Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!]
Une question avant de nous rejoindre ? cliquez ici / Une demande de partenariat ? cliquez ici. Ouvert aux invités !


Entamez une nouvelle ère en compagnie des X-Men et des Avengers !
Revisitez les plus grands héros du monde ! - Ouvert depuis le 6 avril 2013
 

DECEMBRE 2013, ouverture de ONCE UPON A TIME RPG
Par le staff de "X Men Reborn".

On se donne tous rendez vous avant l'ouverture sur notre page
facebook !


Toutes les informations en avant première sur FACEBOOK !

ONCE UPON A TIME RPG
Le temps des contes est arrivé !




 

 Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!]

X-Men Reborn
Ne vous fiez pas aux apparences... Tout est Sinistre!

James Howlett

Nick (très) Fury ̿ ̿̿'̿'\̵͇̿̿\=(•̪●)


James Howlett


Masculin

☆ DOSSIERS X : 202
☞ CREDIT : Rose Noire
☆ LOKI CHARMS : 23401
☞ DOUBLE COMPTE : Ouep... Mouahahaha


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Wolverine
→ POUVOIR(S):

Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] _

_______________________________________________ Ven 12 Avr 2013, 20:19

"Le loup et l'éclair!"






&

Marchant dans les couloirs de l'institut, Logan avait son cigare à la mains et talonnait les couloirs avec un air bien morose! Un mois et demie qu'il tentait de retracer la piste laisser par la petite Surge, mais jamais de résultat! Personne ne savait où elle s'était cacher, mais ils avaient besoin d'elle! Le prof X lui avait dit qu'il devait la retrouver à tout prix, qu'un grand avenir se tracerait pour elle dans l'institut et qu'elle deviendrait nécessaire à une grande formation! Bien beau tout ça et envoyer tornade, ça ne pouvait pas être plus simple? Elle au moins coté repérage, elle avait le sens du flaire et pouvait plus facilement socialiser avec les gamines dans son genre! Bon il fallait aussi dire que la dernière fois qu'il l'avait vus, elle n'avait rien voulut savoir et il avait été obliger de se la trimbaler dans tout le pays. Mais cette fois Logan avait les nerfs à vif et ne lâcherait pas le morceau! Sa mission la retrouver pour ensuite la ramener de force! Maintenant qu'il savait que le professeur X comptait sur lui, malgré qu'ils s'entendaient parfois aucunement sur la ligne, il ferait au moins cette dernière volonté. Il était furieux, car il rentrait de sa mission recherche une fois de plus les mains vide! Elle savait qu'il la cherchait, son organisme mutant l'aidait à s'évader ou un truc du genre. Enfonçant les portes du bureau, Wolverine entra dans la pièce en croisant les bras.

-J'en ai assez des jeux de cache cache! T'a pas idée comment elle me fait perdre du temps et de la patience, alors soit tu me trouves quelqu'un pour me la trouver, soit je te le jure, soit tu va la chercher toi même! C'est pas écrit nourrice dans mon visage à ce que je saches!

Tornade qui était en discutions importante avec un mutant lui fit signe de partir en croisant à son tour ses bras. Logan la fixa en haussant un sourcil, puisque généralement lorsqu'elle tirait cette tronche, c'est qu'elle allait encore lui reprocher quelque chose! Et pourtant, il avait beau le répéter, il n'était pas le bon type des fois pour certains type de mission, dont entre-autre celle-ci. Puis il s'avança plus prêt d'elle en caressant son cigare du bout de ses doigts.

-Je t'en pries, laisse un mutant qui à la force se servir du cérébraux! Comme ça nous allons pouvoir la localiser et je vais la chercher! J'ai fais le tour des états, des pays et même de ses planques les plus connues de l'équipe! Ce fille se tape notre réputation et j'ai les nerfs à vifs! J'ai suivis t'es méthodes sans te remettre en question, maintenant je te demande de me faire question!..

Elle songeait à ses mots et c'est vrais que la plaisanterie avait bien durer, elle prit donc ses documents en passant devant Logan et lui fit signe de patienter quelques instants. Logan l'observa sortir et s'installa dans une des chaises du bureau de Tornade. Il ne savait pas ce qu'elle avait derrière la tête, mais une solution devait lui avoir traverser l'esprit. Le temps défilait et il patientait en observant les murs de son bureau, se demandant ce qu'elle pouvait foutre! Le temps défilait et lui il se coltinait à attendre patiemment sur une chaise?! Où était le bon vieux temps de Charles, où il était toujours en mouvement avec sa moto, sa bière et son cigare pour courir chercher les méchants! Les tabasser jusqu'à en perdre le crâne! Il s'était enchaîner d'une certaine manière en restant ici, mais c'était en quelque sorte sa nouvelle famille et la petite Surge devait le comprendre elle aussi! Son destin était tracer dans les mains de l'institut, elle serait doter d'une très grande aide. Apparemment elle avait l'avenir d'une grande destinée! Toute cette attente devenait longue et Logan laissa on visage tomber entre ses mains en soupirant, lorsque Tornade entra dans la pièce avec un sourire au lèvre.

-On la tiens cette fois! Elle se situe à San Francisco! Elle s'est arrêter pour loger, selon les informations! Je vais donc procéder à la manière rapide pour te faire mettre pied à terre là-bas! On à pas une seconde à perdre Logan! Vite suis moi!

Pas une seconde à perdre, ça voulais dire qu'il y avait encore une probabilité qu'elle tente une fuite? Elle allait faire quoi, le faire voler jusqu'à elle? La téléporter? Il talonnait chacun de ses pas en fumant tranquillement son cigare imaginant le pire. Il ne voyait pas ce qu'elle ferait de pire, lorsqu'elle vit sa moto rattacher grâce à des câbles de sécurités au jet des x-men! Il la ferait planer? Brillante la Tornade quand elle s'y mettait! Et après tout, c'est vrais que retrouver sa gamine favorite, ça ne lui ferait pas de mal! Il s'installa doucement sur sa moto en s'agrippant avec force aux poignées en ressentant l'engin métallique géant décoller vers le ciel doucement, tirant la moto vers le ciel. La sensation de voler de cette manière lui était complètement nouvelle, mais aucunement désagréable! Un sourire au lèvre et le cigare qui fumait il en profita même pour regarder la terre, comment les gens étaient si petit de haut! Mais quand la carcasse métallique mit les feux vers l'avant, il sentit la pression sur la moto et eu honnêtement peur de tomber dans l'eau! Elle avançait à une si grande vitesse, que même lui était obliger de plisser les yeux pour y voir quoi que ce soit. Enfin, une fois assez prêt de San Francisco, Tornade relâcha les harnais qui retenait la moto à une hauteur raisonnable. Du haut des airs, Logan démarra son engins, appuyant sur le champignon et eu peur de l'impact. L'engin se posa lourdement sur le sol, mais continua sa route normalement et sans problème!

Il roulait dans les rues à la vitesse grand V à la recherche de Surge et drôlement, bien que ce n'était pas dans ses gênes mutants, il avait cette sensation qu'elle n'était pas si loin d'elle, ce sentiment qu'il allait lui mettre enfin la mains dessus après des mois de recherches! Lorsqu'au loin, dans le dépotoir de la ville, il pouvait apercevoir une silhouette dans un coin assis. Aucun soucis, il s'agissait bel et bien de sa clocharde favorite! Arrêtant doucement l'engin, Logan balança du bout de ses doigt le reste du cigare qu'il s'était allumer en s'avançant vers Surge avec distinction et sûreté! La mission recrutement était lancer et le programme du nom de ''Loup et L'éclair'' également. Marchant dans les débris, il fronçait les sourcils en se demandant comment elle pouvait apprécier la vie de clocharde à ce point!? Puis une fois à distance raisonnable, drôlement, son sens du flaire la fit s'arrêter de marcher... Comme une intuition qu'il allait regretter lui avoir mit la main dessus.


-Hé Gamine! Je sais que c'est toi et je ne suis pas venus pour avoir d'ennuis! Je suis juste venus discuter! Me force pas à venir te chercher! Je vais te résumer grandement pourquoi je suis ici. Je t'ai fais la promesse de prendre soin de toi, alors ramène t'es fesses et grimpes sur cette moto! J'ai beaucoup de chose à te dire et des excuses à te faire. Mais me force pas à venir te chercher.

Il pouvait ressentir les énergies négatives commencer à entourer la jeune mutante et par précaution, doucement ses griffes sortaient de ses poings! Il espérait ne pas avoir à combattre une de ses futur élève. Surtout que Surge était un cas qui l'intéressait beaucoup.

-S'ilteplait gamine, si t'es fâcher, fait comme toutes les filles de ton âge et viens me mettre une claque! M'oblige pas à venir te prendre de force, tu pourrais le regretter. Je regrettes ta dernière visite et ça ne s'est pas dérouler comme prévus!

Drôlement, il décida de ne pas écouter son instinct et s'avança tranquillement vers elle avec les griffes toujours sorties. Allait-elle lui sauter dans les bras de joies ou lui envoyer une sale décharge! C'était dur à dire, surtout que cette gamine est imprévisible, mais il avait l'arme pour l'amadouer!

-J'ai même emporter de la bière pour toi... Comme quoi si j'aurais voulut te tuer j'aurais pas fait cet effort tu sais bien!

Il avait l'adrénaline en lui qui pompait tranquillement de plus en plus fortement, laissant une goutte de sueur caresser son front! Wolverine à horreur de ses éclairs... Allait-il s'en prendre une oui ou non! Quel stress interminable?!
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t227-elle-est-jolie-ta-tige-james-howlett-wolverine-100 http://www.x-men-rpg.com/t250-cyclope-tornade-et-vous-c-est-quoi-roulette http://www.x-men-rpg.com/t527-au-fil-du-temps-l-animal-est-devenus-carnet-de-wolvy https://www.facebook.com/pot.denutella.14?ref=ts&fref=ts

Noriko Ashida

Dans l'oeil de Cyclope -_-'


avatar


Féminin

☆ DOSSIERS X : 133
☞ CREDIT : akira
☆ LOKI CHARMS : 24045

Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Surge
→ POUVOIR(S): Absorption électrokinétique && Rafales électrokinétiques

Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] _

_______________________________________________ Lun 15 Avr 2013, 21:39

« Laaaaalaa lalalaaa la la laaa la... lalalaaa... ♫ » Chantonnais-je.

Les cheveux ébouriffés, le corps sale, les vêtements dans un piteux état. Cela faisait maintenant une demi-heure que je devais avoir pris la seule dose de cocaïne qui me restait en poche. Dans la rue, il faut savoir avoir peu de valises si tu ne veux pas te faire piller ou piquer tes godasses en dormant. D'ailleurs les miennes sont enlacées autour de mon cou lorsque je trouve un coin où dormir. Je me couche généralement à vingt heures quand je trouve un carton et des journaux pour me poser, sinon je m’emmitoufle dans les gros tas de sacs poubelles. Ce n'est pas très confortable, mais c'est ça la rue ! Enfin bref, il était tard, j'avais passé la journée à tituber à gauche à droite, à la recherche d'une dose que j'ai finalement obtenu en agressant un dealer de rue. Ce stupide humain croyait qu'un flingue allait m'arrêter, il s'est gouré et s'est plutôt prit un bon 3 Giga watts dans les ... parties. Enfin, ça a du bon d'être une mutante parfois ! Même si je faisais tout cela pour l'oublier à la base, la drogue est mon seul réconfort dans ce fléau de douleurs et d'angoisses. C'est surtout la seule qui pouvait me faire encore croire à un monde parfait, un monde où les nuages sont roses, où l'eau a un goût de vin et surtout où les cailloux ressemblent à des pièces d'or. J'hallucinais pas mal depuis quelque temps mais je m'y faisais à la longue, je ne pouvais pas me dire être folle pour de simples hallucinations et tant qu'elles me rendaient heureuse, cela me convenait parfaitement.

Sept heures du soir. Le ciel à cette heure-ci était dans toutes les couleurs que j'aimais le plus au monde, un rouge feu, du bleu pale, des petits nuages vraiment roses et surtout un vent frais. J'adorais quand tout scintillait comme en ce moment et c'est pourquoi je continuais de chantonner, hélas la bonne humeur ne durait pas très longtemps puisque j'entendis mon ventre gargouiller. Tanguant de fatigue, de nausées et de tout à la fois, je me rendis vers le coin de poubelles derrière un petit restaurant en soupirant et en frottant ma main électrisée sur les murs qui passaient doucement du doré à l'ombragé. Me voilà encore une fois obligée de fouiller les ordures pour trouver de quoi manger. Quelle pauvre fille je fais ! Mais au moins, je tenais compagnie aux corbeaux et aux rats qui eux aussi, cherchaient de quoi manger. Et même un chat blanc qui passait par là, il faut croire qu'ils n'avaient pas peur que je vienne les déranger. Je le pris dans mes bras et lui fis une petite caresse sur la tête.

« Hooo... Kawaiii ! Nyan nyan, tu es trop chou toi... Comment tu t'appelles ? Arf. Laisses tomber on s'en fout. Tu as faim ? Tu veux bien qu'on cherche ensemble ? »

Ce n'était pas comme s'il allait me répondre, mais au moins, j'entretenais mes cordes vocales à parler même dans le vide, car ici, je n'avais aucun ami. Je pouvais bien parler polonais, japonais ou même anglais, tout le monde s'en fichait. Le chat descendit de mes bras et frotta son dos contre un cylindre métallique dans lequel toutes sortes de débris étaient mélangés, je profitais alors que le câlin soit terminé pour me mettre à la recherche de notre repas. Le dos courbé, les bras tendus dans le sac, je jetais tout ce qui m'était inutile par terre, quitte à mettre le désordre et je ramassais tout ce qui m'était utile. Un morceau de pain par terre, un peu dur et vert mais cela fera l'affaire, je le mangeais sans plus tarder.

« Qu'est-ce que je ferais pas pour manger un bon tonkatsu avec des gyoza... ~ Ah ! L'extase... Mais bon... Il faudra me contenter de... Tiens c'est quoi ça ? Ah une carcasse de poulet. » Me disais-je en la sortant de la poubelle avant de la renifler. « Elle sent un peu le poisson moisi... Mais j'ai pas le choix. Pfft ! »

Je brisais la carcasse en m'asseyant jambes croisées sur le sol, pour partager mon repas avec ce chat et je lui donnais quelques morceaux d'os à ronger tandis que je m'apprêtais à manger les restes qu'il y avait à décortiquer. La boule de poil ronronnait en léchant les os et cela me fit sourire. J'en portais d'ailleurs un bout à ma bouche pour gouter.

« Pas mauvais, s'il n'y a que l'odeur, je veux bien boucher mon nez. »

Puis un bruit qui vint de derrière moi se fit entendre. Quelqu'un approchait et je me retournais comme prise sur le fait, m'imaginant déjà que c'était le proprio du restaurant qui venait me chasser à coup de balai dans les fesses. Cela dit, une silhouette qui semblait calme restait face à moi. Les yeux piquants, je décidais de me relever en tentant de reconnaitre qui cela pouvait bien être. L'air déterminé, il demeurait toujours présent, de toutes évidences ce n'était pas un simple passant curieux.

« Hé Gamine ! Je sais que c'est toi et je ne suis pas venu pour avoir d'ennuis ! Je suis juste venu discuter ! Me force pas à venir te chercher ! Je vais te résumer grandement pourquoi je suis ici. Je t'ai fais la promesse de prendre soin de toi, alors ramènes t'es fesses et grimpes sur cette moto ! J'ai beaucoup de choses à te dire et des excuses à te faire. Mais me force pas à venir te chercher... »

Oh non, pas encore lui. Par pitié, faites que cela ne soit qu'une des nombreuses hallucinations que j'ai. Je continuais de mâcher le dernier morceau de viande que j'avais en bouche, l'écoutant parler. J'appréhendais déjà qu'il me refasse le coup de l'autre fois et l'angoisse commençait à monter en moi, d'ailleurs des parcelles électriques m'entouraient déjà, si le restaurant d'à coté pouvait se plaindre d'une chose c'est de sa note d'électricité à payer, avec tout ce que je lui ai absorbé ces derniers jours, il finirait bientôt sur la paille à cause de moi mais je ne me souciais guère de cela. Restant aussi immobile qu'un pylône, je gardais ma carcasse à la main que je tenais par une patte... ou du moins ce qu'il en reste. L'ombre de contrejour en face de moi grandissait de grandes griffes de ses bras tandis que de mon coté, tout s'éclaircissait, je rayonnais, lâchant même mon repas des mains.

« - S'il te plait gamine, si t'es fâchée, fais comme toutes les filles de ton âge et viens me mettre une claque ! M'oblige pas à venir te prendre de force, tu pourrais le regretter. Je regrette ta dernière visite et ça ne s'est pas déroulé comme prévu !
- Pour le flaire, y a pas à dire, tu arrives toujours à me retrouver quoiqu'il arrive. Je ne sais pas si je suis en train de délirer... Mais une chose est sûre. Je déteste ça, quand on vient me déranger en plein milieu de mon repas, surtout si c'est pour me forcer à aller quelque part où je n'ai pas envie d'aller. » Prononçais-je avec un accent très prononcé, allant même jusqu'à déformer quelques mots.

L'homme s'approchait, il osait faire ces quelques pas que j'appréhendais.

« - Ouais... C'est ça. Viens vers moi que je te grille la tronche plus facilement.
- J'ai même emporté de la bière pour toi... Comme quoi si j'aurais voulu te tuer j'aurais pas fais cet effort tu sais bien ! »

À vrai dire, à l'heure actuelle, je ne distinguais plus vraiment ce qui était vrai du faux. J'avais pris une belle dose de cocaïne piquée sur cet humain tout à l'heure et j'en venais même à délirer sur la présence d'animaux comme des chats, même si je ne m'en rendais pas compte. Pour moi tout était bien réel, sauf que j'avais un doute, Logan, apporter gentiment de la bière à une fille qui lui a grillé les méninges déjà une fois ? Ce n'est pas vraiment ce que -même dans la plus passionnante hallucination que je puisse avoir- j'aurais imaginé. Pour moi c'était un homme volatile, méchant et violent qui me rabaissait dès qu'il en avait l'occasion ; et qui voulait à tout prix me faire entrer à l'institut pour les mutants débiles. Pourquoi je l'écouterais ? Pour... quoi je le suivrais ? On a rien en commun lui et moi, à part la vulgarité et la sauvagerie. On n'est même pas parents, même pas de la même origine, à part le fait qu'on soit mutants. Pourquoi m'aiderait-il ? Mais surtout pourquoi fallait-il que j'attende pour envoyer cette décharge qui commençait sérieusement à me brûler le dos ? Il fallait que je vérifie si ce que je voyais était réel ou pas. Confuse, j'en avais les larmes aux yeux tellement j'étais dans tous mes états. L'électricité me faisait souffrir, j'avais faim, soif, j'étais claquée, je n'étais même pas fichue de tenir droite sur mes deux jambes et pourtant j'avais de l'énergie à revendre... question pouvoir. Il fit encore un pas et je me résignais à faire fuir le chat de mes hallucinations, en levant les bras pour balancer tout ce que j'avais emmagasiné.

« Fous le camp ! Disparais ! Tu n'es ... qu'une simple illusion de cette foutue drogue... Alors dégages, vas-t-en ! De toute façon je te suivrais nulle part... Je veux pas être une de ces esclaves débiles dans ton institut pourri, ni suivre les ordres d'un vieux fou... Je veux juste qu'on me foute la paix. » Hurlais-je à contre-cœur, même si cette bière me paraissait alléchante.
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t418-surge-990-love-is-electric http://www.x-men-rpg.com/t515-surge-990-love-is-over http://www.x-men-rpg.com/t528-surge-990-love-is-a-game#3527

James Howlett

Nick (très) Fury ̿ ̿̿'̿'\̵͇̿̿\=(•̪●)


James Howlett


Masculin

☆ DOSSIERS X : 202
☞ CREDIT : Rose Noire
☆ LOKI CHARMS : 23401
☞ DOUBLE COMPTE : Ouep... Mouahahaha


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Wolverine
→ POUVOIR(S):

Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] _

_______________________________________________ Mer 17 Avr 2013, 19:35

"Le loup et l'éclair!"






&

On pouvait entendre le vent s'élever et Logan continuer de s'avancer en observant la chevelure bleuâtre de la jeune femme bouger dans le vent. Après son discours sur beaucoup de choses, une seule phrase se répéta en boucle dans sa tête, elle voulait qu'on lui foute la paix? James aurait traverser les quatre horizon sur sa moto, chercher dans tout les recoins pour simplement se retourner et bêtement hausser les épaules devant le défis de ramener la gamine? Elle avait le droit d'être colérique dans la situation, elle avait le droit de vouloir du mal à Wolverine pour la manière dont il avait agit, mais elle n'avait pas le droit d'abandonner! Il fixait toujours sa chevelure, avant de ricaner en fixant le ciel, lançant son mégot de cigare plus loin. Il prit le temps de sortir un nouveau cigare de son paquet en ricanant toujours à voix basse, l'alluma et rangea son briquet. Il repensa un instant, comme-ci le temps s'était arrêter et que tout s'était figer, revoyant la séquence quand les deux mutants s'étaient présenter pour la première fois, serrant la mains de l'un et l'autre. Cette relations de confiance qui avait commencer ce jour-là, ce liens qu'on aurait pas sût dire ce que c'était précisément!

Depuis ce jour, Wolverine et elle s'était coller aux fesses en tout temps et pour tout, mais la plus belle erreur qu'il avait fait avait été simple! La ramener dans l'institut trop rapidement. Il ne l'avait pas assez préparer pour ça et voulais faire vite pour lui éviter des problèmes! Mais en se dépêchant trop, elle avait eu peur de tout ses gens qui lui voulait de l'aide, peur au point de s'en rendre simplement malade et de vouloir à tout pries fuir l'institut, retirant à Logan le contrat de prendre soin de Surge. Revenant à ses moutons, Wolverine continuait de regarder la petite et ses griffes était rétracter, mais prêtes à sortir en tout temps! Il se méfiait bien d'elle, ayant vue comme elle peut-être vive et rapide au combat! Même sans entraînement, les gens avaient tendances à dire qu'elle ne savait pas se battre, mais Logan pouvait témoigner de l'inverse! Il l'avait vus à l'oeuvre Surge et pouvait même dire être fier d'elle, mais il semblait que aujourd'hui ce serait à lui de la ramener à la raison. Il serra les poing en serrant sa mâchoire réfléchissant, il ne voulait pas lui faire du mal, mais il serrait obliger! Toute cette drogue, tout ses moments passer en solitaire, toutes ses nuits à ne voir rien d'autre que sa propre personne! Il n'avait pas le choix!


-Je suis désoler Surge pour tout ce que j'ai put te faire... Désoler pour tout ce que j'ai échouer comme promesse, désoler pour ce que je vais devoir te faire pour te ramener. Mais j'ai promis à une gamine qui parle trop aux cheveux bleu que jamais je ne la laisserais tomber... Je vais te ramener gamine et ne compte pas sur moi pour repartir les mains vide.

Son regard, son énergie! C'est comme-ci elle avait changer, comme-ci l'homme qui se tenait devant elle était redevenus l'animal! Il s'avançait dans les débris de la ruelle prêt à se prendre une décharge s'il le fallait, puisque pour lui une promesse reste une promesse et que jamais il n'irait contre-dire ses propres mots. Il n'avançait pas sans ignorer la douleur qui traverserait sa colonne vertébrale dans quelques instants, mais elle saurait que Wolverine avait à discuter et la ramènerait à n'importe quel prix. Il n'avait pas de regret à savoir que tout les mutants étaient sûrement au courant en ce moment de sa mission et que certains serait littéralement insulter de se demander pourquoi il n'avait pas prit d'aide avec lui! Surtout pour Surge qui pouvait littéralement devenir un monstre au combat. Comme quoi, au moment où il supposait ses mots, le petit dispositif dans son oreille que Tornade l'obligeait à porter lorsqu'il sortait, se mit à vibrer et il savait très bien qui était au bout de la ligne. Il ne fit que retirer le dispositif et le glisser dans la poche de son manteau en cuir.

Il ne mettrait pas la vie de d'autre mutant en danger avec ses idées personnelle! Surtout que Surge semblait déjà prête à envoyer sa première vague électrique! Quitte à bien le mettre en colère, il fallait peut-être qu'il se laisse atteindre de plein fouet? C'était idiot, mais ça pouvait marcher sur un baraquer comme Wolverine. Il était à environs déjà quelques pas d'elle et pouvait ressentir toutes ses tentions électriques dans l'air, fronçant les sourcils! Tout était en place pour un bain de sang à l'américaine, il ne restait qu'à savoir quel combat digne et audacieux ça pourrait être! Le loup, prêt à traquer sa proie et la chasser et l'éclaire vicieuse et prête à éliminer sa source de stress!


-Si tu veux nommer un coupable pour toute cette histoire, je t'en pries, fait le! Mais n'oublie pas une seule chose... Un X-Men, resteras toujours un X-Men! Alors vas-y, électrocute moi! Vise moi coupable de ton malheur si tu le veux, si ça peut te faire un bien fou, mais n'oublie pas que je n'abandonnerai pas!Je vais te ramener que tu le veuilles ou non!

Il continuait sa démarche en haussant les épaules doucement prêt à lui sauter au dessus, griffes sortie si elle devait tirer ses éclairs, mais il profita du fait qu'elle était sous substance, il pouvait le déduire vus l'état de son regard, et poussa ses bras sur le cotés avant d'attraper son cou la plaquant contre le mur derrière elle, glissant une griffe de chaque cotés de son crâne en fixant ses yeux! De la drogue dur, vus son état, mais quoi faire... Il n'allait pas tout de même lui faire de mal? Ce serait s'en prendre à plus faible que ce soit. Mais il connaissait la résistance de la gamine et vint attraper son crâne avec son autre mains l'enfonçant durement contre le mur, si durement que la brique se mit à craquer! Elle eu mal l'espace de quelques seconde avant de reprendre son air dans le siens! Elle était si enrager que Logan pouvait y lire le mot torture, mort et haine sur son front. Mais il n'allait pas tuer Surge, 'était pour sur!

-Reviens à toi! Reprend t'es esprits! Bon sang Surge?! Tu es une X-Men et ta place ne se trouve pas dans les rues, ta place est avec nous! Dans l'institut, auprès des nôtres, auprès de moi! Tu sais je... Je n'ai jamais oser te le dire, mais bien parce que tu n'auras aucuns souvenir... Je vais tout te dire... J'aurais tant souhaiter pouvoir t'avoir à mes cotés comme élève que j'ai eu mal lorsque tu es parties... Ne me force pas à devoir combattre celle que je veux à mes côtés depuis si longtemps?! Ce serait de me demander de choisir entre deux camps et je ne veux aucunement cela... REVIENS À TOI!

Dans la rage il plaqua son crâne contre le siens, sans lui forcer à avoir de douleur, juste pour fixer son regard de très près! Il n'allait pas l'abandonner et ce peu importe la douleur qu'elle lui ferait endurer.
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t227-elle-est-jolie-ta-tige-james-howlett-wolverine-100 http://www.x-men-rpg.com/t250-cyclope-tornade-et-vous-c-est-quoi-roulette http://www.x-men-rpg.com/t527-au-fil-du-temps-l-animal-est-devenus-carnet-de-wolvy https://www.facebook.com/pot.denutella.14?ref=ts&fref=ts

Noriko Ashida

Dans l'oeil de Cyclope -_-'


avatar


Féminin

☆ DOSSIERS X : 133
☞ CREDIT : akira
☆ LOKI CHARMS : 24045

Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Surge
→ POUVOIR(S): Absorption électrokinétique && Rafales électrokinétiques

Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] _

_______________________________________________ Jeu 18 Avr 2013, 08:43

Un prof qui se donne tous les droits, un prof violent, si on m'avait dit que j'en croiserais un, un jour, je ne l'aurais pas cru. Un homme avec un coté assez bestial, il ne se laissait jamais, ô non jamais marcher sur les pieds. Un brin colérique parfois, un brin froid d'autres fois. Logan n'était pourtant pas comme cela quand je l'ai connu... Enfin... Si... Mais il cachait bien son jeu. Parce que quand je l'ai rencontré, il avait le sourire aux lèvres, ouais ce sourire si joyeux qu'il en avait des petites fossettes super craquantes. Il était doux dans sa façon de parler, doux dans sa manière d'agir et même tellement rassurant dans ses gestes. Je l'adorais... ou peut-être même plus si ça se trouve, en tout cas il ne me laissait pas indifférente et me faisait même parfois rougir et rire aux éclats. Mais si je lui avais dis... ouais si je m'étais confiée ce jour-là, si je lui avais raconté qu'en fait les mutants me faisaient flipper au plus haut point et que même moi je me faisais peur, que même moi... je me dégoutais. Jamais il ne m'aurait amené à cet institut où toute ma vie à été chamboulée en quelques secondes. Si j'avais su ouvrir ma bouche ce jour-là, il y aurait peut-être été avec des gants, ou peut-être aurait-il attendu s'il aurait pu comprendre. Mais j'ai tout gâché, je suis nulle. Par simple timidité, je me suis laissée amenée comme une grosse débutante, dans la maison de ce mutant et quand j'ai vu à quel point j'étais terrorisée... mon dieu ! Quel gâchis, une si belle amitié.

Rien que de repenser à tout cela en voyant Logan s'approcher de plus en plus, j'en laissais couler des larmes de honte, de tristesse et de regrets, tout en me mordant la lèvre inférieure. Je savais qu'il arriverait à ses fins tôt ou tard, mais j'espérais le plus tard possible, parce que moi je cherchais à tout prix à redevenir une fille normale, sans forcément passer par ce vaccin... Cela dit, je ne pouvais m'empêcher de le haïr aujourd'hui, pour tout ce qu'il m'avait fait, je l'aimais mais je le détestais en même temps... Allez comprendre. Moi-même, je n'y parviens pas. C'était le chaos dans ma tête de toute façon, dans mon cœur également. Parce que pour avoir réussi à câliner une boite ronde et l'avoir pris pour un chat, je devais être sacrément dérangée à cause de tout ce que j'avais pu m'injecter dans le corps. J'étais paumée de chez paumée, je tenais à peine debout mais j'avais tout de même pu envoyer un éclair que je sentais comme énorme... Un gros éclair, épais, long et puissant. Mais je me trompais lourdement. Dans mes hallucinations, j'avais cru toucher Logan et me dire que finalement il n'était pas réel si cela ne l'avait pas atteint, contrairement à la réalité qui était toute autre : Mon éclair était en fait minable, il n'avait même pas fait 1m de distance avant de se désintégrer dans l'air, il n'était pas plus fort qu'une vulgaire poignée de Watts et pour tout vous dire, même Logan ne l'avait pas remarqué ! Alors étais-je devenue si faible pour faire des démonstrations aussi pitoyables ?! J'avais encore plus honte de moi et je n'avais qu'une envie : m'enfuir. Après tout, je n'étais qu'une lâche qui ne pensait qu'à ses doses, une risée pour tous les mutants de cette terre.

« - Je suis désolé Surge pour tout ce que j'ai pu te faire... Désolé pour tout ce que j'ai échoué comme promesse, désolé pour ce que je vais devoir te faire pour te ramener. Mais j'ai promis à une gamine qui parle trop aux cheveux bleus que jamais je ne la laisserais tomber... Je vais te ramener gamine et ne compte pas sur moi pour repartir les mains vide.
- T'approche pas... Recules ! » Suppliais-je en reculant moi-même, contre un mur où je me sentis vite prise au piège.

J'avais peur de lui, même si je pensais encore qu'il n'était pas réel, j'avais peur de ce qu'il allait me faire, me dire... et surtout qu'il réussisse à m'embarquer avec lui. Mais j'avais beau faire, j'avais beau dire, il m'écoutait à peine et s'avançait toujours vers moi, à tel point que j'angoissais de plus en plus. Mon visage grimaçait de trouille, mes jambes et mes mains tremblaient et je me retenais adossée au mur, de tomber.

« - Si tu veux nommer un coupable pour toute cette histoire, je t'en pries, fais-le ! Mais n'oublies pas une seule chose... Un X-Men, restera toujours un X-Men ! Alors vas-y, électrocute-moi ! Vise moi coupable de ton malheur si tu le veux, si ça peut te faire un bien fou, mais n'oublies pas que je n'abandonnerai pas ! Je vais te ramener que tu le veuilles ou non !
- La ferme ! Je suis pas une X-Men, je suis pas comme toi, comme tous ces gens là-bas à l'institut ! Tais-toi ! Arrêêêêêêête ! » Hurlais-je de terreur en cachant mes oreilles.

Je me recroquevillais presque sur moi-même en tentant de couper le son de mes oreilles, je ne voulais plus entendre sa voix car je pensais à des choses idiotes comme : « Il m'envoie des messages subliminaux, ne l'écoute pas il va te lobotomiser ! Tu vas devenir une X-Men aussi si tu l'écoutes ». Ça y est, je délirais totalement, j'étais devenue la folle cette fois-ci, je paniquais tellement que je n'arrivais plus à penser rationnellement. Quand soudain, sans que je ne le voie venir, il m'attrapait par le cou et me plaquait au mur, d'un bond. Je poussais un cri de surprise et de plainte à la fois, il venait de m'exploser la tête dans le mur et cela faisait un mal de chien ! Mais tentait-il de m'y retenir seulement, ou bien de m'étrangler ? Parce que des deux, je n'en voyais aucune différence et je glissais instinctivement mes mains de mes oreilles à sa main qui me maintenait de force, la lui griffant avec mes ongles irrégulièrement rongés par mes dents, pour qu'il me lâche. Je ne pus m'empêcher de lui mettre aussi un coup de pied dans le tibia, c'était ... un geste affectif que lui et moi on avait connu autrefois... Dans l'époque de notre bonne entente, je m'amusais à lui mettre un coup de pied dès qu'il disait une grossièreté ou qu'il parlait de choses peu recommandées d'entendre pour une jeune japonaise. Ça me faisait rire surtout quand je lui faisais ça, parce qu'il réagissait toujours différemment, et puis dur comme il était, il ne risquait pas d'avoir mal bien longtemps, alors je pouvais le frapper autant que je voulais. Le bon vieux temps, quoi ! Enfin, revenons au présent, où sans que je ne le remarque mes mains n'étaient plus électrisées depuis la démonstration désastreuse que je lui avais faite, en croyant lui avoir déversé toute ma rage et mon énergie, ce qui n'était pas le cas.

J'avais l'impression que plus les minutes défilaient et moins j'arrivais à respirer, mais surtout qu'il prenait un malin plaisir à me pousser contre le mur. Si c'était une hallucination, en tout cas, elle était puissante celle-là ! Dans ma tête, ça raisonnait plutôt comme si plus rien n'avait de sens, plus rien n'était réel ou faux, et j'étais si enragée, vexée et blessée que je n'avais plus rien envie du tout, à part qu'il me lâche. Ouais c'est tout ce que je souhaitais à cet instant présent. J'entendais mon dos craquer à force d'être poussée sur la brique, qui elle aussi se brisait sous la force de Logan, cela me fit réveiller une fois de plus mes pouvoirs, mais je ne l'électrocutais pas encore en fait, j'absorbais doucement l'électricité environnante.

« Reviens à toi ! Reprends tes esprits ! Bon sang Surge ?! Tu es une X-Men et ta place ne se trouve pas dans les rues, ta place est avec nous ! Dans l'institut, auprès des nôtres, auprès de moi ! Tu sais je... Je n'ai jamais osé te le dire, mais bien parce que tu n'auras aucuns souvenirs... Je vais tout te dire... J'aurais tant souhaité pouvoir t'avoir à mes cotés comme élève que j'ai eu mal lorsque tu es partie... Ne me force pas à devoir combattre celle que je veux à mes côtés depuis si longtemps ?! Ce serait de me demander de choisir entre deux camps et je ne veux aucunement cela... REVIENS À TOI ! »

Il criait, c'était la première fois qu'il m'appelait par mon surnom, d'habitude, j'avais toujours le droit au chapitre de passer pour une gamine. Logan avait vraiment l'air inquiet à mon égard, à tel point qu'il plongeait doucement son front à venir se coller sur le mien, il me regardait fixement dans les yeux tandis que je me débattais de son emprise en poussant des cris de douleur. Je voyais à présent ses griffes et là, je n'en pouvais plus. Je craquais totalement, surtout lorsqu'au fond de moi vint raisonner le « REVIENS À TOI ! ». Quelque chose s'éveillait enfin en moi, j'ignorais quoi, mais c'était puissant. J'étais tellement furieuse que j'accélérais mon absorption électrostatique pour me blinder d'énergie, mes larmes coulaient et je ne les retenais pas même si cela me piquait les yeux à cause des éclairs qui envahissaient mon corps et en jaillissaient petit à petit, allant même jusqu'à nous entourer totalement lorsqu'ils grandirent.

« Lâche moiiiiii !!! » Criais-je.

Mes mains glissèrent de la sienne à son torse où je les posais platement, lorsque je me sentis prête à réunir toutes mes forces pour le faire me lâcher, et j'employais cette fois-ci mes pouvoirs à pleine puissance. Cela dit la puissance était telle qu'elle m'arrachait le dos et les bras de douleur, ainsi que mes autres membres d'ailleurs. C'est pourquoi je criais, un long cri et le plus fort qu'on puisse être capable de pousser. Je hurlais à la mort tout en le repoussant violemment avec toute ma force électromagnétique et physique. Cependant mon cri n'était pas aigüe, il ne raisonnait pas comme une fillette terrorisée par un monstre, car je m'égosillais totalement. Ma voix raisonnait plutôt comme un relâchement total chez l'adolescente qui faisait enfin un effort dans sa vie. L'effort de se battre quoiqu'il arrive pour sa liberté, même si j'étais dans le déni le plus complet. J'avais mal partout durant cet acte de violence, tellement mal ! C'était insupportable. Je vis Logan être soudain propulsé vers sa moto, j'avais réussi ! Moi la petite feuille de Nori, j'avais réussi à repousser un tel homme, c'était impensable. La joie m'envahissait durant un court instant tandis que je le cherchais des yeux. Heureusement qu'il n'avait atterri près d'elle, sa moto c'était... toute sa vie ! Il en était à quelques mètres seulement et je m'en réjouissais. J'avais peur de l'avoir envoyé aussi loin car il ne fallait surtout pas rayer la peinture de son petit bijoux, c'est la règle de base à connaitre quand tu fréquentes Logan, car sinon il se met dans une rage folle.

Quant à moi, j'étais enfin libre mais je n'avais plus aucune force pour pouvoir m'enfuir. J'avais vraiment tout vidé cette fois... Mais comme d'habitude, Logan avait gagné car je tombais aussi, telle une poupée de chiffon au sol, d'épuisement. Plus aucun de mes muscles ne voulait se contracter de nouveau, pas même mes paupières.

« Baka na watashi... ¹ » Articulais-je difficilement d'une petite voix rauque, sentant une dernière larme couler.

[HRP traduction. ¹ : Quelle idiote je fais...]
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t418-surge-990-love-is-electric http://www.x-men-rpg.com/t515-surge-990-love-is-over http://www.x-men-rpg.com/t528-surge-990-love-is-a-game#3527

James Howlett

Nick (très) Fury ̿ ̿̿'̿'\̵͇̿̿\=(•̪●)


James Howlett


Masculin

☆ DOSSIERS X : 202
☞ CREDIT : Rose Noire
☆ LOKI CHARMS : 23401
☞ DOUBLE COMPTE : Ouep... Mouahahaha


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Wolverine
→ POUVOIR(S):

Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] _

_______________________________________________ Ven 19 Avr 2013, 09:03

"Le loup et l'éclair!"






&

Une fraction de seconde qui s'était multiplier en minutes, tout était aller si vite! Il vit ses mains se poser contre son torse, eu tout juste le temps de la relâcher, qu'une pression aussi puissante qu'un coup donner par Magnéto le repoussa plus loin, l'écrasant contre le sol d'asphalte. Il glissa presque jusqu'à sa moto et par chance pour elle, il s'arrêta devant. Il sentait le courant circuler dans tout son corps et son corps tenter de combattre la douleur! Elle avait vachement améliorer ses tirs la gamine, il l'avait sérieusement sentit passer du long de son corps. Il redressa la tête pour tenter de la regarder, mais la laissa retomber sur le sol en ricanant. Il prit le temps de sortir un nouveau cigare, vus que l'ancien vaut mieux même pas demander où il était passer et le fuma tranquillement. Ses plaies se refermaient doucement, le laissant retrouver ses esprits. Logan était littéralement allonger sur le sol en ricanant et se releva lentement, se retrouvant avec sa camisole toutes déchirer en lambeau. Il la retira simplement, l'envoyant plus loin sur le sol et se craqua le cou en haussant un sourcil.

-Je savais que c'était une mauvaise idée... Mais je dois admettre, c'était assez amusant...

Il ricanait encore plus en s'avançant, au début, en titubant, marchant normalement près d'elle. Il s'accroupit à sa hauteur en glissant une mains sur son front, ressentant l'épuisement qu'elle avait juste en essayant de garder les yeux ouvert, Logan se dirigea vers sa moto, la laissant au sol. Aucun risque qu'elle ne se relève, de toute manière elle avait mal jauger sa puissance et avait tout donner ou presque. Puis, il ouvrit la banquette et sortit la chose la plus inattendue dont personne ne se serait douter, deux bière bien froide. Il s'approcha tranquillement de Surge en posant la bière sur elle et s'accroupit à sa hauteur, décapsulant la sienne. Elle l'avait faîtes! Son rêve d'académicienne de l'institut! Lorsqu'elle était entrer à l'institut en compagnie de Logan, elle lui avait jurer qu'un jour elle serait en mesure de lui prouver qu'au combat elle pourrait le faire tomber. Longtemps elle avait essayer, de toute sortes de manière et elle avait fait des efforts, du progrès, mais jamais réussie. Logan le savait bien au fond qu'elle en serait capable, mais il la motivait comme sa propre fille pour lui permettre d'augmenter sa force et son endurance face à ses pouvoirs. Il regardait sa mine dépitée et prit le temps de s'asseoir devant elle, en buvant sa bière à grande gorgée pour se rassasier de ce combat.

-Je ne sais pas ce qui t'a conduis à te rendre dans un pareil état, mais je comptes le savoir et vite. J'ai besoin de toi et je ne veux pas que ça se termine dans un bain de sang! Bois donc cette bière et prend le temps d'au moins écouter ce que j'ai à dire veux-tu? Même si t'a pas réellement le choix hein gamine?

Il ricana à voir son état, non pas pour se foutre de sa gueule, mais parce qu'il lui avait dit qu'un jour à force de toujours tout dépenser elle finirait bien par s'achever seule et voilà le résultat de sa tentative! Par conséquent, Logan devait admettre, que ses décharges étaient devenues plus fortes qu'avant, seulement elle manquait encore de jugement sur la manière de les déployer! Elle laissait ses énergies partir dans tout les sens possible, ce qui laissait un manque de concentration sur sa jauge d'énergie. Si elle saurait réellement comment contrôler le tout, elle pourrait être assez vicieuse pour causer de gros dommage à son corps et jouer avec sa régénération pour le torturer comme jamais il n'aurait souffert! Mais heureusement pour Logan, il avait sentit la brûlure passer une seule fois et ça suffirait pour aujourd'hui. Qu'était donc devenue la jeune et intrépide japonaise aux cheveux bleu qui adorait se coller contre Logan la nuit pour s'endormir, qui aimait lui faire des sourire, qui adorait entendre ses aventures! Elle était devenue ce monstre? À se droguer et se foutre de toutes ses valeurs mutantes? Il déposa doucement sa mains sur sa joue, apercevant de minuscules éclaires bleue flotter entre sa mains et a joue. Comme un contact statique entre les deux et il souriait. Il l'avait enfin retrouver.

-Je sais que quelque part derrière cette folle aventure de partir seule et de perdre le cap, tu as encore assez de jugeote pour m'entendre et me comprendre. Les choses ne sont plus les mêmes depuis que tu es parties et j'ai besoin de toi! Je pourrais simplement écouter ce que tu va me dire, mais je ne partirai pas les mains vide!

Il continua de boire sa bière pour tenter de comprendre ce qu'elle aurait à lui dire.

[Désoler si c'est court!]
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t227-elle-est-jolie-ta-tige-james-howlett-wolverine-100 http://www.x-men-rpg.com/t250-cyclope-tornade-et-vous-c-est-quoi-roulette http://www.x-men-rpg.com/t527-au-fil-du-temps-l-animal-est-devenus-carnet-de-wolvy https://www.facebook.com/pot.denutella.14?ref=ts&fref=ts

Noriko Ashida

Dans l'oeil de Cyclope -_-'


avatar


Féminin

☆ DOSSIERS X : 133
☞ CREDIT : akira
☆ LOKI CHARMS : 24045

Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Surge
→ POUVOIR(S): Absorption électrokinétique && Rafales électrokinétiques

Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] _

_______________________________________________ Sam 20 Avr 2013, 20:49

Étalée de tout mon long sur ce sol rempli de débris, affalée sur le ventre, luttant contre la fatigue, j'étais presque aussi raide qu'un salsifis, mes bras longeaient mon corps, mes jambes étaient presque droites, et mon visage mordait la poussière qui volait autour de moi après ma chute. Mes yeux fermés, je grimaçais, serrais les dents et tentais de rouvrir mes yeux, mais ce fut quasiment impossible. Je glissais mon bras gauche sur le sol, tentant de le faire rejoindre mon menton.

« - Je savais que c'était une mauvaise idée... Mais je dois admettre, c'était assez amusant...
- Oh ... bon sang j'savais pas qu'il y avait autant de muscles dans le corps humain. J'te jure, même cligner des yeux c'est un véritable supplice. » Disais-je à Logan que j'entendais de loin.

Je l'entendais ricaner mais pas marcher, j'ignorais si là, c'était parce qu'il se moquait de moi, ou bien s'il était encore sous le choc de mon attaque, je me disais que peut-être il était fier et content de moi, en tout cas j'étais ravie que ça l'ait amusé. Cela me fit sourire de l'entendre rire ainsi, j'avais les nerfs qui se relâchaient, son rire était contagieux car je me mis à pouffer de rire silencieusement à mon tour, sans doute un après coup de cette torture qui avait un peu estompé les effets de la drogue. J'avais tout donné cette fois, tout balancé exprès pour qu'il me lâche. Et s'il jugeait que je n'avais pas géré mes jauges, alors je m'en fichais. La vérité, c'est que j'avais eu si peur d'entendre la vérité que je me fuyais intérieurement et que je le fuyais lui aussi. Logan n'était pas toute la raison de mon échec à l'institut et je le savais bien, le fait est que je n'étais pas prête. Pas prête à accepter mon destin, le fait que je sois une mutante et que tous ces gens normaux allaient me rejeter si je prenais partie pour un clan. Je savais déjà ce que cela allait me faire. Évidemment, si on se fait des amis, on a toujours des ennemis à se faire dans un autre clan adverse et c'est cela qui me terrifiait le plus. Durant un instant le calme revint, il n'eut plus un bruit à part celui que j'entendais sur moi : il y avait un petit grésillement qui provenait de l'électricité statique de ma peau, celle-ci faisait se balader des éclairs minuscules sur mon visage, de façon à bien faire comprendre que mon corps avait donné son maximum. J'ouvrais les yeux en entendant les pas de Logan. Le revoilà. Il n'avait pas l'air furieux et me le confirmait en glissant sa main sur mon front tandis que je soufflais fortement de mon épuisement. Cette caresse me fit rougir et sourire, j'avais oublié à quel point sa peau était douce et ses gestes si tendres lorsqu'il était serein, hélas ce fut de courte durée, il repartait vers sa moto à mon grand regret. J'ignorais pourquoi, qu'avais-je fais ? Allait-il m'abandonner à mon triste sort ? Je le suivais des yeux même si j'y voyais flou, m'égratignant par la même occasion, la joue au frottement du sol. Je ne vis que ses chaussures revenir vers moi, ne pouvant regarder plus haut.

Il s'accroupit à mes cotés, je me sentais si gênée que je glissais mon autre bras, quitte à me l'égratigner aussi sur le goudron, de façon à forcer mes bras de me redresser. J'en tremblais, c'était une tâche bien douloureuse mais j'y parvenais. Je me glissais ensuite jusqu'à lui puis j'attrapais son pantalon, faisant attention de ne pas le pincer, en pliant mes jambes afin de m'asseoir. Je vis là qu'il était en train de boire et qu'il me tendait une jolie bouteille de bière, heureuse comme une reine, je sentis mes joues rougir de plus en plus, ainsi que mes yeux scintiller de bonheur. Je rêve, pincez moi, j'hallucine ! Une bière ! Ça remonte à quand la dernière que j'ai bu ? ... Très longtemps ! Je souris en attrapant gentiment la bière, tout en collant mon dos au mur de briques rouges, fracassé par le poids de mon corps plus haut. Je n'en revenais pas, il avait fait tout ça... pour moi ? Il avait l'air si réel que je réalisais que j'avais vraiment déconné cette fois-ci, cela m'en fit perdre mon sourire un court instant lorsque je retournais dans mes pensées. Me disant que si j'avais enduré tout ça, c'était bien pour prouver un jour à Logan que j'arriverais à le plier façon torchon, que j'arriverais à lui montrer ma force. Aujourd'hui j'avais réussi. J'étais fière de moi ! Même si l'état dans lequel j'étais était à laisser de coté.

« Alors, c'est vrai... tu es bien réel, je ne rêvais pas. J'ai réussi à t'envoyer dans le décor et toi tout ce que tu trouves à faire c'est te marrer et me payer une bière. Hihi ! » Ricanais-je comme une gamine. « Merci.
- Je ne sais pas ce qui t'a conduit à te rendre dans un pareil état, mais je compte le savoir et vite. J'ai besoin de toi et je ne veux pas que ça se termine dans un bain de sang ! Bois donc cette bière et prend le temps d'au moins écouter ce que j'ai à dire veux-tu ? Même si t'a pas réellement le choix hein gamine ?
- Logan... » Hésitais-je en rougissant. « Tu es sûr que ce soit vraiment recommandé dans mon état de boire cette bière ? J'ai encore de la drogue dans le sang tu sais ! Oh et puis merde... après tout si je suis ivre morte, tu n'auras qu'à me porter, j'aurais au moins gagné ça comme récompense, si tu ne profites pas de moi entre temps. Fufufu ! Je blague ! » Plaisantais-je timidement, cognant gentiment ma canette contre la sienne en souriant. « Kanpai ¹ ! »

Je ne me mis à réfléchir à ce qu'il m'avait demandé plus tôt, qu'à présent. Buvant tranquillement deux ou trois gorgées de cette délicieuse bière qui m'avait tant manqué. Ce gout mi-amer, mi-sucré, cette façon qu'elle avait de pétiller en bouche et cette envie de roter qu'elle nous donnait. Heureusement que j'avais gardé une petite part de féminité digne, en moi, je me retins alors de faire d'affreux bruits devant l'homme qui faisait battre mon cœur. Oui, je réalisais que je l'appréciais pour ces moments qu'il m'offrait, ces souvenirs aussi inoubliables que lui. Mais il ricanait en me regardant, tandis que je réfléchissais à ce que j'allais lui répondre. J'hésitais fortement à m'ouvrir à lui s'il était si enclin à rire. Peut-être ne prendrait-il pas mes paroles au sérieux, durant un instant mon cœur se mit à battre très fort et puis d'un coup, je ne puis plus en tenir d'avantage. Je décidais de tout balancer, quitte à passer pour la dernière des idiotes.

« Merci Logan pour m'avoir cherché tout ce temps et pour m'avoir engueulé. J'ai repris mes esprits tout à l'heure, et je réalise que j'ai vraiment déconné, désolée. Aaaah~ hazukashi ! ² Je ne me suis pas sentie gênée depuis aussi longtemps. » Prononçais-je en rougissant, la bière dans ma main tremblante de fatigue. Je remontais mes genoux et me recroquevillais presque, entourant mes jambes de ma main libre pour qu'ils ne retombent pas. « Tu sais quoi ? La dernière fois que j'ai été embarrassée comme ça, c'était quand j'ai vu mon père pour la dernière fois, lui aussi m'avait engueulé parce que j'avais osé le blesser avec mes pouvoirs... » Me confiais-je, buvant quelques gorgées de plus avant de continuer. « Mais le pire, c'est qu'il était venu spécialement pour dire de me barrer et surtout pour me dire qu'il me rayait de sa vie définitivement. Contrairement à toi qui te fais suer désespérément pour que je revienne à l'institut. »

Logan posait délicatement sa main sur ma joue, je fermais les yeux pour ressentir et percevoir cette sensation au plus profond de moi. Cette main chaude, cette main douce et rassurante, qu'est-ce que je l'aimais ! Je me sentais en sécurité avec lui, mais j'ignore pourquoi je me suis autant voilée la face tout ce temps. Je sentais toujours cette énergie statique coller à mon visage et cela me chatouillait de plus en plus, je rouvrais les yeux en souriant avant d'attraper sa main dans la mienne. Je n'avais plus envie de la lâcher, il sourit à son tour et je ne lâchais plus du regard pendant qu'il parlait.

« - Je sais que quelque part derrière cette folle aventure de partir seule et de perdre le cap, tu as encore assez de jugeote pour m'entendre et me comprendre. Les choses ne sont plus les mêmes depuis que tu es partie et j'ai besoin de toi ! Je pourrai simplement écouter ce que tu vas me dire, mais je ne partirai pas les mains vide!
- Écoute. Je me suis enfuie... parce que... je... euh... te moque pas hein ! Je voulais devenir plus forte. Pour toi. Pour t'impressionner. Je voulais vivre à la dure pour te mettre au tapis un jour. J'ignore à vrai dire si j'ai ce mérite d'appartenir aux X-Men, si je suis vraiment compétente pour intégrer cette école. Mais... Si y a qu'ça, pourquoi pas me le demander gentiment en m'attirant avec un bon hamburger frittes ? Ou bien un bon restau' japonais, tiens ?! Mais je te préviens... c'est toi qui paies, et n'comptes pas sur moi pour marcher... mes jambes sont HS. » Finissais-je avec un large sourire par mon petit caprice de princesse.

En vrai, je lui mentais un petit peu sur mes dernières paroles, sa bière me revigorait et ne me faisait pas le moindre mal, au contraire. Elle me redonnait de l'énergie, mais je prétextais surtout être morte de fatigue pour ne plus perdre le contact avec lui. Parce que comme il disait, il ne voulait pas repartir les mains vides, alors je le prenais au pied de la lettre en quelques sortes, surtout pour qu'il soit comblé de pouvoir m'emporter avec lui comme il l'espérait. Étais-je vraiment prête cette fois-ci ? En fait, je n'en savais rien, mais je n'avais plus envie de fuir. Il avait raison, on était bien avant, lui et moi, toutes ces fois où je me levais la nuit pour me coucher dans son lit, toutes ces fois où j'espionnais la salle de bain par le trou de la serrure même si personne n'était au courant de ce petit coté pervers que je cache très bien. Et toutes ces fois où on déconnait lui et moi, j'avais l'impression d'être plus qu'une amie à ses yeux, plus que l'adulte et la gamine. Et il me l'a dit ! Il a besoin de moi. Je n'avais plus envie de le décevoir et je donnerais n'importe quoi pour pouvoir l'impressionner de nouveau dans mes compétences mutantes.

[HRP Traduction.
¹ : À la tienne ! / À ta santé !
² : C'est embarrassant ! ]
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t418-surge-990-love-is-electric http://www.x-men-rpg.com/t515-surge-990-love-is-over http://www.x-men-rpg.com/t528-surge-990-love-is-a-game#3527

James Howlett

Nick (très) Fury ̿ ̿̿'̿'\̵͇̿̿\=(•̪●)


James Howlett


Masculin

☆ DOSSIERS X : 202
☞ CREDIT : Rose Noire
☆ LOKI CHARMS : 23401
☞ DOUBLE COMPTE : Ouep... Mouahahaha


Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Wolverine
→ POUVOIR(S):

Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] _

_______________________________________________ Mar 13 Aoû 2013, 18:46

"Le loup et l'éclair!"






&


Logan observait le visage de la jeune asiatique en soupirant doucement, elle était devenue tellement différente en restant la même au passage. Elle avait peur de la mutation, peur de ce que les gens pouvaient penser de tout ce monde mélanger ensemble. Mais dans un esprit de guerre, les choses n'était plus les même et les pensées avait déformer les mentalités. Depuis la mort du Prof X, la disparition de Tornade et du reste de l'équipe, la famille X-Men s'est souder encore plus fort que jamais, mais en positionnant le loup dans un état de chef de meute. Il avait maintenant l'entière responsabilité de couver cette école et de s'assurer l'éducation, la bonne science et autres. Mais déjà que le titre de nounou n'étais pas au poil de Logan, il avait besoin d'un maximum de mutant à ses cotés pour préparer la prochaine valse qui tomberait sur la terre... Il sortit un cigare de sa poche en offrant également un à sa vieille amie et n'alluma pas le siens tout de suite comme il en avait l'habitude de faire, laissant son sourire se perdre de son visage.

-L'institut n'est plus ce qu'elle à déjà été et je dois t'en prévenir tout de suite... De nouveaux mutants arrive de jour en jour et les visages sont toujours différents à chaque fois! Certains disparaissent du campus pour rejoindre la confrérie comme d'autre s'ajoute du camps adverse pour nous appuyer... Et il faut aussi dire que...

Logan roulait le cigare entre ses doigt et renifla un coup afin d'avaler les émotions qui voulaient ressortir en se mordant la lèvre de nervosité.

-Il faut aussi dire que le Prof X est décéder depuis ton dernier passage... J'étais la, j'ai tout vus, mais je n'ai rien put faire. J'ai simplement sût protéger les autres mutants qui nous accompagnaient, mais pour le reste... Je n'ai rien pût faire. Ensuite les responsabilités de diriger l'école à été prise en mains par Tornade, mais elle aussi à disparût... Morte? J'en sais trop rien... Nous sommes sans nouvelles d'elle depuis au moins...  Bientôt une longue année...

Enfin avec hésitation, il observa ses yeux bleu et glissa son cigare entre ses deux lèvres, l'allumant lentement en réfléchissant. Es-ce que son monologue allait réellement servir à quoi que ce soit? Sûrement pas, mais si il était obliger de la traîner de force sur son dos, ligoter et menotter, il le ferait pour récupérer une arme de plus dans son stock d'armes. Il se redressa tranquillement en craquant sa tête de chaque côté et empoigna sa taille, comme s'il s'agissait d'une poche à patate. Enfin, il la déposa sur son épaule, cigare en bouche et fumait lentement en se dirigeant vers la moto silencieux. Il la posa sur l'arrière de sa bécane en la regardant dans les yeux. Une drôle d'odeur se glissa dans ses narines et il plissa ses yeux.

-Mais Surge quoi?! Tu pues le vieux fauve mal nettoyer?!

Il s'accroupit pour fouiller dans son sac agripper à sa moto et sortit une petit cannette rose dont il vaporisa Surge un bon cinq minutes. L'odeur d'oeuf pourris et de vieille chaussette cramoisie se transforma lentement en lavande moisie... C'était déjà moins pire? Il fallait au moins rester positif non? Enfin, il s'avança tranquillement, passant sa jambes de chaque coté de la moto pour la chevaucher et faire un petit tour avec. Il actionna le moteur, laissant la vibration agréable et ajusta ses miroirs. Il se tourna simplement la tête en souriant malgré son cigare et lui dit

-À ta place, je serais toi, je m'agripperais solidement à moi... Ça va secouer et si tu n'es pas bien accrocher, tu va virevolter!

Il ressentit deux bras de jeune femme s'enrouler autour de lui et eu un petit sourire malicieux qui se dessina à ses lèvres. À quand la dernière fois que quelqu'un était monter sur sa moto? Il ne pouvait pas répondre, tant il ne fréquentais plus réellement l'extérieur du campus. Soudainement, à sa grande surprise, un truc se mit à faire une multitude de bip sonore sur sa moto. Il chercha sur son plateau de commande et trouva un bouton au voyant lumineux rouge qui clignotait. Appuyant dessus, une petite voix dans son oreille se diffusa de plus en plus clairement lui demandant si le colis avait été retrouver. Logan resta silencieux et confirma avant de simplement mentionner qu'il se mettait en route, mais qu'il avait un arrêt important à faire avant de s'arrêter à l'institut. Après tout, il ne ferait pas son radins en la ramenant directement à l'institut sans la prévenir de ce qui l'attendait! C'était carrément un nouveau monde pour elle depuis le changement de personnelle! Elle ne reconnaîtrait ni les lieux, ni les visages et encore moins le rôle de Logan. Il roula en direction d'un petit restaurant, rien d'extra ni trop miteux pour bouffer une frite en chemins au moins et la préparer à ce qui l'attendait. La route fût assez courte, mais silencieuse et il débarqua de la moto, la transportant encore sur son épaule. Il enfonça les portes et se dirigea vers l'accueil.

-Une table pour deux...

Une fois assigner, Logan déposa Surge dans sa chaise et se posa dans la chaise en face d'elle en fixant son regard une fois de plus.

-Tu dois savoir que...

Il n'arrivait pas à le par peur du jugement.

-Puis voilà merde, depuis que tout le monde s'est casser de cette piaule, c'est moi le directeur remplaçant... En clair, l'institut elle est à moi et les étudiants bah... Ils sont à mes commandements... C'est pas ce que j'aurais voulus, je suis pas le visage le plus paternel et j'ai besoin de toi pour m'aider à établir un ordre dans ce désordre! Surtout que tout le monde font un peu ce qu'ils veulent dernièrement...

Il haussa les yeux et remarqua qu'un gamins d'environs sept ans le fixait en se marrant et se releva de sa chaise en grognant.

-Quoi tu veux ma photo le blondinet?

Le gamins apeurer se mit à pleurer et son père se dressa en se dirigeant vers Logan d'un air emmerdant. Logan sourit en coins serrant les poings prêt à se battre, lorsque la serveuse s'approcha pour déposer un verre d'eau sur la table, demandant aux deux hommes de s'asseoir et de laisser tomber... Le père de l'enfant se retourna pour se diriger vers sa table, relâchant le mot ''Chochotte...'' Logan ne retint pas ses émotions et le chopa par le cou, le traînant au sol jusqu'à l'extérieur pour le lancer du bout de ses bras dans le stationnement arrière du bâtiment, retournant à sa table se posant lentement en soupirant.

-Marre des emmerdeurs...

Il s'alluma un cigare et la serveuse se mit à paniquer, lui indiquant que ce n'était pas un restaurant pour fumeur! Ronchonnant, Logan écrasa son cigare contre la table en bois et commanda deux bières pour commencer.

-J'ai besoin de toi Surge... Tu me comprends? Tu ne te feras plus harceler comme c'était anciennement... Reviens avec moi...

Logan fixait ses yeux pour trouver la corde sensible de la jeune éclaire bleue.

[Tu as un délais de 3 mois et 24 jours pour répondre... Soit avant le 07/12/13]

xXxXx __________ oOoOo __________ oOoOo __________ oOoOo __________ xXxXx
Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] Tumblr_m3w3viigZk1rw07qzo1_500

Directeur remplaçant immédiat de l'institut
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t227-elle-est-jolie-ta-tige-james-howlett-wolverine-100 http://www.x-men-rpg.com/t250-cyclope-tornade-et-vous-c-est-quoi-roulette http://www.x-men-rpg.com/t527-au-fil-du-temps-l-animal-est-devenus-carnet-de-wolvy https://www.facebook.com/pot.denutella.14?ref=ts&fref=ts

Noriko Ashida

Dans l'oeil de Cyclope -_-'


avatar


Féminin

☆ DOSSIERS X : 133
☞ CREDIT : akira
☆ LOKI CHARMS : 24045

Viens Jouer
→ STATUT RP: Disponible
→ SURNOM: Surge
→ POUVOIR(S): Absorption électrokinétique && Rafales électrokinétiques

Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] _

_______________________________________________ Sam 17 Aoû 2013, 20:01

[HRP Traductions : Je te les mets au début du rp comme ça, tu auras pas à chercher ce que ça veut dire... xD
¹ : Tu déconnes ? / Tu te moques de moi ou quoi ?
² : Je suis vraiment trop conne !
³ : Désolée grand-père. (Elle prend Xavier pour un/son vieux papy)
⁴ : Il déconne ?! / Il est pas sérieux ?!
⁵ : Hé le blond ! (C'est une insulte pour les non-japonais) ]


Par pur caprice pour que Logan me porte, telle une enfant de trois ans, je lui faisais croire que j'étais vidée de toute énergie et que je ne pouvais plus vraiment bouger ni même marcher. C'était vrai même si j'exagérais beaucoup, car la bière que m'avait donné ce grand fou était plus que revigorante et je continuais de la boire. De son coté Logan m'écoutait en sortant son éternel cigare de sa veste, ce qui me fit sur le moment demander combien il en avait dans sa veste au point de fumer autant ? Il ne l'alluma pas de suite car il ne perdit pas la main pour m'en offrir un de même, d'un regard pensif. Il semblait songer à quelque chose qu'il ne tarderait pas à me confier tandis que je lui piquais son briquet pour allumer difficilement le barreau de chaise que j'avais apporté ma bouche, avant de tousser doucement lorsque la fumée vint s'incruster dans mes poumons. J'avais l'air fine avec un cigare à la bouche, cela faisait très longtemps que je n'en avais pas fumé et le gout était aussi fort qu'un paquet de cigarettes entier.

« L'institut n'est plus ce qu'elle à déjà été et je dois t'en prévenir tout de suite... De nouveaux mutants arrivent de jour en jour et les visages sont toujours différents à chaque fois ! Certains disparaissent du campus pour rejoindre la confrérie comme d'autres s'ajoutent du camp adverse pour nous appuyer... Et il faut aussi dire que... »

Que quoi ? Il se stoppait tout à coup alors que je l'écoutais attentivement. L'homme semblait à présent nerveux, je savais que quelque chose n'allait pas quand il se roulait le cigare entre les doigts comme il le faisait tout à coup, je redoutais alors le pire cependant je ne me permis pas de lui couper la parole et je le laissais continuer malgré le vide qu'il laissait entre ses mots. Je préférais alors finir ma bière d'une traite d'une part pour me préparer à ce que j'allais entendre, et d'autre part pour me rincer le gosier de cette fumée qui encombrait mon petit corps. Le grand loup se mordit soudain la lèvre avant de cracher le morceau :

« Il faut aussi dire que le Prof X est décédé depuis ton dernier passage... J'étais la, j'ai tout vu, mais je n'ai rien pu faire. J'ai simplement sût protéger les autres mutants qui nous accompagnaient, mais pour le reste... Je n'ai rien pu faire. Ensuite les responsabilités de diriger l'école ont été prises en mains par Tornade, mais elle aussi a disparu... Morte ? J'en sais trop rien... Nous sommes sans nouvelles d'elle depuis au moins...  Bientôt une longue année... »

Ma réaction ne se fut pas désirer, je savais qu'il allait annoncer quelque chose de très dur, mais j'étais loin d'imaginer la disparition des piliers de l'institut. Je tombais des nues en apprenant la nouvelle, et je ne me retenais même pas de crier de façon surprise et choquée à la fois :

« Eeeeeeeeh ?! »

Je lâchais le cigare de mes mains maladroites tout en plongeant mon regard abasourdi dans celui de Logan qui lui était plus qu'abattu et je m'exclamais enfin de façon claire, ou presque.

« Uso darō ?! ¹ Eh merde, dire que je l'ai insulté de vieux fou tout à l'heure, sans parler du fait que j'ai dis que son institut était pourri. Hontō aho dayo nee atashi ! ² »

Mais pourquoi n'avait-il pas commencé par me dire ces mauvaises nouvelles avant de me demander de le suivre et que l'on se batte, au lieu de tout me dire à la fin ? J'étais embarrassée, je ne savais plus où me mettre ni où poser mon regard que je me précipitais à cacher dans mes mains. Je sentais que les larmes allaient couler. Je me sentais idiote, stupide, et tous les synonymes qui existent à ce terme. J'avais connu Xavier pour très peu de temps et j'ose avouer que même si je n'ai pas apprécié ce qu'il m'a fait lorsque je l'ai vu pour la première fois, je ne le détestais pas pour autant. Le vieil homme avait lu dans mes pensées pour savoir quelles étaient mes intentions dans cet institut. Certes il était un vieux fou et c'est lui que j'évitais depuis ma fuite, mais il était quand même un homme respectable. Mes émotions m'emportaient loin dans mes pensées, dont l'une que j'adressais en prière à son repos. « Gomen nasai Ojichan ³ » Je me repris ensuite, sortant mes yeux mouillés de mes mains sales avec lesquelles j'essuyais mes joues. Je comprenais enfin pourquoi Logan se faisait suer à me pourchasser tel un chasseur, même si pour moi il était le Loup et non le chasseur. Je comprenais enfin pourquoi il voulait que je rentre à l'institut. Tout avait l'air d'avoir changé, des nouveaux amis, des nouveaux ennemis dont certains que l'on connait déjà. À présent je n'avais plus rien à fuir et de toute façon, je ne savais plus vers où courir. Il fallait que je "rentre", c'était inévitable.

Je ne quittais plus Logan des yeux qui allumait enfin sa chose immonde et irrespirable tandis que je lui montrais de mon regard que j'étais prête à le suivre mais que je ne céderais pas à son attente : marcher. Certes j'étais encore sous le coup des émotions mais que je n'oubliais pas mon caprice. Il se leva alors en craquant sa nuque de chaque coté, ce qui ne laissait présager rien de bon. Sous mon regard interrogateur, me demandant ce qu'il allait faire, il s'approchait de moi et m'attrapait soudain par la taille. « Uso ?! ⁴ Nan ! Nan ! Pas ça ! » Eh zut ! Alors que je m'attendais à ce qu'il me porte de façon normale, il me souleva d'un coup et m'enfila comme une bretelle de sac à dos sur son épaule. Je ne me retins pas de crier sous la surprise. Maintenant j'avais le nez au dessus de ses fesses et les miennes à coté de son oreille. La honte de ma vie, mais qu'est-ce qu'il m'avait pris de prononcer de tels mots ? Je connaissais pourtant le bonhomme, je savais qu'il n'était ni galant ni romantique, alors pourquoi est-ce que je m'amusais à faire la gamine en faisant de tels caprices me rendant dans un état lamentable ?!

« Euh... Logan ? » Essayais-je de parler d'un regard ennuyé, tandis qu'il marchait tranquillement je-ne-savais-où.

Raté ! Alors que je tentais de lui dire que j'étais en mauvaise posture, il me retourna déjà d'un coup sec pour poser de façon brutale, mes fesses sur sa moto.

« Mais Surge quoi ?! Tu pues le vieux fauve mal nettoyé ?!
- Quoi ?! » Criais-je irritée. « Je... p-pourrais te tu-tuer p-p-pour ce ... c'que tu viens d'me dire... » Prononçais-je énervée en bafouillant, ne sachant plus où me mettre.

C'était la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase. Me porter comme un sac de linge sale et maintenant m'insulter de crasseuse. Il n'avait vraiment aucun respect ! Il sortait tout à coup une bombe de désodorisant qu'il me vaporisait en pleine figure tandis que je me mis à tousser et agiter mon bras droit devant mon visage.

« Mais (kof kof) qu'est-ce que (kof) tu fous bordel ?! » Demandais-je en toussant -à cause du gaz qui m'asphyxiait- comme si j'allais cracher mes poumons. « Tu veux (kof) ma mort ou quoi ? »

Quelque part, il n'avait pas tord. C'est vrai que je puais le rat crevé, la merde tant qu'on y était, et que mon haleine ressemblait à celle d'un mangeur de cadavres en décomposition, mais de là à m'insulter de la sorte... C'était trop. J'allais descendre de sa moto pour lui mettre un coup de pied bien placé afin de m'enfuir, mais je savais qu'il avait raison et ça m'énervait encore plus. Je ne fis rien à part sentir légèrement à coté de mes dessous de bras pour confirmer ses dires. Je finissais par vite me calmer avant de lui dire la vérité :

« Bon j'admets, je pue et alors ?! Tu croyais qu'en allant chercher une SDF au fond des États-Unis, tu allais y trouver une princesse bien habillée, qui sentirait la rose ? Désolée de te décevoir. J'ai longtemps vécu comme une SDF et les bains publiques, c'est interdit aux mutants. Ils ont eu tellement peur que je tue tout le monde par l'électrocution dans un bain, qu'ils ont collé ma photo partout pour m'empêcher d'aller m'y laver ! Nan mais t'as cru quoi sérieux ?! Tu crois que c'est facile de vivre dans la rue ? Mon lit, c'était un vulgaire carton posé sur le sol ; ma nourriture sortait des poubelles ; et quand j'avais soif, je devais retenir mes pouvoirs de sortir et supporter mon corps douloureux, pour pouvoir avaler quelques gouttes de la pluie. Limite les chiens sont mieux traités que les mutants. »

Non contente de son attitude je m'étais lâchée, mais je doutais que mon monologue le toucherait, sûrement car il était un vagabond qui savait se débrouiller, contrairement à moi qui ne connaissais rien à ce pays. Sûrement fier de m'avoir vexée et de m'avoir fais vider mon sac, il s'assit tranquillement sur sa moto devant moi, après avoir rangé son insecticide répugnant. Puis il ajusta ses rétroviseurs avant de faire ronronner le moteur. J'attendais qu'il me donne des protections et je cherchais des yeux pour moi-même les trouver, mais il n'en fut rien. Eh ben quoi ? On n'a pas de casque ? Ah mais j'oubliais. Logan est tellement invincible qu'il ne prend même plus la peine d'en porter, devais-je alors me considérer à son égal en n'en portant pas non plus ? Sa réponse fut simple, il me regarda à travers le miroir d'un sourire et me dit :

« - À ta place, je serais toi, je m'agripperais solidement à moi... Ça va secouer et si tu n'es pas bien accrochée, tu vas virevolter !
- Hmpf.. Tu es vraiment sûr et certain de vouloir qu'une puante se colle à toi ? » Grattais-je encore pour l'agacer de ses propres critiques. Pas de réponse, je pris un air légèrement arrogant. « Heum ! J'en étais sûre ! » Finissais-je en enfilant mes bras autour de lui.

Je l'enlaçais et très vite je m'aperçus dans le miroir, devenant presque aussi rouge qu'une tomate, mon air embarrassé vint très vite s'engouffrer dans le dos de Logan afin de se cacher. L'homme en profita pour faire partir la moto à toute vitesse. Le vent et les rayons du soleil me firent vraiment du bien, je sentais ma longue veste s'envoler derrière moi tout comme mes cheveux, cette sensation était d'autant plus agréable que je serrais un peu plus Logan contre moi. Les vibrations de la moto sous mes fesses, et le bruit de son moteur me donnaient une sensation plus excitante. J'étais comme entrain d'apprécier cette adrénaline montant en moi pour me redonner le gout de l'amusement et bientôt l'envie d'aller plus vite me traversa l'esprit.

« Plus vite ! » M'écriais-je en levant le bras au poing levé pour soulever un amusement intense.

J'étais plus motivée que jamais pour retourner à cet institut, toutefois, pendant que je m'amusais, je me doutais bien -tout au fond de moi- que ce serait fini d'attaquer des passants dans la rue pour leur piquer leurs porte-feuilles ; que ce serait fini d'agresser des dealers pour une dose ; que c'en serait pour moi cette liberté et cette solitude. Avoir été SDF avait eu beaucoup d'avantages, mais aussi beaucoup d'inconvénients et quelque part je ruminais encore un peu de cette fin si soudaine. Une nouvelle vie s'offrait à moi, un nouvel environnement allait m'ouvrir ses portes, de nouveaux visages, mais aussi des contraintes comme jouer à l'écolière ou à l'héroïne, ou que sais-je encore. Adieu les couchers de soleil resplendissants à l'air frais, adieu les poubelles, adieu la malbouffe, adieu la pluie qui m'épuisait et surtout ... adieu la drogue. C'est pourquoi sur cette moto je me lâchais complètement, mais cela prit une fin très vite puisque je vis un petit restaurant banal devant lequel Logan s'arrêtait. La gamine que je suis stoppa tout amusement devant la déception que lui offrait ce vieux grincheux.

« Quoi ?! C'est tout ?! »

Logan me reprit sur son épaule mais cette fois-ci je vis où j'allais, il enfonça les portes du restaurant tandis que je fis mine d'être un oiseau sur son épaule, bras et jambes soulevés afin de ne pas me taper une seconde fois la honte. Cela cachait d'une part mon état pitoyable et ma déception... Ah ! Moi qui salivais déjà à l'idée de manger un bon bol de Ramens ! Il me déposa sur une chaise après avoir demandé une table pour deux à une serveuse vêtue d'un tablier qui portait dans sa main une tablette tactile. S'asseyant en face de moi, il prit une parole hésitante, tandis que je regardais sans bouger l'affiche du menu derrière le comptoir, l'écoutant à demi-mots.

« Tu dois savoir que... Puis voilà merde, depuis que tout le monde s'est cassé de cette piaule, c'est moi le directeur remplaçant... En clair, l'institut elle est à moi et les étudiants bah... Ils sont à mes commandements... C'est pas ce que j'aurais voulu, je suis pas le visage le plus paternel et j'ai besoin de toi pour m'aider à établir un ordre dans ce désordre ! Surtout que tout le monde fait un peu ce qu'il veut dernièrement... »

Un hamburger ? Des frittes ? Une bière ? Ouais... Ça me parait être un menu correct. Quoi ? J'ai entendu qu'il avait besoin de mon aide ? Mon regard se redirigea vers lui en me remémorant ses mots.

« EEEEEH ?! Directeur ?! Et tu as besoin de mon aide ?! Attends tu es sérieux là ? »

Ah ! Et voilà, il me faisait encore le coup de tout me dire à la dernière minute. Je commençais à réfléchir à ce dont il avait besoin pour que je puisse l'aider... C'est que... Je sais rien faire de mes dix doigts moi ! À part pour bousiller tout ce qui m'entoure, avec mes pouvoirs. Ou du moins c'est ce que je croyais. C'est dans cette pensée sur moi que j'ai longuement vécu, depuis mon départ de Tokyo je crois que je ne suis bonne qu'à détruire tout ce qui m'entoure, et ce n'est pas que matériel. Un verre d'eau se posa en face de moi tandis que j'étais perdue dans mes pensées. Je ne réalisais alors plus où j'étais. Je ne voyais que le fond de ma pensée, cherchant à savoir ce que Logan attendait de moi, ainsi que comment il me voyait en tant que mutante. Parce que me demander de l'aide alors que c'est un grand garçon, ça demande franchement une grande estime de moi. Et soudain des pleurs et des cris vinrent m'irriter les tympans, je revins alors à moi et je vis que Logan venait de jeter un mec dehors. Mes yeux fusilleurs visaient le gamin tandis que ma bouche lui balançait méchamment, ce que ma pensée aurait pu dire avec plus de délicatesse :

« Hé le mioche, tu m'pètes les oreilles là ! Alors tu t'la fermes ou tu vas vraiment chialer pour quelque chose si j'me lève ! »

Logan revint rapidement s'asseoir à notre table alors que le gamin tentait de se calmer et ce dernier se cacha soudain dans un coin, sage comme une image lorsqu'il vit Logan s'asseoir.

« Marre des emmerdeurs. » Prononçait-il d'un regard agacé.

J'éclatais de rire un instant mais je vis que l'homme jeté par la peau du dos dehors, franchissait à nouveau les portes d'un air violent, celui-ci menaça mon ami et tout naturellement, j'allais lui foncer dans le lard... une vieille habitude que j'avais de chasser les emmerdes à coup de foudre. Hélas, Logan ne bougeait pas de suite, il préférait s'allumer un cigare alors que la scène se déroulait sous les yeux de la serveuse paniquée qui lui rappelait les affiches du restaurant non-fumeur, j'hésitais alors à bouger mes fesses. Logan, lui, écrasait d'un air étonné son cigare sur le bois de la table. Je me retenais de rire mais mon sourire m'échappa. Il n'avait pas perdu ses mauvaises manies, ça c'est sûr ! À chaque fois, c'était le même refrain, il avait toujours cette fâcheuse habitude de foutre le bordel là où il entrait, et pour cela c'était un champion. Même moi, je ne rivalisais pas.

« J'ai besoin de toi Surge... Tu me comprends? Tu ne te feras plus harceler comme c'était anciennement... Reviens avec moi... » Me dit le loup, ignorant ceux qui l'emmerdaient.

Ses mots me touchaient et me firent sourire, mais je n'eus pas le temps de lui répondre. Le gringalet aux cheveux blonds qu'avait été jeté dehors se mit en rogne car on ne l'écoutait pas, il cogna sur la table, répéta ses mots et vit qu'il n'obtenait toujours aucune réponse. C'est alors qu'il mit une droite à Logan ! Mes mains se précipitèrent sur ma bouche qui laissait échapper un cri de surprise. Je ne pus me contenir d'avantage, même si je demeurais calme c'était plus fort que moi, il fallait que je réagisse. Mes éclairs sortirent délicatement des doigts de ma main gauche tandis que je me levais "enfin", face à lui. Il était beaucoup plus grand et musclé que moi, mais cela ne m'impressionnait pas, j'avais vu pire.

« - Oï ! Kinpatse... ⁵ Ça va te coûter très cher ce que tu viens de faire. Je te donne cinq secondes pour te barrer d'ici, ou sinon tu vas passer à travers la vitre !
- Kïn' quoi ?! Qu'est-ce t'as dis morveuse ?
- Go (5) ... Yon (4) ... San (3) ...
- Vas y frappes si tu l'oses.
- Ichi (1) ...
- Et alors il se passe rien, elle est conne ou... »

Face à lui qui était devant une vitre, je le visais d'un doigt comme si j'imitais un pistolet de l'indexe et je ne me fis pas prier pour terminer sa phrase par le grondement de la foudre qui traversa son corps. L'homme passa à travers la vitre en hurlant durant sa chute de l'autre coté, j'esquissais alors mon sourire satisfait.

« Zero (0) ... Fuuu~ » Soufflais-je sur mon indexe, avant de tendre une main à Logan. « On ferait mieux de partir, je n'ai pas envie de manger mon hamburger derrière les barreaux. » Dis-je tout en pointant du bout du menton, le patron qui appelait sûrement les flics. « Et au fait, c'est d'accord. Je t'aiderais autant que tu le veux ! » Rajoutais-je en souriant.

[ HRP délai : Tu as exactement trois mois et deux jours pour répondre, surtout, ne te prends pas la tête à faire aussi long que moi, je suis trop bavarde dans mes rp. ]
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.x-men-rpg.com/t418-surge-990-love-is-electric http://www.x-men-rpg.com/t515-surge-990-love-is-over http://www.x-men-rpg.com/t528-surge-990-love-is-a-game#3527

Contenu sponsorisé







Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!] _

_______________________________________________

 Page 1 sur 1

Le loup et l'éclair! {Partie 1} - [PV Surge!]





X-Men Reborn ◣ :: Les Etats-Unis :: ϞϞ San Francisco