss répondre, son portable se mit à vibrer sur son classeur. A six heures de décalage horaire, il ne pouvait y avoir qu'une personne pour le faire … le jeune homme continua d'écouter d'une oreille discrète ce que lui disait sa partenaire de groupe alors qu'il parcourait le texto du regard ...

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mer 05 Juin 2013, 17:42



« Hm ben normalement oui … pourquoi t'as des raisons de penser l'inverse ? »

Je lâchais un petit rire et m'enfoncer dans mon fauteuil. Aller c'est parti, mode prof d'histoire : On.

« Eh bien déjà commençons par la grenade. La légende est assez connue, Perséphone fille de Déméter se fait enlever par son oncle Hadès, car il veut faire d'elle son épouse, ouai c'est dégueulasse, mais chez les olympiens c'est monnaie courante. Donc sa mère vient la récupérer en enfer après l'avoir cherché pendant un bout de temps. Juste avant que Perséphone partent Hadès lui donne une grenade et bien sûre stupide comme elle est elle en a mangé plusieurs grains, je sais plus trop combien vos légende disent six. Enfin là pauvre fille on ne peut pas lui en vouloir, être le résultat de trois générations de reproduction consanguines entre frères et sœurs ça laisse des séquelles. »

Avant de continuer je remercie silencieusement le destin d'avoir fait de moi l'une des rares déesses à ne pas être né d'une de ses relations incestueuses.

« La grenade en question avait poussé non loin du Styx et ayant mangé de la nourriture des enfers Perséphone fut contrainte de rester une partie de l'année là-bas.
Je considérais donc plus la grenade comme un malus ou une malédiction. De plus cette légende et quand même assez connue. »


Je marquais une légère pause avant de passer à la suite.

« Pour ce qui est du Cerbère, les esprits des morts doivent lui donner des gâteaux au miel pour qu'il les laisse passer. Plusieurs personne ont utilisé un ces gâteaux pour le drogué et l'endormir. Si mes souvenirs sont bons Psyché à utiliser du vin et Enée une substance magique préparée par la Sibylle. »

Je me souvenais que Psyché avait été envoyée par Aphrodite pour voler la boîte à maquillage de Perséphone, c'était vraiment puéril. Enée voulait régler conflit qu'il avait avec son père décédé, heureusement que tout le monde ne fait pas comme lui.

« Bon après il y a Hercule qui a utiliser sa force brute pour hisser le monstre sur son dos, mais je passe pas que nous aidera beaucoup dans le cas présent. Et sinon il y a Orphée qu'il a envoûté puis endormi en lui jouant de la musique, je crois que son instrument était un lyre »

Je marquais de nouveaux une légère pause et passer ma main dans ma frange tout en me demandant si je n'avais rien oublié. Je devais essayer d'expliquer les choses de manière simple et sommaire pour ne pas trop les saouler ou les noyés d'information. Le plus difficile était de faire bien attention à séparer la mythologie et les histoires réelles.

« Bien maintenant ce qui concerne le passage du Styx je suis quasiment certain qu'il nous faudra de l'argent ou des pièces de monnaie quelque chose comme ça. Charon, le passeur, sauf cas exceptionnel il se fait toujours payer son dû pour la traversée. C’est d’ailleurs pour ça que dans l’Antiquité quand on enterrait une personne ont lui placer des pièces de monnaie sur les yeux ou dans la bouche. »

Cela me rappela un jour, ou je me rendais aux enfers pour je ne sais plus quelle raison. Je m’étais gentiment moquée de mon frère en lui faisant remarquer qu’il pourrait augmenter ses tarifs car il n’avait pas vraiment beaucoup de concurrence. Ça ne lui avait pas plu et à partir de ce jour là il me fit payer le double à chaque traversée. Il n’avait vraiment aucun sens de l’humour.

« Rares sont ceux qui ont pu passer sans payer, l'un de c'est quelque privilégié fut Hercule qui le menaçant à l'allée et au retour. Ainsi que Orphée qui le séduisit avec sa musique. Mais bon je ne pense pas que les développeurs feront une entorse à la règle du passeur sur sa barque, c'est quand même super connu, on le voit dans Hercule de Walt Disney et dans Percy Jackson... bon ok c’est un peu pourri comme référence, mais la tout de suite j’ai que ça qui me vient. »

Je m'aperçus alors que je n'avais même pas pris la peine de m'informer sur ce qui s'était passé pendant mes 2000 ans d'absence, par contre j'avais vu, lu et écouté tout ce qui pouvait toucher la mythologie quelle qu'elle soit.

Je lâcher un dernier soupir avant de finir.

« Je pense avoir tout dit, maintenant à toi de voir si ça te rappelle quelque chose. Et désolé si c’était un peu long et saoulant.»

Mode prof d'histoire : Off.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mar 11 Juin 2013, 17:50

À l'écouter, on aurait dit qu'elle y était.
Val était là, à lire le long sms, écoutant d'une oreille le discours de sa compère de jeu.
Comment écouter avec attention alors que devant lui, défilait le texte d'une histoire. Être loin, le manque et espérer.

Espérer, encore et toujours. Donnez un bras à un Homme, et il vous en demandera un autre. Pas forcément par avarice, mais c'était dans la nature de l'humain que de le faire. Agir ainsi, vivre, pour accumuler. Que ça soit l'argent, les souvenirs … on avait jamais vu un coffre fort suivre un corbillard.
Alors Val' s'accrochait à ce qui lui restait de son ancienne vie, les souvenirs. Plus les jours passaient, et plus il était plus mutant qu'humain, il le savait, quand cela se ferait savoir dans son ancien lycée, on le haïra, elle le haïrait, elle qui lui avait dit qu'elle l'aimait plus que tout.
Elle voulait des explications ? Que pouvait il bien lui dire ? La vérité ou … autre chose ?
Le jeune allemand n'aimait pas mentir à sa moitié, pas plus qu'il n'appréciait de ne rien lui dire.
Et chaque jour le rapprochait un peu plus de l'inévitable rupture.

De plus, ces pensées l'obsédaient tellement qu'il ne nota presque pas la petite boutade sur la consanguinité, chose bien connue dans les petites bourgades repliées sur elles mêmes, comme celle dans laquelle le jeune homme vivait autrefois. Comme quoi, il ne fallait forcément être un dieu pour que le fils tringle la mère, ou que le père assouvisse ses besoins primaires sur une cousine au second degré pour engendrer un bâtard.

En fait, Val' n'écoutait pas vraiment, trop occupé à réfléchir à son irl qui, même avec six heures de décalage, continuait de l'emmerder sévèrement. Même sur ce jeu, il semblait qu'il n'y avait pas moyen de fuir la triste réalité.
Alors oui, la miss continuait son blabla, et comme toutes les femmes, elle parlait assurément trop. Elle perdrait vite Fed, idem pour Yahaa qui décrocherait vers la fin, quant à Val, il se contenterait d'une ruse.
Disons qu'il avait autre chose à penser, mais bon il n'irait pas jusqu'à lui dire de fermer sa gueule, d'une parce qu'elle parlait et qu'il la respectait suffisamment pour ne pas lui parler ainsi, et de deux parce que peut être qu'elle avait raison au final.

Donc quand elle eut fini son expression, elle demanda simplement :

« Je pense avoir tout dit, maintenant à toi de voir si ça te rappelle quelque chose. Et désolé si c’était un peu long et saoulant.»

Se grattant l'arrière du crâne alors qu'il terminait son texto, le jeune allemand lui répondit de manière très simple et sans animosité :

« Donc concrètement tu proposes quoi ? Tu veux qu'on tente un truc différent ? »

Histoire de montrer qu'il était là, le jeune allemand exécuta un macros qui fit jouer à son personnage un riff de ACDC. Tout le monde connaissait TNT, et il avait trouvé le programme pour que son barde joue cette air à la mandoline, comme quoi, c'était pas trop mal fichu ce jeu.
Si jamais la miss avait envie de tenter quelque chose, pourquoi pas, lui ça ne le dérangeait pas d'essayer, restait à voir quelle idée elle aurait pour poursuivre et donc après, il verrait pour ce qui était de la strat'.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Eris Discordia

Mystique Falls ❤‿❤


Eris Discordia


Féminin

☆ DOSSIERS X : 90
☞ CREDIT : Me & Tumblr
☆ LOKI CHARMS : 23163
☞ DOUBLE COMPTE : Ludwig Ehrlich


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Discordia
→ POUVOIR(S): Pouvoirs divins, télépathie

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mer 03 Juil 2013, 20:49

« Donc concrètement tu proposes quoi ? Tu veux qu'on tente un truc différent ? »

Il ne m'écoutait pas, il ne m'avais pas écouté le moins du monde. En temps normal je me serais énervée mais j'avais pas envie de m'énerver contre Nécro, il était une des rares personnes avec qui je passais du temps et il avait le droit de ne pas m'écouter surtout quand je commençais à devenir barbante. Je pris une grande inspiration avant de répondre, je ne voulais pas avoir l'air agressive en répondant.

« Je sais pas trop à la basse c'est toi le stratège, je connais pas assez bien le jeu et j'ai pas vu tous les items à notre disposition. Vu que je ne suis pas réellement sûre que tu ais tout écouté donne-moi la liste des items qui servent à rien et que l'on vient de récupérer. »

Je laisse échapper un long soupir et commencer à jouer avec mes cheveux, ce mmo était super, je l'avais toujours aimé, mais je sais pas ce qui se passait aujourd'hui tout le monde était de sale humeur, moi la première, c'était peut-être la lune ou le mistral, j'en sais rien en tout cas c'était lourd à la longue.

Malgré ça je voulais continuer à jouer et j'avais hâte d'avancer et de rencontrer le cerbère même si j'avais un peu peur qu'on n'arrive pas au bout et qu'on finisse par s'engueuler.

Il ne fallait pas que l'on reste immobile trop longtemps sinon ça allait péter, j'entendais déjà Fed raller contre moi dans son micro.

Si ce que j'avais dit à palliatif ne lui rappeler rien il valait mieux revenir au plan initial, dans le pire des cas qu'est-ce qui arriverait si ça raté, on devrait recommencer le donjon depuis le début ? Ouais sûrement c'est pas non plus la mort, mieux valait se planter que s'engueuler, enfin de mon point de vue. Ça n'est pas que je n'aime pas les conflits disons plutôt que je n'aime que ce que je n'ai pas moi-même déclencher.

« Allez sinon c'est pas grave on fait comme t'avais dit au départ. C'est toi qui connais le jeu comme ta poche, non ? Moi je suis juste la fan de mythologie, je doute que les concepteurs soient allés aussi loin. Si tu penses qu'il faut utiliser la grenade fessons ça.»


xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t1646-eris-discordia-fini http://www.x-men-rpg.com/t1661-eris-discordia-8594-deesse-de-la-discorde#9919 http://www.x-men-rpg.com/t1663-eris-discordia#9924 https://www.facebook.com/alienor.fraile?ref=tn_tnmn

Valen Stiglitz

'Grand Maître de La Bouteille'


Valen Stiglitz


Masculin

☆ DOSSIERS X : 550
☞ CREDIT : Myself
☆ LOKI CHARMS : 25630

Viens Jouer
→ STATUT RP: Indisponible
→ SURNOM: Val' ; Death
→ POUVOIR(S): Transmutation Toxique

Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________ Mer 10 Juil 2013, 13:55

Une fois le message envoyé, le jeune allemand regarda avec plus attention les loots supposés inutiles, et dieu savait qu'il y en avait. C'était déjà un bon bordel pour qu'il trouve de la place dans son inventaire pour les trucs utiles, à cause du fait qu'il était légèrement bordélique, et aussi parce que bizarrement, des objets de merde, il y en avait un sacré paquet.
Si Val connaissait le jeu de manière approfondie, il n'avait pas connaissance de toutes les subtilités de ce dernier, à savoir les usages de tous les objets, les résolutions de toutes les quêtes, les stratégies de toutes les instance … et l'énumération pouvait encore être longue avant d'arriver à quelque chose de simple : il n'était pas le maître du jeu.
Son talent pour les meuporgs était certain, mais cela ne faisait pas de lui un être capable de faire toutes les instances seul, ou encore un mec capable de gérer le plus pourri des groupes.
Il n'était pas un héros, il n'était pas un super-player, au fond qu'était il vraiment ?
Un joueur un peu plus compétent que la moyenne ? Un raté ?
En ce moment, il se posait beaucoup de question quant à ce qu'il était vraiment, et les réponses ne lui semblaient pas claires, ni définies d'ailleurs.

Les autres avaient beau l'apprécier, il ne restait qu'un gamin sans charisme, sans aplomb, un faible. Oui il était faible, insignifiant, à peine plus compétent que la moyenne, incapable de se contrôler, un monstre sans puissance, un déchet.
Valen était un déchet de la société, un rebut, de la chair à canon, un être différent, dangereux pour tout ce qu'il appréciait, c'était tout simplement ce que l'évolution avait effacé durant ces derniers millions d'années, il était moins que rien.
Il y avait quelque chose de différent en lui, différent et étrange. Spécial, comme aimait le préciser ses professeurs, vous êtes des génies, vous êtes spéciaux … au fond, il était simplement quelque chose qu'il n'avait pas choisi d'être, et en ça, il n'était ni un génie, ni spécial.

L'accusé de réception fit vibrer le portable sur la table du jeune allemand avant qu'il n'accorde son attention à celle qui semblait bien être la seule à chercher une solution à un problème qui les dépassait probablement.

« Je sais pas trop à la base c'est toi le stratège, je connais pas assez bien le jeu et j'ai pas vu tous les items à notre disposition. Vu que je ne suis pas réellement sûre que tu ais tout écouté donne-moi la liste des items qui servent à rien et que l'on vient de récupérer. » 

Après un ok, le barde arrêta de former les riffs d'ACDC pour se déplacer jusqu'aux cadavres. À genou, la barre des objets encore présents sur les corps s'afficha. Conformément aux consignes de la donzelle, l'adolescent commença l'énumération qui se voulait longue et fastidieuse.

« Alors … une potion moyenne de vigueur, une hache massive sans enchantement, un petit roulé au miel, un thé frais, une patte de charognard, un bout de venaison, un pantalon vert avec des bandes roses ... »

Examinant ce dernier, et l'affichant sur son personnage, le jeune allemand ne put se retenir de se marrer en voyant l'allure ridicule de son avatar.

« Mein Gott ! Comment on peut faire plus kitsch ?! »

Reprenant son actuel équipement, il énuméra le reste de la liste des objets présents sur les corps, avant d'écouter ensuite sa partenaire de bataille.

« Allez sinon c'est pas grave on fait comme t'avais dit au départ. C'est toi qui connais le jeu comme ta poche, non ? Moi je suis juste la fan de mythologie, je doute que les concepteurs soient allés aussi loin. Si tu penses qu'il faut utiliser la grenade faisons ça.» 

Haussant les épaules, il ajouta alors :

« Possible … au pire on verra une fois le combat amorcé. »

Ca ne coûtait rien, après tout, ce n'était pas eux qui allaient crever, mais bien des personnages irréels, cela ne serait qu'un détail comme le coup de réparation de l'équipement, le tout était de prendre du plaisir, et de s'amuser.
Pour Valen, il s'agissait également d'oublier son quotidien, et même si le groupe était fait un peu à l'arrache, qu'il y aurait probablement une engueulade d'ici la fin de l'instance, c'était toujours mieux que de se rappeler qu'on était un monstre différent.

Les personnages rebroussèrent chemin, jusqu'à passer sous la grande voûte. Au loin, se dressait une énorme masse difforme, les trois têtes bougeaient, la bave au lèvre, attendant qu'on vienne lui servir un repas, le cerbère patientait.
Son corps de canidé pixelisé rendait parfaitement bien avec l'ambiance lugubre,  la lumière sombre, les flammes sur les cotés, ça sentait le roussi.
Le groupe se trouvait là, à quelques mètres de la bestiole … un silence de mort planait, comme si tout ce qu'ils avaient vu dans le jeu n'était rien comparé à cette chose.
Selon Valen, elle faisait toujours cet effet là au début, impressionnant, mais pas invincible.

Alors il ajouta tranquillement sur un air détendu :

« Hum … après vous ... »

Au tank d'y aller, il leur expliquerait la suite en temps réel. À vrai dire, le monstre lui avait un peu coupé la chique, comme toujours. Le combat ne tarderait pas à venir, et c'était au tank et aux dps de passer devant, lui resterait calmement derrière … à les soigner, et à faire le nécessaire au besoin.
Chacun son rôle, et il fallait vraiment que tout ceci commence au plus vite, il allait se faire tard … mais comme on disait dans le jeu : il n'y a pas d'heure pour mourir.
Très encourageant.

C'était l'heure des retrouvailles, le moment de passer la porte des enfers.

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046648-3Across the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046475-bout-de-signAcross the Hell's Gate [Pv' Eris] 1366046697-2

"Rien ne vit qui jamais ne meurt"
#4D1163
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t677-valen-stiglitz-death-valide#4421 http://www.x-men-rpg.com/t715-ce-que-la-mort-peut-vous-offrir-un-lienun-mp http://www.x-men-rpg.com/t898-mais-ou-est-valen https://www.facebook.com/nikolai.asinof?ref=tn_tnmn

Contenu sponsorisé







Across the Hell's Gate [Pv' Eris] _

_______________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Across the Hell's Gate [Pv' Eris]





X-Men Reborn ◣ :: RP en folie ! :: ϞϞ Mais où est-ce que vous vous croyez !